[Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Postez ici vos reports de trip en dehors de vos spots habituels, vos voyages et vos découvertes

[Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar yann » Lun Sep 06, 2010 12:51

Et me voila reparti au Japon ! Cette fois je suis allé sur Shikoku, une des îles les plus rurales du Japon mais qui possède parmi les meilleurs spots du pays et parmi les meilleurs spots de surf d'embouchures de rivière du monde. La carte ci dessous situe les deux régions que je souhaite surfer: Shikoku côté Pacifique et la très belle et sauvage presqu'île de Noto Hanto côté mer du Japon. Le hic est que le Japon dépend principalement de régimes d'Est et des typhons contrairement à l'Europe qui prend les dépressions d'ouest de plein fouet. Les vagues peuvent donc être magnifiques... les périodes de flat aussi !
Image
Image
Shikoku est une des 4 îles principales du Japon et la plus sauvage voire enclavée. Elle est essentiellement montagneuse avec peu d'habitants. On est à des années lumières de la frénésie de Tokyo et du tourisme de Kyoto.

Le voyage commence... par de la montagne ! Nous nous sommes rendus dans la vallée de l'Iya, appelée aussi "le petit Tibet" pour ses maisons à flanc de montagne et son isolement.
Image
Les vallées sont si encaissées que les habitants utilisaient des ponts de liane pour les franchir. Il en reste trois et il vaut mieux regarder où on met les pieds.
Image

Mais voila, pendant ces 5 jours à la montagne, impossible de trouver un accès internet (au japon...on croit rêver...) et je n'ai aucune idée des prévisions météo. Après une journée de voiture, nous nous dirigeons vers la côte. Nous allons au plus proche pour voir la mer sans vraiment savoir où nous sommes. Je m'attends à être déçu. Mais surprise, il y a un petit swell onshore et deuxième surprise, une sorte de mini slab sur du sable, onshore, qui semble surfable. Pas un surfeur à l'horizon. Je n'en peux plus, j'y vais ! En fait, c'est creux, c'est une embouchure de rivière et le surf est plutôt bon. Je vois au bout d'une heure des surfeurs apparaître. En sortant de l'eau et en consultant le guide des spots en japonais (en fait ma femme, moi j'y entrave rien), je réalise qu'il s'agit du spot ultra connu de Monobe, une des meilleures embouchures du Japon !
Image
Image
Image

Le lendemain, 8 août, Monobe, Lever 4h45 et à l'eau à 5h30.
Il y a déjà du monde et des vagues bien plus grosses et belles que la veille. J'ai couru assez vite sur la plage...
Une petite Vidéo:

Chose étrange, les surfers japonais restent assez longtemps au bord à regarder avant de se mettre à l'eau. Tant mieux pour moi, j'ai été seul pendant 45mn.
Image
Image
Image
Image
Je ressors euphorique de cette session: mon voyage est déjà gagné ! C'est creux, cela déroule ! J'aimerai bien une vague comme cela en Gironde !

Nous reprenons la route pour longer la côte. Nous passons à Yasuda. C'est une embouchure mythique qui marche rarement mais où il est possible de rentrer dans les tubes debout et sur 100m. Ce jour là, un petit mètre déroule parfait. Je ne m'y suis pas arrêté pour des contraintes de logistique mais je regrette un peu. On voit bien sur la photo la houle qui s'enroule magnifiquement autour du banc de sable.
Image
Une p'tite vidéo


Vision sur la route d'un village en face des vagues
Image
Tsunami: le risque est présent partout et ce panneau le rappelle:
Image

Nous arrivons à Ozaki.
C'est un spot classique de beach break, gavé de surfeurs. C'est très sauvage, l'eau est chaude, 28°C, je dors à 200m dans une auberge. Et zou, c'est parti pour quelques vagues sympas malgré l'onshore.
Image
Image

Le lendemain, 5h30, l'offshore frais descend des montagnes abruptes, la houle est plus propre. Très bonne session.
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Nous continuons et croisons le Temple de Yakuoji.
Image
Shikoku est connu pour son pèlerinage des 88 temples, équivalent aux chemins de Compostelle. Disposés tout autour de Shikoku, il faut 2 mois et demi aux pèlerins pour le faire à pied. Celui-ci, rencontré dans une restaurant nous montre fièrement son carnet où chaque temple inscrit sa calligraphie au passage du pèlerin.
Image
Il compte finir fin septembre 2010.

Takegashima
J'ai vu ce spot pour la première fois en photo il y a plus de 10 ans en me jurant de le surfer un jour. Je ne connaissais même pas son nom, juste qu'il était à Shikoku. C'est en allant faire de l'apnée avec les enfants qu'au détour d'un port, j'ai reconnu immédiatement l'endroit. Il faut imaginer plein d'îlots rocheux, une eau cristalline et une vague au milieu de nulle part, vague qui casse rarement d'ailleurs. Ni une, ni deux, j'ai foncé. Ok, la vague ce jour là n'était pas parfaite, ok ce n'est pas un spot de classe mondiale mais c'est surement un de mes meilleurs souvenirs du voyage au vu du lieu et du fier local avec qui j'ai surfé. Le local, regard noir, n'a commencé à me parler que quand j'ai écrasé du plat de la main un énorme taon sur son épaule et dont il n'arrivait pas à se débarrasser. Fallait oser.
Image
Image
Image
Image

Kaifu
Kaifu est considérée comme la meilleure vague du Japon: elle peut être comparée à Mundaka en droite. C'est le Pipeline japonais avec ce que cela suppose de locaux, de niveau et de foule. Là, on ne rigole plus. Le courant de la rivière est violent, fait doubler et tuber les vagues, il n'y a pas de fond.
Image
Image
Image
Repas pris à la chambre d'hôte. Même avec une session de surf dans les pattes, j'ai fini rassasié.
Image
Cette photo de moi en train d'essayer d'échapper à la guillotine montre bien la difficulté du spot. La houle de 1.20 est transformée en vague très creuse, très raide à prendre. On voit sur la photo que je n'ai pas la technique nécessaire pour prendre directement le tube. C'est aussi la seule vague où j'ai pu prendre en défaut ma planche magique (fish Maurice Cole). Cette vague m'a montré mes limites et va hanter mes souvenirs. J'ai fait deux ascenseurs violents dans des vagues similaires: j'avais de l'eau jusqu'à la taille seulement ! C'était pourtant un jour très moyen au dire des locaux.
Image
Image
Vidéo qui ne rend pas justice à la qualité de ce spot


Vidéo tournée une autre année et qui montre ce qu'est vraiment ce spot

Hmmm...pas mal hein ? faut le niveau hein ?

Ikumi
Spot connu car accessible et avec des surf shops. Mouais, je passe....
Image

Sur la route
Shikoku est connu pour ses spots semi secrets: il y en a beaucoup. Celui-ci est, je pense, l'île de Teba et reste principalement déserte.
Image
Les criques sont superbes, sans personne, avec juste un pêcheur d'ormeaux.
Image

Uchizuma
Plus haut au nord, je pensais en avoir fini avec le surf. Et je tombe sur cette petite crique qui normalement ne marche jamais. Les enfants râlaient mais m'ont octroyé 15min de surf. J'ai pris 5 vagues et c'étaient de bons murs à surfer !
Image
Image

Et c'est le moment de quitter Shikoku après une dizaine de jours. J'ai quitté çà:
Image
pour trouver cela après 2 heures de ferry et rejoindre Osaka
Image
et çà, une sorte de casino japonais appelé Pachinko:
Image
La transition est rude...

Wakayama
Il s'agit du spot le plus fréquenté et connu du coin. Et pour cause, c'est le seul spot surfable à la ronde, parfait pour débuter pour l'ensemble de la population d'Osaka soit 18 millions de personnes. L'accès est effroyable: il faut traverser un immense quartier populaire aux rues étroites avec une horde de surfeurs énervés en 4x4 (une hérésie vue la taille des rues) fonçant à pleine allure. Puis on se retrouve d'un coup (mais vivants) coincés et obligés d'aller sur des parkings payants (10€ !!!) et découvrir un spot blindé de surfeurs, collé à une immense usine sidérurgique et des vagues plus que moyennes. Il faut le voir mais j'ai passé mon tour pour le surfer.
Image
Image

Noto Hanto, Shibagaki
Quelques jours plus tard, nous sommes sur la côte ouest, côté Mer du Japon. Je piste les mouvements de houle. Les restes d'un typhon déboulent à grande vitesse sur la péninsule de Noto Hanto. Les coups de houle de ce coin sont brefs et violents. Il s'agit de houles de vent puissantes mais qui durent en général une journée et sont rarement propres et filtrées. Noto Hanto est réputée pour le surf en hiver. Je suis allé testé cette plage, le reef ne marchait pas et je me suis rabattu sur ce beach break mou mais il y avait un bon 1,5m.
Image
Image

Voilà c'était ma dernière session. Le bilan a été plus que positif et j'envisage un trip plus long côté Pacifique. Les moins du surf japonais: la houle peut être capricieuse, il faut prévoir du temps pour être sur de surfer, il y a beaucoup de monde à l'eau (faut le savoir), le matériel est hors de prix. Les plus: les gens sont sympas à l'eau, les spots sont extrêmement variés et d'une qualité extraordinaire, les paysages sont tous simplement déments, l'eau est chaude (24-28°C)

La fin
Il y a plein d'autres choses à faire que le surf. Nous avons fait le tour du Mont Fuji qui aspire littéralement le paysage tellement il est imposant.
Image
Dans ce monde exploré de toute part, soi disant speedé, il restera toujours des endroits préservés comme ce bain chaud à 41°C en face d'une cascade qu'il faut atteindre à pied au fond d'une vallée.
Image
yann
 
Messages: 483
Enregistré le: Jeu Juin 05, 2008 16:56
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar fafa » Lun Sep 06, 2010 13:09

Super report merci !!! Vraiment instructif et atypique comme destination !!! :yess:
Avatar de l’utilisateur
fafa
 
Messages: 746
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 09:57
Localisation: PESSAC
Nombre de sessions: 0

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar soroli » Lun Sep 06, 2010 13:40

Merci beaucoup pour ce report !
Très intéressant de voir les différents aspects de ce pays si lointain. :yess:
Je savais qu'on y surfait mais je ne savais pas que certaines vagues pouvaient être aussi sympas.

Petite question : quel langue parlais-tu lors de tes échanges avec la population ou les surfeurs ?
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. (Albert Einstein)
I surf because each session is a small piece of Life to share with Friends.
Avatar de l’utilisateur
soroli
 
Messages: 6993
Enregistré le: Mer Déc 30, 2009 13:43
Localisation: Les voyages forment la jeunesse ... ou ce qu'il en reste ...
Nombre de sessions: 0

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar kyu » Lun Sep 06, 2010 14:05

Super report ! :yess:
Comment as tu trouvé l'ambiance à l'eau d'une manière générale ? Les japonais ont la réputation d'être courtois et respectueux des règles ( ça doit être encore plus vrai dans les coins reculés , non ? ) , cela s'applique aussi à l'eau ? Et en tant que français ( qui sont appréciés en principe par les nippons ) , comment as tu été accueilli ?
En tout cas ça fait envie ce genre de trip hyper dépaysant mais j'imagine que le budget doit être conséquent ..
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5216
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar xaviertheboy » Lun Sep 06, 2010 15:10

Perfect !!! Super trip !!! :yess: :yess: ( et super photos !!!)
xaviertheboy
 

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar luke-egan » Lun Sep 06, 2010 15:19

Comme toujours avec Yann, un report surper interressant et completement atypique!! :yess:
merci
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2020
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar Rizza » Lun Sep 06, 2010 15:30

Super, merci beaucoup, les photos sont géniales et ça change un peu des trips habituels !
Rizza
 

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar GG85 » Lun Sep 06, 2010 16:20

Vraiment excellent merci :yess:
Maître Jedi de TheNext
Avatar de l’utilisateur
GG85
 
Messages: 2945
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 19:52
Localisation: Bordeaux
Nombre de sessions: 0

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar Lelizay » Lun Sep 06, 2010 18:02

:+1:
If in doubt, paddle out.
Avatar de l’utilisateur
Lelizay
 
Messages: 665
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 13:44
Localisation: Bordeaux/Gironde

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar pelou » Lun Sep 06, 2010 18:45

Super récit et supers photos!! ça change de l'indo and co
Au japon, il faut avoir un van pour surfer? Sur outes les photos, il y a des vans!!
Avatar de l’utilisateur
pelou
 
Messages: 3141
Enregistré le: Mar Mai 04, 2010 15:13
Localisation: en prone sur zone
Nombre de sessions: 0

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar padyere » Lun Sep 06, 2010 19:08

Magnifique!! Comme ça fait plaisir! Super report!
Ton épouse serait-elle japonaise (puisqu'il semble que ce soit elle qui fasse l'interpréte ) ou bien est-ce qu'elle nihon go dekimasuka???? :wink:
home, flat home !!
Avatar de l’utilisateur
padyere
 
Messages: 1127
Enregistré le: Ven Jan 11, 2008 09:42
Localisation: golfe de St Tropez

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar klems » Lun Sep 06, 2010 19:21

super report!

Voila un côté du Japon qui m'attire bien différent des clichés que l'on a sur ce pays et qui pour tout vous dire ne m'ont jamais bien motivé!

:yess:
Avatar de l’utilisateur
klems
 
Messages: 786
Enregistré le: Lun Déc 24, 2007 22:43
Localisation: America del Sur

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar yann » Lun Sep 06, 2010 20:12

Merci pour vos retours ! Voici quelques compléments:

A Padyere : heu oui, mon épouse est japonaise. Je sais, ça casse un petit mon côté explorateur-qui-n'a-pas-peur-d'aller-là-où-il-comprend-rien mais cela facilite beaucoup les choses d'avoir une interprète. J'y vais régulièrement pour voir la famille. Je sais que tu y a vécu et bien profité là-bas. Avais tu pu surfer ?

A Soroli : les japonais hésitent à parler en anglais sauf les jeunes de moins de 25 ans (apparemment, l'enseignement s'est sacrément renforcé depuis quelques années) et....les surfeurs qui voyagent pas mal à l'étranger. J'ai toujours parlé avec quelqu'un. Alors le truc: pendant 30mn, visage fermé, la personne t'ignore complètement. C'est la façon asiatique de jauger d'une situation nouvelle sans prendre de risque. Pendant ces 30 mn, c'est simple, tu souris comme un débile (les repotiens qui me connaissent le savent de toute façon) puis les gens se détendent et ils finissent par engager la conversation. Ils sont alors très curieux.

A Kyu: les règles de priorité sont globalement les mêmes et sont respectées à la lettre sur la majorité des spots malgré la foule. Il y a très peu de taxe exprès. Par contre, sur les spots les plus connus comme Kaifu et Monobe, y'a plus d'amis, on a affaire à des combattants visages fermés. Néanmoins et c'est notable, même dans ces cas un peu tendus, il n'y a jamais un mot plus haut que l'autre, pas de bagarre. Ils sont d'une gentillesse exquise en dehors de l'eau, même les plus coriaces, mais ils hésitent à venir parler en dehors avec toi. J'ai noté deux choses de plus: les surfeurs japonais sont très fiers de montrer qu'ils surfent aussi bien et mieux que les occidentaux (dans mon cas c'était pas dur, ils découvrent que je ne suis pas un pro dès ma première vague). J'ai d'ailleurs trouvé le niveau moyen très élevé à Shikoku et équivalent à Hossegor avec des très bons à l'eau sur le spot de Kaifu. La deuxième est la présence très nombreuses surfeuses (jusqu'à un quart des surfeurs dans l'eau) avec un niveau moyen très élevé ! Il est à noter qu'elles ont droit à des facilités à prendre les vagues de la part des surfeurs. J'ai failli mettre une perruque...

A Pelou : c'est simple, un surfeur japonais est un surfeur avec VAN. Ils ont peu de vacances donc ils partent deux jours complets tous les week-ends. Les surfeurs européens avec Van sont des rigolos à côté (même Tibok): lumière, tréteaux pour les planches, boitiers sécurisés et codés pour les clés à l'extérieur, matériel de camping complémentaire de folie, moustiquaire intégrale et barbecue de folie le soir. C'est la surenchère. Les vans sont probablement le meilleur moyen pour surfer au Japon avec deux bémols : je ne suis pas sur qu'il soit possible d'en louer et je n'ai vu aucun point de ravitaillement (avec un peu de débrouille, cela doit pouvoir se régler)

A Klems: tu as bien raison, les reportages sur le Japon montrent soit le côté traditionnel d'un richesse et d'un raffinement inouis soit les extrêmes de la vie urbaine. Or la majorité du Japon est constitué de montagnes désertes et de provinces semi urbanisées où la vie s'écoule agréablement très loin de ces reportages. Il y a en outre des régions comme Shikoku qui sont restés relativement sauvages. J'aimerai ensuite faire un trip sur les îles du sud du Japon d'Okinawa à Taiwan: C'est tout simplement complètement paumé, beau, plein de corail et de spots de surf non cartographiés avec peu de surfeurs japonais et encore moins d'occidentaux. Mais cela va être une grosse organisation !
yann
 
Messages: 483
Enregistré le: Jeu Juin 05, 2008 16:56
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar Tibok » Lun Sep 06, 2010 20:31

Top ce report :yess: La spéciale dédicace me va droit au coeur :lol:
Pain grillé repwesent

http://www.surfrepotes.fr
Avatar de l’utilisateur
Tibok
Site Admin
 
Messages: 6550
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 21:52
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 7

Re: [Carnet de Voyage] Shikoku, Japon

Messagepar single » Lun Sep 06, 2010 21:08

Sympa ce report, d'autant qu'il m'a fait apprécier un pays pour lequel je n'avais à priori aucune attirance.

Les japonais étant jusqu'à ce jour pour moi sous deux versions:
Les groupes qui traversent l'Europe en photographiant tout et n'importe quoi
Ceux que j'avais croisé sur Hawaï, qui faisaient le tour de l'ile en limousine, ne descendant que pour taper dans une balle de golf.

De plus j'imaginais un pays ultra urbanisé.

Bref ne jamais juger ce que l'on ne connait pas!
Equipa en pan tostado
Avatar de l’utilisateur
single
 
Messages: 1408
Enregistré le: Mar Nov 25, 2008 21:59
Localisation: saintes
Nombre de sessions: 0

Suivante

Retourner vers Trips surf & voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités