Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Postez ici vos reports de trip en dehors de vos spots habituels, vos voyages et vos découvertes

Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar Grolapin » Dim Sep 24, 2023 23:24

Petit debrief de 3 semaines et demies exclusivement au nord du pays (à partir de fin juin)

L'hiver austral correspond à la saison sèche dans le nord, avec des nuits froides sur les plateaux sauf au nord-est (la région du Kruger, beaucoup plus basse en altitude) qui reste doux voire tropical - on est à la latitude du Tropique du Capricorne - à l'inverse de la région du Cap au sud du pays, où il flotte habituellement un max

** Itinéraire **

Thabazimbi (réserve privée, Marakele NP) 5 jours
Mapungubwe NP 3 jours
Kruger NP (Nord) 4 jours
Graskop (Blyde River Canyon) 3 jours
Swaziland (Mlilwane, Malolotja, Hlane) 5 jours
Kruger NP (Sud) 4 jours



** Remarques générales **

Avion
pour le nord de l'Afrique du Sud, c'est atterrissage à Johannesburg
notre cas est pas vraiment une référence puisque je débarquais de la Réunion où j'étais les 15 jours précédents pour le boulot, ma femme et ma gamine de Martinique via Paris, que leur vol a été annulé, que les suivants étaient full, et que ça a donné lieu à un merdier incroyable à la suite duquel s'en sortir avec un seul jour de perdu à l'arrivée tient du miracle
côté tarifs y avait des vols direct en promo à 500€ AR depuis CDG, avec Air France

Voiture et conduite
au départ ce road trip on voulait le faire en 4x4 aménagé
et puis on s'est dit que de toutes façons on serait pas à l'aise en camping sauvage, qu'il faudrait trouver des points de chute et qu'on aurait pas la liberté qu'offre habituellement ce mode de voyage s'il fallait prévoir un camp officiel tous les soirs
et après m'être fait une idée sur place, ce roadtrip jamais de ma vie je le refais en véhicule aménagé et bivouacs à l'arrache, entre les animaux et le risque de se faire braquer c'est le stress assuré chaque nuit
donc voiture de loc style Clio, à refaire je monterais quand même un peu en gamme pour éviter de ravager le bas de caisse comme on l'a fait
certaines routes - et même des principales - sont dans un état catastrophique, avec des nids-de-poule à y laisser une roue
on n’a pas toujours eu le choix mais les trajets de nuit sont usants, entre le manque d’éclairage, le brouillard fréquent sur les plateaux, le bétail en vadrouille et les piétons au bord des routes, par ailleurs le risque de carjacking est réel
ça roule à gauche, au volant de n'importe quoi et n'importe comment
sur les pistes des parcs, globalement entretenues correctement, la voiture basse n’a pas été trop limitante en saison sèche
nous n’avions pas de permis international (officiellement, il faut) mais ça n’a posé aucun problème pour le loueur ni lors de deux contrôles routiers par la police
à noter que nous avons assisté à plusieurs carambolages au Kruger, tous en fin de journée lorsque tout le monde rentre juste avant l’heure limite et roule plus vite, qu’il y a davantage d’animaux à surgir et que la lumière rasante réduit la visibilité

Hébergement
que des home exchanges (réseau d'échange de maisons à travers le monde, mais pas forcément réciproque c'est un système de crédits) et des logements dans les camps des parcs nationaux
et un lodge pour les deux dernières nuits

Palu
en saison sèche il n’y a pas trop à s’en préoccuper, dans chaque coin on a posé la question de la situation actuelle vis à vis de la malaria au cas où il y aurait eu une alerte, on avait des cachets au cas où et on a choisi de ne pas les prendre vu le risque infime

Argent
à cause des blackouts liés aux coupures éléctriques, le paiement par carte bancaire n’est pas toujours possible (commerces, restos, stations services…) donc on s’est quand même baladés avec pas mal de cash

Wildcard et parc nationaux
la carte SANparks - même principe que celle de Parcs Canada ou America The Beautiful pour les parcs nationaux nord-américains - est ultra rentable (au-delà de 6 jours dans les parcs il me semble, et on en a passé plus du double), valable également au Swaziland (Mlilwane, Malolotja, Hlane)
jamais reçue par la poste mais le numéro (dans le mail de confirmation) suffit
résas d’hébergements au Kruger faites quelques mois à l’avance pour la première quinzaine de juillet (vacances scolaires sud-africaines)

Ambiance
on rejoint les ressentis souvent évoqués : l’Afrique du Sud est un pays qui met mal à l’aise
la pauvreté est frappante, le clivage noirs-blancs et le fonctionnement de la société bien plus dérangeant que ce que l’on pouvait imaginer et en tout cas assez loin du concept de Rainbow Nation
en dehors des parcs la sécurité n'est pas optimale, les braquages une réalité (d'ailleurs en voiture attention à Waze and co pour les itinéraires, qui ont tendance à faire passer au plus court et ne se formalisent pas d'avoir à traverser tel ou tel township, idéal pour les emmerdes, mieux vaut se fier aux panneaux de signalisation), mais avec un minimum de précautions on n'a pas eu d'embrouille d'aucune sorte, ce qui ne veut pas dire qu'on était toujours sereins

** Coins visités **

Thabazimbi
en fait c’est surtout l’occasion d’un échange de maison avec un lodge extraordinaire qui nous a amené dans ce coin sud-ouest de la province du Limpopo, dans une réserve privée de 500 hectares perdue dans le bush vierge, à 30 minutes de piste de la petite ville de Thabazimbi
isolement absolu, on ne peut pas affirmer qu’il conviendrait à tout le monde, mais pour nous ça a réellement été un endroit magique
dans les environs le parc national de Marakele abrite toutes les stars de la faune africaine, mais surtout des paysages magnifiques de plateaux rocheux, et reste très peu fréquenté : en une journée entière on y a croisé moins de dix autres véhicules



Mapungubwe
le gros gros coup de coeur, paysages magnifiques de roches rouges, le majestueux fleuve Limpopo, les baobabs gigantesques…
la route est longue pour atteindre l’extrême nord de l’Afrique du Sud mais au bénéfice d’une tranquillité très au-dessus de la moyenne, et du plus beau camp (Leokwe) que l’on ait expérimenté dans les parcs nationaux du pays
énormément d’éléphants, de girafes, des oryx
l’heure limite de retour au camp est assez large pour rester en vadrouille jusqu’aux dernières lueurs (impossible au Kruger par exemple)
à moins d’une heure de Messina où il y a tout pour se ravitailler
3 jours et 2 nuits, mais on aurait pu y passer le double



Le nord du Kruger
clairement la faune est moins dense dans le nord, en particulier pour les fauves car il n’y a pas de zones de savane où ils sont plus à l’aise pour chasser, par contre durant la saison sèche comme lorsque l'on y était, les animaux se regroupent le long des rivières et certaines pistes qui les longent sortent vraiment du lot (la Luvhuvu, la Mphongolo…)
le gain en tranquillité compense largement : on peut rouler plusieurs heures sur des pistes sans croiser le moindre véhicule, et quand on rencontre un animal la plupart du temps c’est en tête-à-tête
aussi, l’ambiance calme des camps et leur petite taille les rendent très différents de ceux du sud, nous avons bien aimé Shingwedzi, adoré Sirheni (bushcamp, où on était d’ailleurs seuls pour un sunset drive ce qui est inenvisageable dans le sud), Letaba pour les pistes autour du camp le long de la rivière mais le camp est déjà grand par rapport à ceux plus au nord
à noter l’omniprésence des groupes d’éléphants, au point d’être un vrai problème pour circuler et respecter les horaires limites de retour au camp



Blyde River Canyon
pas trop adeptes des points vue payants systématiques du secteur sans trop savoir où va l’argent et déçu par le peu d’activités possibles, on a été un peu dépités par le coin et pas toujours pleinement sereins côté sécurité notamment le soir à Graskop
faut dire que les « scheduled blackout » (la coupure générale de l’électricité à 19h tous les soirs, à cause de la crise énergétique en Afrique du Sud qui ne produit pas assez) qui plongent la ville dans le noir complet, couplé aux nuits autour de 0°C qui nous ont contraint au système D, nous ont un peu attaqués physiquement
mais sortir du Kruger permet aussi de faire un break des journées voiture



Eswatini (ex-Swaziland)
très tranquille (c’est même pas toujours évident d’y trouver des activités, mais ça nous a fait du bien après le rythme soutenu des deux premières semaines) et peu cher, c’est surtout la gentillesse des habitants qui nous a marqués, malgré une vie pas marrante tous les jours dans un état très pauvre, où en plus le roi détourne tout le pognon venu des aides internationales
les parcs naturels étaient un peu différents :
soit il n’y a pas d’animaux dangereux et on peut s’y balader à pied ou en vélo (Mlilwane, Malolotja) ce qui fait carrément du bien après les parcs sud-africains où généralement il n’est pas autorisé de sortir de son véhicule
soit il y en a (lions et rhinos notamment) mais alors parqués dans des secteurs clotûrés (Hlane) - de plusieurs km² mais clotûrés quand même - qui assurent quasiment de les voir mais enlèvent au côté exceptionnel des rencontres (cf photo ci-dessous :roll: )
on a beaucoup aimé le camp de Ndlovu à Hlane, sans électricité avec l’ambiance des lampes à pétrole le soir, avec les rhinos autour
surcoût forfaitaire de 1500 rands pour la voiture de loc (Europcar), taxe routière de 100 rands à l’entrée au Swaziland, attention à l’état des routes secondaires
formalités classiques de passage de frontière terrestre avec un véhicule, suivant l’affluence compter au moins 30 minutes à l’entrée (un peu moins pour le retour en Afrique du Sud)



Le sud du Kruger
à part quelques espèces d’oiseaux tropicaux présents uniquement tout au nord, il n’y a aucun animal croisé en Afrique du Sud que l’on n’ait pas revu dans le tiers sud du parc, et souvent de très prés
la diversité et la densité de la faune sont exceptionnelles, en raison d’habitats qui conviennent à tout le monde : grandes savanes pour les herbivores, terrain dégagé pour leurs prédateurs, larges fleuves qui abreuvent les troupeaux…
lions, léopards, guépards, hyènes, rhinos, les éléphants et les hippos un peu partout : en 4 jours on les a tous rencontrés, notamment dans les savanes autour de Lower Sabie
inévitable revers de la médaille d’autant que le sud du Kruger est très facile d’accès : il y a davantage de monde que dans le nord et on ne peut pas nier une certaine frustration de temps en temps lorsque trop de véhicules masquent la vue d’un animal à proximité de la route
aussi, les safaris en petits comités sont exclus et les camps bondés et assez bruyants qui ressemblent davantage à des villages vacances nous ont parfois un peu tapé sur le système
mais un hébergement à l’extérieur nous a paru être une mauvaise idée, c’est bloquant pour passer la fin de journée dans le parc (la meilleure heure pour les animaux) avec les horaires stricts de fermeture des gates, et une perte de temps pour refaire le permis chaque matin
note : pour les observations d’animaux si vous voulez laisser moins de place à la chance, il y a plusieurs canaux d’alertes sur internet via Twitter ou autres, chercher « Kruger live sightings »
c’est souvent avec un temps de retard (sauf s’ils sont localisés en pleine sieste, les animaux restent rarement statiques…) mais en se tenant au courant plusieurs jours de suite ça peut donner une idée sérieuse des secteurs les plus actifs et la position approximative de groupes de prédateurs



Voila pour cadrer les grandes lignes, je reviens au plus tôt avec des photos et un peu plus de détails sur chaque coin :wink:
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2218
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar soroli » Lun Sep 25, 2023 05:58

Merci de lancer le report. :yess:
C'est chouette de pouvoir comparer cette zone limitrophe avec la Namibie qu'on a fait de notre côté à peu près au même moment.
Hâte de voir en détail la suite
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. (Albert Einstein)
Avatar de l’utilisateur
soroli
 
Messages: 7323
Enregistré le: Mer Déc 30, 2009 13:43
Localisation: Les voyages forment la jeunesse ... ou ce qu'il en reste ...
Nombre de sessions: 0

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar nicodisco » Lun Sep 25, 2023 06:19

J'aime beaucoup ton début de report, avec les détails, etc :yess:
RNV Family Guesthouse / BatuKaras - Jawa Barat - Indonesia
https://www.rnv-family-guesthouse-batukaras.com/
Avatar de l’utilisateur
nicodisco
 
Messages: 6410
Enregistré le: Mar Nov 27, 2012 13:18
Localisation: BatuKaras // West Java
Nombre de sessions: 365

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar zitoune » Lun Sep 25, 2023 06:36

Waaaaa c'est déjà hyper détaillé !
Tes photos sont bien belles également !
Effectivement dormir à l'arrache semblait pas ouf de ce que tu en décris
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 16381
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar luke-egan » Lun Sep 25, 2023 08:45

Merci de nous décrire ce coin qui me tente aussi.
Tes descriptions sont géniales et surtout très utiles pour comprendre ton récit.
Et top photos! :shock: :yess:
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2107
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar Grolapin » Jeu Sep 28, 2023 01:42

Je crois que c'est en se baladant sur Home Exchange (réseau dont on fait partie depuis quelques années, et qui est devenu notre mode d'hébergement principal en vadrouille) et en flashant sur une annonce d'échange pour un lodge complètement paumé dans le bush au nord de l'Afrique du Sud, qu'on a initié ce voyage, en plus du fait que pour le boulot j'avais déjà prévu d'être dans ce coin-là du globe - sur l'île de la Réunion - avant les vacances d'été

Imaginez une propriété de plus de 500 hectares perdue dans un fond de vallée couverte de bush vierge, à une demi-heure de piste de la petite ville la plus proche, Thabazimbi dans la province déjà pas très développée du Limpopo...
Dans cet immense espace où se cachent antilopes, girafes, zèbres, Jan le proprio a construit avec les matériaux du bord quelques écolodges magnifiques complètement ouverts sur l'extérieur et dépendant de l'énergie solaire, aucun ne se trouvant par ailleurs à moins d'un kilomètre de l'autre
C'est un Afrikaner, un descendant des premiers colons Hollandais installés à l'origine dans la région du Cap, qui ont ensuite été chassés par l'arrivée des Britanniques (au XIXème siècle) et se sont retrouvés repoussés sur des terres de plus en plus isolées et ingrates aux confins du pays
Il est capable de s'exprimer en anglais bien sûr d'autant que sa femme est Australienne, mais sa langue naturelle est l'afrikaans, qui est grosso modo au néerlandais ce que le québecois est au français : une ancienne souche commune mais des dérives qui rendent aujourd'hui la langue quasi incompréhensible pour ceux d'en face

L'isolement est absolu - sachant que les « voisins » possèdent le même ordre de domaine je vous laisse imaginer la densité humaine du coin - et je pense qu'il peut même faire fliper, mais c'est clairement ce qu'on recherche
La piste d'accès est à l'image de la propriété : sauvage, et on en a chié avec notre petite bagnole !
Les proprios sont formidablement gentils, et en alternative au format des échanges (en fait c'est plutôt l'inverse d'ailleurs) ils louent de manière plus classique leurs différents lodges
On fait une flambée tous les soirs - d'autant qu'il fait aussi froid la nuit que chaud la journée - et c'est l'occasion de découvrir la vénération des sud-africains pour le braai, le barbecue autour du feu ancré culturellement dans toute l'Afrique Australe








L'anecdote : addict au trail comme certains - et j'en ai fait partie - peuvent l'être au surf et ont le cœur qui s'emballe à la vue d'une vague prometteuse depuis la côte, j'ai du mal à apercevoir un sentier, une crête, un sommet... sans m'imaginer courir dessus
Pour pas me paumer dans le bush et son micmac de pistes dans tous les sens, j'ai dessiné approximativement un tracé GPS à partir d'une vue satellite de la propriété, l'ai chargé sur ma montre, et suis parti pour une virée de quelques heures à cavaler avec les antilopes, les zèbres et les babouins qui déboulent en travers du chemin
Grisant au possible, aucun humain à des kilomètres à la ronde, de temps en temps je me fais un petit film quand je pense avoir entendu un vague grognement ou une pierre rouler derrière moi, mais bon y a la clôture de 3m de haut qui entoure la propriété...
Le soir autour du feu avec le proprio, un bruit curieux de scie en train de couper du bois monte du bush aux alentours, Jan nous explique que c'est le feulement d'un léopard (effectivement le son est caractéristique et reconnaissable entre mille), et qu'il devrait éléctrifier et entretenir ses 20 kilomètres de clôture pour empêcher les fauves de lui bouffer un zèbre ou quelques impalas de temps en temps, mais qu'il s'en fout
Ben rétrospectivement moi pas... il aurait pu me prévénir avant, mais s'est bien marré à l'histoire de mon footing dans sa pampa, en en rajoutant une couche avec la vidéo de la semaine passée d'un des appareils automatiques qu'il a disposé dans sa propriété




Pas très loin, le parc national de Marakele couvre plus de 600 km² (c'est un petit parc à l'échelle du pays mais déjà l'équivalent de plus de la moitié de la Martinique), abrite toutes les stars de la faune africaine, des paysages de dingue, et est donc situé dans ce coin parmi les plus paumés d'Afrique du Sud (au nord près de la frontière avec le Botswana), par conséquent il reste très peu fréquenté
La plupart des pistes sont ok sans 4x4, en tout cas en saison sèche, et heureusement car on est montés un peu légers côté voiture de loc
Des premières observations d'animaux hyper privilégiées puisque l'on était tout seuls avec eux quand on les a croisés...







Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2218
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar zitoune » Jeu Sep 28, 2023 04:53

Pouah le cadre est dingue !!
Ça devait être sympa ta sortie trail
Une fois que t'as vu les animaux comme ça, pas facile de faire mieux !
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 16381
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar dahomey » Lun Oct 02, 2023 13:20

punaise les gars vous nous gâtez ! :amour:
Avatar de l’utilisateur
dahomey
 
Messages: 9702
Enregistré le: Sam Mai 01, 2010 13:11
Localisation: Bordeaux

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar kyu » Lun Oct 02, 2023 13:46

Pouah ça déglingue ! Les photos sont dingues , j aime beaucoup celle du petit singe aux couilles bleues :lol:
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5568
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar Grolapin » Mar Oct 03, 2023 01:48

kyu a écrit:j aime beaucoup celle du petit singe aux couilles bleues

je te jure que j'ai pensé à toi en la mettant, j'étais sûr qu'elle te plairait :lol:
et celle-là aussi, prise à Mapungubwe

Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2218
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar Grolapin » Mar Oct 03, 2023 01:49

Mapungubwe justement c'est l'étape suivante, un parc national bordé par le fleuve Limpopo qui marque la frontière avec le Botswana et le Zimbabwe

C’est loin et à l’écart des itinéraires classiques, mais ça permet ensuite d’enchaîner (ou d’en venir) avec le nord du Kruger, bien moins fréquenté que le sud du parc phare de toute l'Afrique du Sud
Pour rejoindre Mapungubwe depuis Thabazimbi, la route théorique qui longe la frontière du Botswana est en fait dans un tel état qu'il vaut mieux faire un immense contournement par Pretoria et la route n°1 qui remonte jusqu'au Zimbabwe : 8 heures au volant, mais davantage de chances d'arriver à destination avec le même nombre de roues qu'au départ

Le nord, c'est le pays des baobabs... et des éléphants, qui sont d'ailleurs un peu devenus notre hantise, capables de bloquer une piste pendant des heures et de charger la voiture si on force un peu le passage
Ici encore, on ne croise personne ou presque, on circule librement sur les pistes - parfois un peu rock'n roll - du parc de Mapungubwe mais interdiction de descendre du véhicule en dehors des quelques espaces « sécurisés » (grosso modo le système limite son efficacité à ce qui n'est pas capable de sauter ou de défoncer une palissade d'un mètre de haut)

Isolement incroyable, levers et couchers de soleil magiques, camp dans un cadre dingue, ce parc méconnu et perdu tout au nord de l'Afrique du Sud nous a vraiment pris aux tripes





















L'unique camp du parc de Mapungubwe, Leokwe, est le plus beau que l’on ait expérimenté dans les parcs nationaux, dans un amphithéâtre de roches rouges
Il n'est pas clotûré, ce qui veut dire que les animaux viennent potentiellement jusqu'au pas de la porte ou devant le petit coin barbecue de la maison, éléphants compris (note : y en a un sur la photo)



L'anecdote : un soir que l'on a trainé pour le coucher de soleil au bord du fleuve Limpopo et que l'on a pas mal de piste pour revenir au camp sans que le ranger nous tombe dessus (moins stricte qu'au Kruger, l'horaire limite de retour au camp et d'interdiction totale de circuler dans le parc permet de rester en vadrouille environ 30 minutes après le coucher du soleil, jusqu'aux dernières lueurs), on tombe sur un troupeau d'élephants qui descend l'unique piste pour rentrer
On se gare bien avant, sauf que visiblement on est quand même un peu sur le passage, et qu'ils sont 100 puis 200... incroyable défilé à moins de dix mètres devant nous
Et puis il y en a un à qui notre voiture ne plait pas et qui commence à se rapprocher, on a vu trop de photos de bagnoles défoncées pour faire les malins : en une demi-seconde j'avais balancé la caméra sur le siège et embrayé la marche arrière



C'était la première situation de ce genre, on était seuls à des kilomètres à la ronde, alors évidemment c'est celle que l'on garde en mémoire
Mais il n'y avait pas vraiment de danger, par la suite au Kruger on s'est retrouvés dans des positions semblables, parfois même avec des éléphants devant et derrière qui bloquent le repli
A part de rare cas de jeunes éléphants surexcités qui testent leur testostérone et semblent vraiment incontrôlables, la plupart du temps c'est de l'intimidation et faudrait vraiment dépasser les bornes genre avancer en klaxonnant pour déclencher une charge réelle (sachant qu'il suffit d'un simple coup de trompe pour aplatir la bagnole)
Et encore avant la charge il y a généralement tout un rituel, claquage des oreilles, bârissement, qui avertissent de la limite à ne pas dépasser
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 2218
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar zitoune » Mar Oct 03, 2023 06:28

Hummmm sympa !!
Tes photos sont comme le trip, dingues !
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 16381
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar kyu » Mar Oct 03, 2023 07:24

Grolapin a écrit:
kyu a écrit:j aime beaucoup celle du petit singe aux couilles bleues

je te jure que j'ai pensé à toi en la mettant, j'étais sûr qu'elle te plairait :lol:
et celle-là aussi, prise à Mapungubwe


Comme me dit souvent ma femme :J en demandais pas tant :lol:
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5568
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar kyu » Mar Oct 03, 2023 07:28

Les photos au coucher du soleil ( girafe et baobab) sont incroyables !
Flippant les éléphants :sos:
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5568
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

Re: Road trip au nord de l'Afrique du Sud et au Swaziland

Messagepar soroli » Mar Oct 03, 2023 08:54

Superbe !! :amour:
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. (Albert Einstein)
Avatar de l’utilisateur
soroli
 
Messages: 7323
Enregistré le: Mer Déc 30, 2009 13:43
Localisation: Les voyages forment la jeunesse ... ou ce qu'il en reste ...
Nombre de sessions: 0

Suivante

Retourner vers Trips surf & voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron