Pays Basque Janvier 2007

Postez ici vos reports de trip en dehors de vos spots habituels, vos voyages et vos découvertes

Pays Basque Janvier 2007

Messagepar Occy17 » Jeu Déc 27, 2007 15:46

Trip basque 12, 13 et 14 janvier 2007

Introduction -

Les températures sont incroyablement douces en ce début de mois de janvier. Je n'ai pas encore surfé en 2007 en raison des très grosses houles ventées de ce début d'année en Charente Maritime et nous n'avons toujours pas baptisé le California. En revanche, le Pays Basque et les Landes ont profité de houles très consistantes et de conditions de surf très favorables depuis plusieurs semaines.

Depuis le 8 janvier, les cartes météo s'affolent : une houle propre et très solide est annoncée pour le week-end et les vents seront favorables dans le sud-ouest. Le lancement du Surf Session Challenge est annoncé sur le web. Nous décidons de partir vers le Pays Basque en rêvant de Mundaka -

Luke-Egan a des problèmes de turbo sur leur nouveau Transporter VW et il ne sera pas du voyage. Nous partons en famille en quête de soleil et de vagues parfaites.

« Sur le grand large, fronts à  l'avant d'une dépression qui creuse au SW de l'Islande dans les 965 hpa avec 10-12m de houle de secteur WSW à  WNW sur la zone. »

« A priori, on devrait lancer les premières séries du Surf Session Challenge mercredi dans la journée puis terminer l'épreuve samedi car un autre train de houle massif touche notre zone vendredi soir, annonce Gibus de Soultrait responsable de l'épreuve.
D'ailleurs, ce deuxième train de houle bénéficie d'une meilleure orientation pour Guéthary car plus NW que le premier swell de mercredi qui est produit par une dépression partie de Terre Neuve dimanche et qui est restée très basse donc très ouest. »
Source : http://www.surf-report.com



Vendredi 12 janvier,

Nous avons roulé jusqu'à  minuit pour finalement nous installer sur le petit parking face au spot de Roca Puta. Pour notre première nuit dans le California, ce n'est pas l'endroit le plus calme mais la nuit se passe très bien. Maéva qui n'arrive pas à  dormir passera cette nuit humide et bruyante (le grondement des vagues et la proximité de la route) entre papa et maman.
Au petit matin, le spectacle est impressionnant, des séries à  plus de 3 mètres s'éclatent sur les rochers, les vagues sont massives et déroulent sur 100 ou 200 mètres. Personne à  l'eau. J'attends que des locaux attaquent afin de les observer avant une éventuelle session : ce spot ne s'improvise pas.

Image


Un local arrive : il observe les vagues de longues minutes, sort un gun d'au moins 9 pieds, installe les dérives, applique la wax, observe à  nouveau de longues minutes puis s'en va ! De nombreux autres surfeurs passent, regardent et s'en vont. Trop gros, trop dangereux, nous passons également notre chemin et direction de Mundaka.

Nous suivons la route côtière à  la recherche des spots indiqués par le « Surfing Europe » et découvrons le point break de Punta Pitxarri après Deba.

Image

La gauche est belle et s'enroule autour de la pointe rocheuse. Là  encore personne à  l'eau, je ne tente pas l'aventure. Pour la première fois, je vois des vagues à  Lekeitio mais leur qualité est très médiocre. A ma grande surprise, les surfeurs locaux n'ont ni gants, ni cagoule et même pas de chaussons ! Nous profitons du cadre charmant de ce village pour déjeuner face à  la mer puis nous reprenons notre chemin vers l'ouest. Nous faisons un crochet par Laga pour voir le spot et surtout observer Mundaka depuis le rive droite. Laga est en vrac et sature, c'est de bonne augure pour Mundaka.

Image

Lorsque nous arrivons sur les rives de l'estuaire, l'excitation monte d'un cran, j'ai les mains mouattes ! La plus belle gauche d'Europe est là  devant moi : le spectacle et la vue sont saisissants depuis cette rive. Vite il faut encore faire les 30 Kms par Gernika pour nous rendre à  Mundaka.

Pas d'erreurs d'orientation dans Gernika mais de nombreux travaux et des bouchons sur la route ne font qu'amplifier mon stress : il est déjà  15H30.
Et pour éprouver un peu plus mon mental, il est impossible de trouver une place de stationnement à  proximité du port. Nous nous installons finalement sur le petit parking à  l'entrée du village.

En moins de deux, ma combinaison est enfilée et je presse toute ma petite famille vers le petit port de pêche. Comme indiqué dans les guides et sans réfléchir, j'opte pour une mise à  l'eau par le port.

Arrivé au pic, je suis un peu stressé et euphorique, c'est la première fois que je vais surfer MUNDAKA : nous sommes nombreux, pas loin de 40 surfeurs, les espagnols sont presque tous casqués et les vagues sont impressionnantes : un bon 3 mètres légèrement on shore mais la qualité des vagues est tout de même remarquable. A ma grande surprise je vais tirer mon épingle du jeu au milieu de cette foule hystérique en adoptant pour la même tactique qu'à  Rodiles. Je me positionne au niveau de la 2ème section pour prendre les vagues sur lesquelles le surfeur tombe ou ne sort pas du tube.

Après deux heures de surf intenses et une dizaine de belles vagues, je sors de l'eau facilement en utilisant le courant le long des rochers. Enfin, j'ai surfé la légendaire Mundaka !

Image

Image

Samedi 13 janvier,

8h30, après une bonne nuit sur le petit parking de Mundaka, je me précipite au pied de l'église pour observer les vagues en rêvant de la session parfaite. Il fait beau et le vent de sud souffle légèrement, mais à  mon grand désespoir, un brouillard épais stagne sur l'estuaire. Le paysage est magnifique mais on ne voit pas les vagues. Seul le bruit des séries qui cassent me fait imaginer les vagues qui déferlent. Après une bonne ½ heure d'attente et de stress, le brouillard se dégage comme par magie : la vague est parfaite, un peu moins grosse que la veille, 2 mètres qui déroulent sur des centaines de mètres. C'est magique !

Image

Je retourne en courant jusqu'au California pour me préparer à  la session tant attendue. Vite avant la foule du week-end. Laà«titia et Maéva m'accompagnent pour assister à  l'un de mes rêves de surfeur.
Ma 6'8 est prête. Je descends les quelques marches en pierre usées du port pour la mise à  l'eau. Je rame vers le pic avec un large sourire aux lèvres et j'apprécie chacune des secondes qui me séparent de la belle basque. Il n'y a que deux surfeurs au line up. C'est irréel : je n'arrive pas à  réaliser- ça fait 15 ans que j'en rêve. Après de trop nombreux passages infructueux, cette vague légendaire est enfin là .

Une belle série arrive, l'espagnol en longboard part du fond. La vague est très creuse et arrive lancée comme un train de marchandises. Son take off est très limite et il prend une belle boà®te. Je rame fort vers le large et mon canard est limite : quelle puissance !

Image


Image


La vision de la lèvre qui jette avec la chapelle sur les rochers semble sortie des plus belle photos de magazines. Je me retrouve bien placé sur la 3ème vague de la série, ce n'est pas la plus grosse mais elle est superbe et bien tendue, après plusieurs virages bien larges, je me cale dans le barrel mais il est trop rapide, ma trajectoire est mal assurée et à  mon tour je chute.
De retour au pic, nous sommes maintenant 6 dont trois français. L'ambiance est sympa et il y a des vagues pour tous. Une série plus grosse que les autres décale et tout le monde rame à  fond vers le large. Un des français se place à  l'intérieur et part sur une vague incroyable ! La deuxième est pour moi, je suis très limite, un peu en retard, je rame comme un fou mais la machine est en route. Pas d'hésitations ! je m'engage dans la pente pour chopper MA BOMBE ! J'encaisse le late take off, large bottom et puis je me cale pour la plus belle gauche de ma vie et 300 mètres plus loin c'est avec une joie indescriptible que je remonte au pic pour aller chercher à  nouveau une belle gauche basque.

Image

Image

Image

Image

Sur une autre grosse série, je vais subir le plus gros wipe out de ma carrière sur un gros late take off, raté celui là  ! mon leash a tenu, ma planche aussi, ouf !

Après 1h30 de surf intense et magique, la marée est trop haute et un très fort courant nous empêche de tenir le pic. Une dernière belle vague pour conclure cette session incroyable et je rentre.

Après une petite ballade dans le petit village basque, nous repartons le long de la route côtière en direction de Roca Puta.

Image

Nous faisons un stop à  Lekeitio pour un repas le long de la plage. La houle est tombée depuis la veille. Quelques espagnols surfent des vagues médiocres d'un petit mètre avec un léger vent de nord-ouest. Nous reprenons la BI-638 en direction de Deba. Après le petit village de Mutriku, juste derrière la pointe rocheuse, la vague de Punta Pitxarri est très alléchante.

Image

Il y a une dizaine de surfeurs au large et le décor est grandiose- mais j'ai trop envie de tenter Roca Puta. Comme la houle est moins grosse, je pense que ça va être jouable.

Après la traversée de Zumaà¯a, la route tourne à  droite autour de la pointe rocheuse et l'on aperçoit le line up de Roca Puta. Il y a des surfeurs à  l'eau !! clignotant à  gauche vers le petit parking face aux vagues. Sans réfléchir, j'enfile ma combinaison. Après quelques secondes d'observation, je prends ma 6'2 : quelle erreur !

Je descends l'escalier et marche sur environ 150 mètres sur de gros cailloux avant de trouver un endroit pour me mettre à  l'eau. Il y a des blocs partout ! A proximité du torrent, les mouettes s'agitent autour de centaines de poissons qui nagent en surface. Je trouve enfin un passage entre les rochers.

Mise à  l'eau à  Roca Puta
Image


Premier canard : je me fais retourner, quelle puissance !

Une fois au large, les locaux n'ont pas le sourire en me voyant arriver. Les bodyboarders prennent les vagues très profond à  l'intérieur. La vague est carrée au take off avec une bonne marche à  encaisser et finalement les vagues font un bon 2 mètres et sont très puissantes sur le reef. Sur ma première tentative, je prends un gros wipe out au take off. J'aurais due prendre ma 6'8. Pendant toute la session, je me suis demandé par ou j'allais sortir de l'eau, il y a des rochers partout ! De plus en plus de séries décalent et la vague est de plus en plus carrée avec la marée descendante. Je prends quelques vagues moyennes et je mange un maximum avec les séries qui décalent. Heureusement je prends une bonne grosse droite pour sortir et sauver cette session pas fun du tout.
Nous retournons en France pour passer la nuit et comme d'habitude, dans notre cher pays, c'est une galère incroyable pour trouver un endroit ou dormir -

Pendant cette session parfaite à  Mundaka, les spots de gros en France rugissent (La Nord, Guéthary, Avalanche -) et Manu PORTET gagne le Surf Session Challenge dans un Parlementia énorme et parfait.

Dimanche 14 janvier,

Pensant que la houle était en baisse, nous passons aux Cavaliers. Mais l'océan est déchaà®né, le swell est encore très solide. Nous partons vers Guéthary et les reefs mythiques du sud ouest français.

En arrivant sur la terrasse de Guéthary nous pouvons voir pour la première fois le spectacle dans ce haut lieu du big surf français. Des séries à  2,50 – 3 mètres déroulent à  Parlementia, personne au large. Sur la gauche, une autre vague de grande classe s'offre parfaite aux dix surfeurs en action : Les ALCYONS.

Image

Nous descendons la pente à  15% qui nous mène sur le parking au bord de l'eau. La vague est belle, longue et massive. C'est le week-end des nouveaux spots ! je suis tombé sous le charme de cette belle gauche puissante et dangereuse à  cause de nombreuses « patates » et du peu d'eau sur le reef. L'ambiance est bonne au pic mais les locaux s'affirment, connaissent par coeur le spot et laissent peu de vagues aux surfeurs de passage. Je vais tout de même prendre de très bonnes vagues. Une excellente session.

Image

Après une ballade très agréable à  Biarritz, nous prenons la route du retour, la tête pleine de vagues parfaites -
Team Pains Grillés
Avatar de l’utilisateur
Occy17
 
Messages: 3318
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 11:50
Localisation: Tonnay Charente (17), home spot : pas de home spot, vive les trips
Nombre de sessions: 3

Messagepar Shark » Jeu Déc 27, 2007 15:57

Encore plus hallucinant ce report! :shock:
Shooter Mundaka à  3m, franchement, chapeau! Je sais pas si je pourrais le faire un jour... :?
Tu as dà» rentrer avec de belles images plein les yeux, entre Mundaka et Guéthary...
Merci pour ce report. :wink:
http://www.slidesurfboards.com

You don't have to swim faster than the shark ... just faster than your buddy !
Avatar de l’utilisateur
Shark
 
Messages: 1160
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 13:14
Localisation: Biarritz
Nombre de sessions: 0

Messagepar zitoune » Jeu Déc 27, 2007 16:01

Clair que des spots mythiques! :shock:
roca puta effectivement c'est hardcore, me suis jamais mis à  l'eau :oops:

merci pour le report , une fois de plus, :ola:

C'est chouette cette bibliothèque de report 8)
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 15309
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Messagepar Prunel » Jeu Déc 27, 2007 17:08

:shock:

Occy17 déclaré report-eur officiel de Surfrepotes.fr !
Avatar de l’utilisateur
Prunel
 
Messages: 3057
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 19:04
Localisation: Pessac (33)
Nombre de sessions: 0

Messagepar Occy17 » Jeu Déc 27, 2007 17:44

merci les gas

avec ce forum, je peux enfin partager mes expériences, alors si cela vous intéresse, j'en profite :)
Team Pains Grillés
Avatar de l’utilisateur
Occy17
 
Messages: 3318
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 11:50
Localisation: Tonnay Charente (17), home spot : pas de home spot, vive les trips
Nombre de sessions: 3

Messagepar luke-egan » Jeu Déc 27, 2007 17:54

En fait, pour avoir de bonnes sessions et des conditions de surf optimale, il faut se calquer sur l'ami Occy...quand il est en vacances = belles conditions de surf :shock: .Par contre faut pas hesiter à  bouger!!

:boulets:
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2020
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Messagepar Occy17 » Jeu Déc 27, 2007 18:06

et si on fait le bilan des 15 dernières années mon cher Luke, t'étais souvent dans mes bagages :wink: un vrai couple :oops:
Team Pains Grillés
Avatar de l’utilisateur
Occy17
 
Messages: 3318
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 11:50
Localisation: Tonnay Charente (17), home spot : pas de home spot, vive les trips
Nombre de sessions: 3

Messagepar luke-egan » Jeu Déc 27, 2007 18:40

hoo oui mon biquet :sado:
vivement le prochain d'ailleurs...
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2020
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Messagepar Uhaina » Jeu Déc 27, 2007 23:15

luke-egan a écrit:hoo oui mon biquet :sado:
vivement le prochain d'ailleurs...


Je ne m'en lasse pas de ce smiley,je me marre à  tout les coups. :)

Sinon,et bien que dire,report cinq étoiles. :shock:

Sur seulement trois jours,trip carrément bien rentabilisé,on touche à  l'excellence. :yess:
Avatar de l’utilisateur
Uhaina
 
Messages: 2491
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 20:21
Localisation: Tarnos (40)

Messagepar luke-egan » Jeu Déc 27, 2007 23:42

Uhaina a écrit:
luke-egan a écrit:hoo oui mon biquet :sado:
vivement le prochain d'ailleurs...


Je ne m'en lasse pas de ce smiley,je me marre à  tout les coups. :)

Sinon,et bien que dire,report cinq étoiles. :shock:

Sur seulement trois jours,trip carrément bien rentabilisé,on touche à  l'excellence. :yess:



wé, il me fait delirer ce smiley aussi :wink:
et dire que pendant que MONSIEUR Occy s'en mettais plein les fouilles ,j'eatais coincé a bordeaux avec mon transporter en rade... :corde:
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2020
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Messagepar bobsurfer » Ven Déc 28, 2007 10:13

c'est vrai que ces photos font rever. Apres 10 ans de surf j'ai toujours la meme admiration de voir de telles vagues (la magie du surf). Ces photos sont sublimes ainssi que le report.

N'ayant toujours pas le niveau :shock: et oui a surfer souvent voir tres souvent du 80 cm on devient un peu frileu dans le gros. ca fait rever.

merci pour ce report.
Baudelaire :" homme libre toujours tu cheriras la mer"
bobsurfer
 
Messages: 34
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 17:45

Re: Pays Basque Janvier 2007

Messagepar Mowgli » Mer Fév 27, 2008 01:20

C'est énorme... :shock: rien à redire juste matter bouche Bée et se mordre les c****** avec les oreilles
I read somewhere... how important it is in life not necessarily to be strong... but to feel strong.
Avatar de l’utilisateur
Mowgli
 
Messages: 1541
Enregistré le: Lun Fév 25, 2008 11:55
Localisation: Bordeaux, Cambridge


Retourner vers Trips surf & voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 17 invités