Lapinous on the road !

Postez ici vos reports de trip en dehors de vos spots habituels, vos voyages et vos découvertes

Re: Lapinous on the road !

Messagepar Grolapin » Ven Mai 01, 2020 14:34

Ces deux-là sont un peu plus énervés, ça a été filmé sur la Cassiar Highway dans le nord de la Colombie-Britannique le jour même où on l'a empruntée et la vidéo a fait le buzz dans les médias locaux. On était dégoutés :D
Y a même un loup qui assiste à la baston (on le voit au milieu de la route vers 1:00)

Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2158
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Lapinous on the road !

Messagepar Grolapin » Ven Mai 01, 2020 17:41

Puisque j'y suis, cette Cassiar Highway c'est la seule alternative à l'Alaska Highway (terrestre, car il y a aussi l'extraordinaire Alaska Marine Highway, le réseau de ferrys qui va de l'état américain du Washington jusqu'au bout des îles Aléoutiennes, en desservant tous les ports isolés de la côte de Colombie-Britannique et d'Alaska, et en passant par le mythique Inside Passage) pour rejoindre l'Alaska.

Un ruban de bitume de 700 kilomètres dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique, qui paraît interminable même sur plusieurs jours car la route n'est pas toujours bonne et assez vallonnée. Mais un tel isolement !

Image

Notre but (outre redescendre vers le sud par un autre itinéraire qu'à l'aller) : la communauté de Hyder, une autre enclave côtière « alaskienne » en territoire canadien, et le prometteur Salmon Glacier.

Image

Paysages pour puzzles le long de la route...

Image

Image

Image

Image

Et puis on atteint Hyder, nouveau passage de frontière Canada / US
Pas trop compliqué puisque... il n'y a pas de poste de douane côté américain, vu l'isolement de ce cul-de-sac (en revanche les canadiens contrôlent au retour)

Image

Image

Hyder marque le début de la piste qui grimpe au Salmon Glacier « plus grand glacier du monde accessible par une route »
Enfin par une route, c'est vite dit : 35 kilomètres d'une piste qui nous aurait fait hésiter avec un 4x4... alors avec un camping-car de 5 tonnes !

Image

Je passe sur les trous énormes, les pierres, les 1100m de dénivelé à gravir en pente parfois très raide pour notre camion, et la fin dans l'obscurité car on progresse extrêmement lentement et on s'est fait prendre par la nuit.
Mais au bout, sûrement l'un de nos plus beaux bivouacs de tout le voyage !

Image

Le camping-car est garé sur le replat gris qui surplombe le glacier, en bas un peu sur la gauche

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2158
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Lapinous on the road !

Messagepar soroli » Ven Mai 01, 2020 18:45

Les 3 dernières photos !! :ooo: :ooo: :ooo:
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. (Albert Einstein)
I surf because each session is a small piece of Life to share with Friends.
Avatar de l’utilisateur
soroli
 
Messages: 6977
Enregistré le: Mer Déc 30, 2009 13:43
Localisation: Les voyages forment la jeunesse ... ou ce qu'il en reste ...
Nombre de sessions: 0

Re: Lapinous on the road !

Messagepar zitoune » Ven Mai 01, 2020 21:33

Pouaahhhhhh!

-
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 15155
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Lapinous on the road !

Messagepar Grolapin » Lun Mai 04, 2020 07:41

À « mi-hauteur » de la Colombie-Britannique, l'atmosphère se recivilise. Les villages sont plus rapprochés, les zones cultivées plus fréquentes, et les humains plus nombreux. Et Prince Ruppert, Prince George... sont de vraies grandes villes. Le Grand Nord est définitivement derrière nous...

À ce moment du voyage, on fait une erreur tactique : on zappe des coins très reculés sur la côte de la Colombie-Britannique (Bella Coola, ou même les îles Haida Gwaii) où l'on aurait pu prolonger l'isolement en pleine nature, pour se diriger à l'inverse vers les grands parcs nationaux des Rocheuses Canadiennes, où l'on pense naïvement être assez seuls fin septembre.

Ces parcs stars (Banff, Jasper, Yoho...) on les connait déjà de l'été précédent, déjà en camping-car. Et on avait beaucoup aimé, même si la fréquentation imposait quelques efforts. On se dit qu'à l'automne, ça peut être encore plus spectaculaire. Sauf qu'on venait du sud, donc en découvrant de plus en plus de forêts, de grands espaces, de faune sauvage, et de moins en moins de villes.

Et là on vient du nord, et c'est exactement l'inverse. Et on prend une baffe, le Yukon et l'Alaska ayant chamboulé notre référentiel. En plus c'est la galère à tous les étages, campings pleins, parkings bondés au départ des randos, météo...

On est très loin du Salmon Glacier :roll:

Image

Alors je sais pas trop quoi vous faire voir de Jasper et Banff.

Des photos de ces parcs durant ce voyage on en a bien sûr, mais elles ne font pas honneur à ce qu'ils sont réellement : des paysages somptueux et une mise en bouche des grands espaces canadiens, très touristiques mais où en marchant une ou deux heures sur un sentier de rando on laisse déjà pas mal de monde derrière soi.

Image

Image

Si les Rocheuses Canadiennes vous intéressent, attendez-vous à beaucoup de monde, mais ne vous arrêtez pas à ça. C'est réellement beau (photos été 2018, trip complet : from San Francisco to The Canadian Rockies)

Image Image Image Image Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2158
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Lapinous on the road !

Messagepar zitoune » Lun Mai 04, 2020 19:33

Les paysages sont vraiment incroyables m, ca donne envie d'aller y barouder !
Le format camping est quand même Bonnart ! (Je me sens vieux d'un coup en disant ca)

-
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 15155
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Lapinous on the road !

Messagepar kyu » Mar Mai 05, 2020 10:54

:+1: :amour:
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5190
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

Re: Lapinous on the road !

Messagepar knit » Mar Mai 05, 2020 11:02

Les paysages me font vachement penser à la Patagonie chilienne. Ces latitudes sont extraordinaires.
Avatar de l’utilisateur
knit
 
Messages: 1582
Enregistré le: Ven Déc 07, 2007 17:30
Localisation: Vannes

Re: Lapinous on the road !

Messagepar Miniclem » Mar Mai 05, 2020 13:56

Comment vous avez vécu ce "confinement"?
Je me dis notamment dès fois on doit s'ennuyer, surtout les gosses?
Pas trop de tensions?
Image
Avatar de l’utilisateur
Miniclem
 
Messages: 1005
Enregistré le: Jeu Juil 28, 2011 12:20
Localisation: Marseille
Nombre de sessions: 0

Re: Lapinous on the road !

Messagepar Grolapin » Mer Mai 06, 2020 10:33

Pour la suite (on est alors vers la dernière semaine de septembre), nous sommes descendus des Rocheuses Canadiennes en trace directe jusqu'à Vancouver.
Une offensive hivernale sérieuse arrive (cet épisode recouvrira les cols routiers du sud des Rocheuses sous un mètre de neige fraîche quelques jours plus tard) et nous ne sommes pas équipés. D'ailleurs dès le 1er octobre soit des chaînes soit des pneus neige sont obligatoires pour circuler en Colombie-Britannique.

Je vous passe rapidement la ville de Vancouver où l'on s'est baladés quelques jours, avec un downtown qui se prète bien à la circulation en vélo.
On est vraiment pas « villes » et après 2 mois de grands espaces y avait de quoi prendre une baffe, mais Vancouver franchement c'est assez sympa, avec un immense parc boisé (Stanley Park) qui jouxte le centre-ville en bord de mer.

Image

Puis direction Vancouver Island, où une improbable fenêtre météo pour la région se profile pour plusieurs jours.
5 jours sans un nuage à l'horizon sur la côte Pacifique de l'île, les locaux ne se rappelaient même plus à quand ça remontait par le passé.

Vancouver Island, c'est assez simple de s'y rendre : des ferries font la traversée depuis le continent (deux ports, un juste au nord et l'autre juste au sud de Vancouver) jusqu'à Victoria (au sud de l'île) et Nanaimo (plus central). Ils tournent sans interruption avec un départ toutes les 2 ou 3 heures donc il suffit de s'empiler dans une file de voitures et d'attendre l'embarquement. La traversée dure entre 1h30 et 2h00, et coûte autour de 120€ pour un gros camping-car comme le nôtre.

Objectif : Tofino !

Image

Alors ce nom qui parle habituellement à la communauté glisse comme étant le haut-lieu du surf au Canada, c'est un petit village complètement isolé sur la côte ouest de l'île de Vancouver, où viennent se fracasser les tempêtes hivernales du Pacifique et baigné le reste du temps par des houles acceptables, quoi que souvent ventées.

(il y a un report sur le forum, par Eythan : Tofino - British Columbia mais malheureusement les photos ont sauté)

Image

Image

Bon pour le surf, le cadre est superbe, mais clairement c'est pas Hawaï.
Quant à moi, l'eau à 14°C (et c'est le plus haut de l'année !) coupe court à toute hésitation :D
Côté matos ça n'aurait pas été un problème (je suis parti sans planche en pensant initialement en acheter une en Californie ou au Mexique) : il y a des loueurs ouverts à tous les coins de rue, du moins en cette toute fin de saison estivale...

Image

Image

Image

Image

Une difficulté quand même, Tofino n'est pas « camping-car friendly ». Sans doute pour prévenir l'invasion de vans durant l'été.
Le camping-sauvage est interdit, et comme le village est en bordure du parc national de Pacific Rim, ça fait une sacrée zone géographique où les bivouacs ne sont pas tolérés.

Reste le camping du parc national, très chouette dans la rainforest qui s'étend jusqu'au bord de mer, mais pris d'assault en cette période de beau temps où n'y bataillera pas mieux qu'une nuit.

Image

Et des campings privés à Tofino, dans une ambiance qui n'a rien à envier à Bisca ou Mimizan l'été, hyper chers mais y a pas le choix.

Image

Image

Image

Côté balades - on ne peut pas vraiment parler de randos - il y a quelques sentiers joliment aménagés dans l'impressionnante rainforest du parc national Pacific Rim...

Image

Et Tofino se trouve au bout d'une langue de terre qui ferme une grande baie abritée du côté opposé à l'océan.
La faune sauvage est bien présente dans les environs (à noter qu'il n'y a pas de grizzlys sur l'île de Vancouver, que des ours noirs) et on apercevra trois loups en maraude au bord de l'eau, au bout d'une balade à vélo...

Image

Image

Mais notre activité principale à Tofino restera quand même - une fois n'est pas coutume - l'écartement des doigts de pieds en éventail sur la plage.
Un moment de repos bienvenu après deux mois intensifs.

Image
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2158
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Lapinous on the road !

Messagepar kevinseconds » Mer Mai 06, 2020 11:27

je finirai par y aller a tofino car on nous y a invité plusieurs fois

pour le surf ça à l'air nul mais c'est une expérience
y'a pas de randos sympas? :cry:
circuits de vélo?
Friends, chicks and marshall stacks!
Avatar de l’utilisateur
kevinseconds
 
Messages: 2231
Enregistré le: Jeu Déc 06, 2007 12:56
Nombre de sessions: 18

Re: Lapinous on the road !

Messagepar Grolapin » Mer Mai 06, 2020 15:22

Miniclem a écrit:Comment vous avez vécu ce "confinement"?
Je me dis notamment dès fois on doit s'ennuyer, surtout les gosses?
Pas trop de tensions?

Nope ça c'est bien passé sur tous ces plans-là...

Les tensions, je pense qu'elles apparaissent surtout pendant les mauvaises passes : embourbés au milieu de nulle part, pas de coin pour dormir, pépin mécanique, chiasse carabinée, etc... mais je dirais qu'il y a une expérience préalable qui joue son rôle : avant ce voyage on était déjà partis tous les trois à trois reprises en camping-car en Amérique du Nord, à chaque fois pour un mois environ. Après ça, tu sais à l'avance si ce mode de vie et la destination va te plaire ou non sur du plus long terme, et en tout cas les ficelles pour que ça tourne au mieux. Les pays d'Amérique Centrale ont apporté d'autres problématiques qu'on n'avait pas trop eu à gérer par le passé, en tout cas pas en camping-car (la sécurité, la circulation anarchique, la police corrompue, les passages de frontières infernaux) et qui génèrent des épisodes de stress, mais au final on s'en est pas si mal sortis et on en retire même une certaine confiance en nous pour y retourner davantage à notre aise.

Il y a aussi des caps inévitables à passer au cours d'un voyage aussi long, les coups de mou à surmonter. Peut y avoir un gros coup de bambou quelques mois après le départ, parce que le rythme a été intense jusque-là et que ça commence à fatiguer, parce qu'à découvrir tous les jours on peut s'en lasser, parce que le pays d'origine et/ou la famille restée là-bas manque, etc... Certains les passent pas ou pas bien, finissent en roue libre un ou deux mois de plus et rentrent plus tôt que prévu.
Ca aide d'être déjà passés par là. Nous on a eu quelques coups de blues à des moments bien particuliers du calendrier antillais, les Chanté Nwel et le Carnaval. Ca peut paraître con, mais à voir passer des photos des potes et de l'île en général dans cette ambiance dont on ne connait pas d'équivalent, ben l'environnement dans lequel on était nous a paru un peu fade dans ces moments-là et on a gambergé à chaque fois pendant quelques jours, tout en sachant que la machine allait se remettre en marche... D'ailleurs ensuite le Bélize nous a fait un bien fou en nous replongeant dans une ambiance caribéenne qui nous manquait finalement davantage que ce que l'on pensait.

Pour l'ennui des enfants, je peux pas non plus généraliser. La nôtre est un spécimen solitaire et autonome, qui peut passer des heures sans se lasser à regarder une fourmilière ou attendre qu'un paresseux dans un arbre bouge un doigt. Je pense pouvoir affirmer qu'elle ne s'est que très peu ennuyée, tout en ayant passé un temps considérable à faire des activités tous ensemble.

Je ne peux pas dire que ça se passe bien pour toute les familles, et je peux même témoigner que ça se passe assez mal pour certaines qui découvrent le voyage, ou se découvrent en voyage, plutôt rares cependant.
Je peux pas non plus dire que la gamine se soit pas fait hurler dessus à chaud sans raison valable parce qu'elle intervenait dans une situation déjà compliquée.
Pour avoir croisé beaucoup, beaucoup de voyageurs durant ces 9 mois, il y a milles configurations familiales, mille buts différents, mille façons de voyager, mille équilibres familiaux distincts... c'est impossible de généraliser.

Après c'est cul-cul à dire, mais je suis convaincu que de telles expériences soudent profondément l'immense majorité des familles, et bien au-delà des difficultés que tu peux rencontrer au cours d'un voyage.
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2158
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Lapinous on the road !

Messagepar Grolapin » Mer Mai 06, 2020 16:54

kevinseconds a écrit:je finirai par y aller a tofino car on nous y a invité plusieurs fois

pour le surf ça à l'air nul mais c'est une expérience
y'a pas de randos sympas? :cry:
circuits de vélo?

En tout cas l'ambiance surf d'un village avec un petit côté « bout du monde » est surprenante (c'est assez isolé quand même, t'es à pas loin de 2 heures, par une unique route à travers les montagnes, du vrai bled le plus proche Port Alberni).

Pour les randos en libre accès, la presqu'île au bout de laquelle se trouve Tofino est pas très vallonnée, donc c'est plutôt du sentier côtier en aller-retour ou des petites balades découverte dans la rainforest.
Par contre avec quelques billets tu peux faire un ou deux trucs sympas en prenant un bateau-taxi depuis Tofino pour rejoindre l'autre côté de la baie, totalement inhabité. Evidemment faut t'organiser pour le retour.
Y a des chouettes randos avec du dénivelé qui démarrent de là, avec panoramas ouf au sommet. Cherche « Lone Cone » sur le net, c'est la montagne en face du port de Tofino (je crois que c'est celle qu'on voit au fond de ma photo avec les hydravions).
Il y a aussi des sources chaudes au nord du village dans un secteur reculé (« Hot Springs Cove ») accessibles à la journée en hydravion + marche.

Pour le vélo la route principale qui suit la presqu'île est doublée d'une piste cyclable en approchant de Tofino et sur certains tronçons, et y a des routes secondaires qui mènent à l'océan à l'ouest ou sur la baie à l'est. Le bout de la presqu'île avec les différentes plages se prete bien à la pédale, même si j'ai quand même l'impression que côté météo Tofino c'est compliqué. D'ailleurs à marée basse tu peux longer les plages à même le sable et sans fatbike, c'est du sable dur.
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2158
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Lapinous on the road !

Messagepar zitoune » Mer Mai 06, 2020 17:17

ça a l'air sympa en tout cas comme coin :yess:
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 15155
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Lapinous on the road !

Messagepar Grolapin » Ven Mai 08, 2020 09:20

Ouais mais encore une fois attention à la météo, toutes les dépressions du Pacifique Nord viennent se déverser dans cette zone.
La pluviométrie du coin nord-ouest des Etats-Unis et de la Colombie-Britannique est astronomique...

Alors la conséquence sur la végétation se traduit par les rainforests, et pour le coup y a un coin que l'on avait zappé les années précédentes, mais que l'on a tenté cette fois-ci : la péninsule d'Olympic, de l'autre côté du détroit Juan De Fuca qui sépare l'île de Vancouver du territoire américain. Un ferry fait la traversée quelques jours par semaine, formalités de douane incluses.
Une sortie du Canada et une attaque des Etats-Unis plus sauvage qu'un retour par Vancouver puis un passage par Seattle.

Image

Là pour le coup si t'es fan de lichens, de sequoias, et que tu crains les UV, c'est le paradis.

Image

Image

Et on retrouve un isolement total après la resociabilisation des apéros sur la plage à Tofino, on est les seuls au camping du parc national

Image

Image

Sur la côte, c'est davantage pour les amateurs de bois flottés...

Image
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2158
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

PrécédenteSuivante

Retourner vers Trips surf & voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités