Namibie, entre désert et océan...

Postez ici vos reports de trip en dehors de vos spots habituels, vos voyages et vos découvertes

Namibie, entre désert et océan...

Messagepar pipeau » Sam Juin 05, 2010 21:18

Lorsque David Charbonnel (Swop) m’a parlé de son désir d’aller visiter la Namibie je vous avoue que j’ai du aller voir sur une carte où diable pouvait se trouver ce pays dont le nom me disait certes quelque chose, que je situais vaguement quelque part en Afrique mais dont je ne connaissais à vrai dire pas grand-chose pour ne pas dire rien. A son retour j’ai découvert sur son blog des images colorées, de grands espaces et des sourires. Depuis et même si son voyage ne ciblait pas principalement le surf je le « harcèle » afin qu’il vienne raconter sur le forum son aventure. Son emploi du temps étant très chargé mais voulant partager son expérience d’une destination peu commune, il m’a confié la mise en ligne de ce report où je me permets en guise d’introduction une présentation rapide et succincte de la Namibie. Le texte principal est quant à lui de Fredo qui laisse pour un temps son pinceau et les décorations de planches pour la plume.

Image

La République de Namibie n’est pas à proprement parlé une destination surfique très prisée. C’est le moins qu’on puisse dire. Avec plus de 1000km de côte sur l’Atlantique sud on pourrait penser que ce pays regorge de vagues découvertes et identifiées. Pourtant sur un site comme wannasurf seuls 29 spots sont recensés à ce jour. Ces derniers pour la plupart destinés aux surfers expérimentés sont, il faut bien le dire, que très sommairement documentés. Si vous voulez approfondir le sujet, un rapide tour sur la toile Internet ne vous renseignera que très peu sur ses ressources surfiques et mettra en avant le fait que rares, par rapport à la population mondiale de surfers, sont ceux qui s’y aventurent. La plupart de ces derniers sont plutôt des free-riders ou des pros partis vers cette destination avec pour but certes un dépaysement total mais aussi avec en tête un reportage photo destiné à quelques magazines spécialisés. Toutefois et pour la petite histoire, dans vos recherches sur la toile, vous risquerez de tomber sur la peu banale aventure de ces deux surfers qui en 2008 ont été attaqués par un phoque sur le spot de Cape Cross au Nord de Swakopmund. (Voir les détails ici)

Image

Image

Ceci étant dit, cette méconnaissance de la Namibie s’explique peut être par le fait qu’il est l’un des pays les plus arides du monde et donc un endroit ne répondant pas aux normes du tourisme actuelle. Ce qui en toute logique ne facilite pas son accès. Pourtant cette ancienne colonie Allemande annexée par la suite par l’Afrique du Sud pour voir enfin son indépendance en 1990 semble développer peu à peu et de manière intensive un tourisme bien particulier et bien ciblé: la chasse, je cite « en terre sauvage ». (Inutile d’aller plus loin dans les explications, vous aurez compris que ce genre de pratiques s’adresse avant tout à une population occidentale, fortunée et en mal d’aventures « exotiques »)... Cependant la principale ressource du pays provient de son sous-sol et de ses nombreuses mines d'uranium, de cuivre, d'argent ou de diamants (40% du Produit Intérieur Brut pour ces derniers). Enfin et pour conclure cette présentation sommaire, il est a noté que ce pays est l’un des moins peuplés du monde (environ 2,2 millions d'habitants pour 842 000 km² /chiffre de 2007).

Image

Je m'efface donc pour laisser place au report...



Image

La côté namibienne est bordée par le désert du Namib du Nord au sud. C’est une succession de beach breaks et point breaks sur plus de 1250 km. Autant dire qu'il y a des vagues!La côte s’étire de la frontière de l’Angola à celle de l’Afrique du Sud sans que l’on puisse la longer réellement. En effet, certaines zones sont inaccessibles car interdites (ce sont, soit des réserves intégrales, soit des zones diamantifères) et il n’y a même pas de pistes pour accéder à l’océan. Deux régions sont intéressantes pour le surf, celle de Swakpomund et celle de Luzteritz. Dans tous les cas, il vaut mieux se déplacer en 4X4, même si la location d’un véhicule plus léger reste envisageable dans ces parties-là de la namibie accessibles par route goudronnées. Dès que l’on s’éloigne de ces petites villes, c’est de la piste dammée, voir du sable mou...

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

The skeleton coast, la côte des squelettes, est parsemée de nombreuses épaves de navires qui se sont échouées sur cette côte hostile aux brouillards parfois très denses. En 1933, lorsque le pilote suisse Carl Nauer disparu avec son avion, un journaliste local suggèra que ses ossements seraient peut-être retrouvés un jour sur “la côte des squelettes”... le nom légendaire était né...
C'est une côte très aride, sillonnée par des hyènes, des renards et parfois même par des lions qui, lors des grandes sécheresses, s’aventurent sur la plage pour manger les dépouilles d’otaries. C’est le seul désert au monde où se côtoient des espèces aussi différentes que les girafes, les rhinocéros noirs, les éléphants où les lions. Les dunes qui bordent la côte peuvent rentrer dans les terres sur plus de 100 kilomètres! On n'y croise âme qui vive pendant des heures et des heures. Autant dire qu'il ne faut pas tomber en panne ou s'ensabler! Le spectacle est quasi lunaire. Sables, affleurements rocheux façonnent le paysage en grandes étendues vierges et seul le lichen arrive à pousser çà et là grâce aux brumes marines. L’unique piste qui longe une petite partie la côte se dissous dans les brumes de chaleur en d'étranges mirages.Wild is wild...

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

D’une manière générale, les spots sont des point breaks avec des reefs rocheux qui génèrent parfois des vagues très longues et de qualité exceptionnelle. L’eau reste froide toute l’année, en effet le large courant de Bengela longe la Namibie du sud au nord, tout droit venu de l’Antartique. Riche en oxygène, chargé en phytoplancton et zooplancton, il apporte avec lui une richesse poissonneuse qui contraste avec l’apparente stérilité du désert. Ce courant froid remonte en surface par un phénomène appelé upwelling et permet de nourrir, otaries, cormorans, fous et autres habitants de la côte. Comme en Afrique du Sud, les requins sont présents, la pêche au gros, sport national, le confirme. Aucune attaque n’a pourtant jamais été recensée sur un surfer. Peut-être d’une part parce qu’il y a relativement peu de surfers, et que, d’autre part, avec des eaux poissonneuses et de très nombreuses otaries (notamment la plus grande colonie du monde à Cape Cross), la nourriture ne manque pas pour les requins. La température très basse de l’eau nécessite de s’équiper d’une combinaison intégrale.

Fredo.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Il aurait été impossible de parler de la Namibie sans revenir sur cette fameuse gauche de Cory Lopez filmée presque par hasard à "the new Cape St. Francis" (surnommée ainsi en hommage à la fameuse gauche de J.B). Venu un mois plus tôt sur ce même spot, il s'était promis de revenir exploiter cette gauche magique. En tournage pour un film de la marque Lost il part sur sa première vague de la session et là ....:



version longue:


Petit Bonus pour continuer la magie extraite du blog The Africa Project :wink:


Image


Un énorme merci à David et à Fredo... Ce report et toutes ses couleurs feront date dans l'histoire du forum
pipeau
 

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar soroli » Sam Juin 05, 2010 21:37

Superbe reportage !
J'avais vu les photos sur le blog de David mais en plus petit format. Là, elles prennent une autre dimension !
Les paysages font rêver ! :yess:
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. (Albert Einstein)
I surf because each session is a small piece of Life to share with Friends.
Avatar de l’utilisateur
soroli
 
Messages: 6989
Enregistré le: Mer Déc 30, 2009 13:43
Localisation: Les voyages forment la jeunesse ... ou ce qu'il en reste ...
Nombre de sessions: 0

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar Tibok » Dim Juin 06, 2010 11:29

:shock: Au niveau qualité des photos, la barre vient d'être placée très très haute... un régal pour les yeux :yess:
Pain grillé repwesent

http://www.surfrepotes.fr
Avatar de l’utilisateur
Tibok
Site Admin
 
Messages: 6550
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 21:52
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 7

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar zitoune » Dim Juin 06, 2010 11:53

je crois que c'est tout simplement le report le plus sauvage, intrigant, surprenant, bref incroyable du forum :yahoo:
merci ça avait l'air fantastique :youpi:
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 15236
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar soana » Dim Juin 06, 2010 14:43

Waouh, ces images sont magnifiques !

les paysages ont l'air incroyables, et la diversité de lieux, faune et flore :amour:

ça a du être une belle expérience !
Avatar de l’utilisateur
soana
 
Messages: 219
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 09:10
Localisation: Bordeaux - Anglet
Nombre de sessions: 0

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar yannbok » Dim Juin 06, 2010 16:04

on voyage littéralement , les photos sont grandioses :amour:
Avatar de l’utilisateur
yannbok
 
Messages: 347
Enregistré le: Lun Sep 29, 2008 17:41
Localisation: Toulouse
Nombre de sessions: 0

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar djezus » Dim Juin 06, 2010 18:54

Tibok a écrit::shock: Au niveau qualité des photos, la barre vient d'être placée très très haute... un régal pour les yeux :yess:

En terme de dépaysement ça a l'air d'être au max de ce que l'on peut avoir !

La gauche du démon qui arrache tout en vidéo ... no comment ...
Avatar de l’utilisateur
djezus
 
Messages: 758
Enregistré le: Lun Juil 28, 2008 18:26

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar swop » Dim Juin 06, 2010 19:34

Voici l histoire de Cory's left (source blog estim friends ) :

"Pour ceux qui débarquent, le Google Earth Challenge est un concours organisé par la revue SurfingLife en association avec Nike6.0 et Google Earth.
Il s’agit pour les participants de chercher tranquillement chez eux, grâce à la technologie Google Earth, une vague parfaite et inconnue. Ensuite si vous décrochez la vague la plus prometteuse et inédite, le magazine vous paye le voyage ainsi qu’à un crew de surfers pro pour assurer le spectacle et les retombées médiatiques.

C’est Brian Gable, qui gagna le challenge US Google Earth grâce à un diamant brut qui va faire beaucoup parler de lui dans le futur: Skeleton Bay ou New Cap Saint Francis.
Pour ce surfeur / développeur, nerdy à souhait, le trophée était devenu une véritable obsession depuis sa création et c’est ainsi que Skeleton Bay battu les line ups inconnus du sud du Chili ou du nord ouest de l’Afrique.
Mais attention, Gable en localisant la vague sur google earth n’était pas tiré d’affaire et il devait entrer en contact avec quelqu’un sur place pour en savoir plus sur l’endroit, situé complètement hors des sentiers battus, en plein désert.
Y avait-il des gens qui avaient déjà surfé cette vague? c’était peu probable. Il fallait pour Gable trouver une personne connaissant le désert pour pouvoir les mener lui et sa troupe à sa fabuleuse trouvaille, rechercher quelqu’un du coin, si il y avait des habitants par là bas!

Par chance, Il réussit à joindre un (des seuls) local de la zone qui put lui transmettre une photo de la vague qui permit de convaincre définitivement le magazine.
Ainsi, il pouvait faire sa valise et partir accompagné de son cousin, 4 surfers pro, un photographe et un éditeur du mag, Evan Slater.
A noter que les surfers pros Cory Lopez, Mitch Coleborn, Peter Mendia et Hank Gaskell ne mirent pas longtemps a se décider en voyant les clichés envoyés par le local du nom de Naude Dryer.

Après un véritable périple, La troupe découvrit un endroit des plus inhospitalier sur terre. endroit où une émission du type Survivor ne serait plus du tout drôle, sauf si bien sûr il y a toujours le petit commentateur et sa voie stridente;
la seule source d’eau de la zone est une source des plus infectes, un vent terrible souffle et vous glace la gorge.

Impossible sans l’aide du local d’atteindre Skeleton Bay, derrière ses dunes de sables s’étendant à perte de vue. Et ici bas, mieux vaut ne pas s’embourber, si on ne veut pas finir jonchant parmi les cadavres de phoques.

Dans ce désert immense formé de gigantesques montagnes de sable couleur sucre brun, on trouvait au début du XXème siècle des diamants, énormément de diamant. Aujourd’hui on y trouve un autre joyau, une gauche qui n’en finit jamais de dérouler offrant les plus longs barrels jamais surfés.
En effet, si la côte environnante est horriblement longue et droite, elle possède quelques dons du ciel que sont ces “ "sandspit” " ou cordons de sable formés grâce au sable et au vent, qui font le rêve de tout surfer, offrant des tubes aussi large que la Gravière mais pour un ride de plus d’une minute!

Pour info, Skeleton bay a été créée par “ "mère nature” " il y a 25 ans environ, par un léger changement de direction du vent venu piocher du sable et le pousser vers un “ "spit” " existant et ceci sur un angle différent.
Le spot ainsi que les autres spits des environs sont donc très sensibles aux changements naturels et peuvent donc se modifier ou même disparaitre très rapidement.

Après quasi deux semaines, Skeleton bay n’avait toujours rien montré de son potentiel, ou presque; une vague petite et bougrement rapide, qui décourageait les surfers, obligés de surfer les spots moyens environnants.
Ainsi Lopez et Coleborn devait plier bagage, le premier jurant qu’il reviendrait ( et on peut voir qu’il l'a fait dans la vidéo si dessous).

Première vague filmée de Skeleton Bay lors du deuxième voyage, et première vague de Cory Lopez en compagnie de Ian Walsh et Alex Parker.
Le reste de la troupe devait se rendre à Jeffrey’s Bay pour la fin du trip mais décidèrent de tout miser sur l’arrivée d’un nouveau swell afin d’enfin voir fonctionner Skeleton bay.

Et on peut dire qu’ils eurent plus que raison car ils surfèrent tous ce jour là les meilleures vagues de leurs vies, Hank Gaskell dira avoir passé quatre fois plus de temps dans des barriques en un jour à Skeleton qu’en 3 jours full à Desert Point, Indonésie.
“ "La perfection” " selon Slater arriva plus tard dans la journée, envoyant des vagues comme ils en avaient à peine rêvé. La métaphore de ce dernier en dit long: ” " Autrefois, ici même, les gens trouvait plus de diamants dans le sable qu’ils pouvaient en porter. Et à nous autres, Skeleton Bay a offert plus de tubes que nous pouvions en rider, tellement de diamants que nous ne savions pas quoi en faire!” "
Evan Slater sortit bouleversé de son voyage, et triste à dire est que ce jour parfait, le jour aux barrels de 15 à 20 secondes, la caméra était restée au campement! "

:D :D
Modifié en dernier par swop le Dim Juin 06, 2010 23:03, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
swop
 
Messages: 68
Enregistré le: Jeu Déc 13, 2007 22:02
Localisation: bordeaux

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar Lelizay » Dim Juin 06, 2010 19:48

Merci pour ce complément. :D

Tout ceci est un bien belle histoire.
If in doubt, paddle out.
Avatar de l’utilisateur
Lelizay
 
Messages: 665
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 13:44
Localisation: Bordeaux/Gironde

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar fanabarc » Dim Juin 06, 2010 19:52

superbe !!!

:shock:
Avatar de l’utilisateur
fanabarc
 
Messages: 277
Enregistré le: Lun Juin 02, 2008 18:11
Localisation: south of mogette land
Nombre de sessions: 0

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar Aramis » Dim Juin 06, 2010 20:29

Ahurissant , tout simplement ahurissant !
Avatar de l’utilisateur
Aramis
 
Messages: 2100
Enregistré le: Ven Juil 25, 2008 12:16
Localisation: Mediolanum Santonum

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar Tonneau » Lun Juin 07, 2010 08:46

Photos et récit supers :yess:
Tonneau
 
Messages: 1395
Enregistré le: Lun Nov 23, 2009 13:45
Nombre de sessions: 4

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar squallygator » Lun Juin 07, 2010 12:21

Fabuleuses les photos !!!
Et les vidéos, c'est vraiment ahurissant.
Avatar de l’utilisateur
squallygator
 
Messages: 3309
Enregistré le: Lun Jan 04, 2010 15:22
Localisation: Bidart (Pays Basque)
Nombre de sessions: 6

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar padyere » Lun Juin 07, 2010 13:28

Bon, ben si un jour,chez Swop, ils en ont marre de faire des planches, ils pourront tjs faire des photos....! parce qu'elles sont sublimes, toutes!!! :shock: :shock:
Et j'aime particuliérement celle-là, moins spectaculaire, peut-être, mais qui a une force de suggestion énorme!

pipeau a écrit:
Image

home, flat home !!
Avatar de l’utilisateur
padyere
 
Messages: 1127
Enregistré le: Ven Jan 11, 2008 09:42
Localisation: golfe de St Tropez

Re: Namibie, entre désert et océan...

Messagepar zitoune » Lun Juin 07, 2010 19:22

moi j'aimerai bien que Mr swop nous en dise plus sur le surf qu'il a eu la bas, ça m'intrigue grave :youpi:
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 15236
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Suivante

Retourner vers Trips surf & voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités