Maroc mars 2007 (+ la video du trip)

Postez ici vos reports de trip en dehors de vos spots habituels, vos voyages et vos découvertes

Maroc mars 2007 (+ la video du trip)

Messagepar Occy17 » Mer Déc 26, 2007 16:48

Avec mon fidèle compère Luke-Egan, nous sommes partis en trip vers Taghazout du 25 au 31 mars 2006 (en meme temps que Zetoun si je ne me trompe)
Pas d'enorme swell pendant cette semaine, du coup, nous avons élu domicile a BOILERS
Point break de reve si l'on oubli la mise a l'eau et bien sur la sortie

Remarque: si tube a l'inside = attention a la board, j'ai laissé le nose de ma planche dans les rocks

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Occy17 le Jeu Jan 17, 2008 11:55, modifié 1 fois.
Team Pains Grillés
Avatar de l’utilisateur
Occy17
 
Messages: 3318
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 11:50
Localisation: Tonnay Charente (17), home spot : pas de home spot, vive les trips
Nombre de sessions: 3

Messagepar ERIC » Mer Déc 26, 2007 18:02

vous avez du vous gaver..apparement y avait un peu de taille (1st pic)
je crois qu'il va falloir que je teste aussi cette destination..
Avatar de l’utilisateur
ERIC
 
Messages: 59
Enregistré le: Lun Déc 10, 2007 23:56
Localisation: Bordeaux city
Nombre de sessions: 0

Messagepar p'tit lu » Mer Déc 26, 2007 23:51

Quel bonheur de voir vos photos et votre post!

C'est aussi mon deuxième trip là -bas mais dépéchez-vous, le roi du Maroc à  décrété que le littoral devrait accueillir + 10 à  20.000 touristes par an d'ici 2010. Ils ont déjà  fait les égouts sur la totalité du littoral entre Agadir et Cap Rhir et détruit pas mal de constructions en front de mer (dont un resto très cool) .

Ca va être moisi d'ici peu, les pelleteuses et les engins de chantier travaillent en 2*8 et ils vont sous peu engager un contigeant de chinois (si si) pour commencer les travaux à  la manière des quartiers sud d'Agadir vers Marjane.
@loha
Avatar de l’utilisateur
p'tit lu
 
Messages: 120
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 16:36
Localisation: Gradignan
Nombre de sessions: 1

Messagepar Occy17 » Sam Déc 29, 2007 14:33

Voici le report complet de notre trip .... :lol: :lol:

Trip à  Taghazout
Maroc - Afrique
Du 23 au 31 mars 2007

Introduction -

Occy et Laetitia sont tombés amoureux du Maroc, le pays est magnifique, les gens sont formidables, le climat est très agréable et les vagues sont magiques. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour un mini trip au cÅ“ur de l'hiver. Luke et Mélanie sont partant pour une nouvelle expédition et après les difficultés pour fixer des dates de congés en commun, notre voyage africain est programmé pour la fin du mois de mars. Cette date est quelque peu risquée car c'est la fin de la période des grosses houles hivernales nécessaire pour activer les points breaks de Taghazout.

L'hiver a été exceptionnel avec une succession de swell incroyables et depuis le mois de novembre tous les spots du sud marocain ont fonctionné à  plein régime. A partir du 15 mars, nous commençons déjà  à  scruter les cartes météo avec craintes d'autant plus qu'une énorme houle vient encore de balayer nos côtes. Croisons les doigts pour que notre voyage soit réussi et Inch'Allah comme on dit là  bas-

Vendredi 23 mars : « et c'est parti »

Vendredi matin, enfin le jour J. Il pleut, ce qui ne facilite pas l'installation des planches sur la galerie du California. Nous sommes un peu en retard et tous les autres passagers de l'avion ont déjà  enregistré leurs bagages : nous ne seront pas ensemble dans l'avion. L'enregistrement des planches se passe correctement et comme prévu, nous ne sommes pas surtaxés même si l'hôtesse trouve le bagage un peu lourd (33 kg) : merci Royal Air Maroc !

Le voyage commence bien, notre avion a une heure de retard, c'est toujours ça de moins dans l'aérogare enfumée de Casablanca. Après la mer de nuage au dessus du nord de l'Espagne le ciel se dégage pour que nous puissions contempler la beauté du détroit de Gibraltar. Le premier vol de Maéva se passe très bien mais elle ne s'endormira qu'au moment de l'atterrissage à  Casa : elle commence à  être un peu sur les nerfs !

En pénétrant dans l'aérogare de Casablanca, nous avons la bonne surprise de constater que les choses bougent aussi au Maroc : il est interdit de fumer ! L'escale sera moins pénible. Nous attendons l'heure de notre prochain vol dans le hall à  côté de la grande fontaine o๠Maéva fera un festival dans l'eau et sera toute mouillée (et bien évidement, papa se fera gronder par maman). Luke est rassuré en apercevant les planches qui sont elles aussi au Maroc. Nous décollons vers Agadir avec encore un peu de retard.

A notre arrivée à  Agadir, aucun problème lors du contrôle douanier même si l'agent demande beaucoup d'informations sur notre destination marocaine. Le chauffeur d'Autocascade nous attend avec la Palio. Bienvenue en Afrique : il va falloir monter à  5 dans la voiture avec en plus Maéva et les bagages. Ca passe mais il faut sortir les sangles pour fermer le coffre. Le proprietaire de l'appartement que nous avons loués nous attend à  l'agence de location : c'est un copain du patron d'Autocascade. Après avoir retiré des dirhams au guichet du Crédit Agricole local, nous prenons la route en direction de Taghazout.

En arrivant à  la pointe des Ancres, il fait nuit noire et il n'y a aucun éclairage public et comme Luke a oublié la lampe électrique, le déchargement de la Fiat n'est pas évident. Le « boy » du proprio nous attendait pour nous ouvrir la maison et nous aider. Nous partons vers le café de la paix pour notre premier tajine. Toute la troupe décompresse : « les vacances peuvent enfin commencer ». Après le repas, nous déballons les planches car nous sommes inquiets : tout est ok sauf 2 petits éclats au niveau du nose de la 6'0 d'Occy.

Samedi 24 mars : « un dépaysement total »

6h30, il fait encore nuit mais Occy sort pour observer le line up d'Anchor Point depuis la terrasse, mais c'est flat. Après un petit déjeuner très Frenchi à  base de brioche, nous partons en direction du nord vers la Bouilloire. Nous trouvons facilement le spot mais le vent de sud n'est on shore et la houle est trop petite. A Tamri, il y a des vagues mais pas de bonne qualité. Nous pensons que le spot de La Cathédrale à  Imessouane devrait fonctionner.

En arrivant sur la falaise pour observer le célèbre line-up d'Imessouane, c'est la déception, le vent de Sud est très fort et souffle les deux spots du petit village de pêcheur. Cette étape sera royale pour Maéva car elle pourra jouer sur la plage.

La houle est vraiment trop petite et la belle droite n'est pas au rendez-vous. Nous retournons à  Tamri o๠tous les surfeurs de la zone ont convergé. Les voitures tournent en rond et tous cherchent des vagues. Malgré le fort vent off shore, ce n'est vraiment pas bon : vagues molles et du courant. Nous prenons la décision de ne pas surfer ce jour et nous partons vers Agadir pour faire le ravitaillement.

Sur le chemin du retour, nous sommes arrêtés par la police de la route. Le gendarme fait du zèle en nous exigeant le contrat de location et nous menace de mettre la voiture à  la fourrière. Il nous laissera repartir sans contravention après un bon quart d'heure de négociation. Laetitia va nous sauver la vie en retrouvant la carte de visite de l'agence pour que le gendarme lui téléphone. Le patron d'Autocascade nous dira plus tard que le contrat était en fait avec les autres documents de la voiture.

Cet incident nous ouvre l'appétit et nous partons vers notre QG : le Café de la Paix, o๠nous dégustons tajines et couscous. L'après midi, nous allons au supermarché MARJANE d'Agadir pour acheter le nécessaire pour le petit déjeuner, le lait et les couches pour Maéva et nous trouvons même de la bière Marocaine (made in Marrakech).

Avant de repartir vers Taghazout, nous faisons une escale obligée au souk pour acheter des fruits. Un pseudo guide nommé par la mairie nous accompagnera pour éviter d'être harcelé tous les dix mètres. C'est une plongée dans le Maroc avec les étales de fruits, d'épices et d'olives à  côté des babouches et autres tapis. C'est un enchantement d'odeurs et de couleurs.

Occy insiste pour passer par le quartier des bouchers ou les carcasses de vaches et autres têtes de chèvres sont exposées en plein soleil. Après l'achat de fraises, oranges et bananes (pour le plus grand bonheur de Maéva qui en mangera des kilo), nous retournons à  l'appartement pour admirer notre premier couché de soleil. Les filles font grises mines en s'apercevant qu'il n'y a pas d'eau à  l'appartement et qu'elles ne prendront pas de douche.

Image

Dimanche 25 mars : « l'étape touristique »

La houle n'est toujours pas arrivée sur les côtes du Sud Marocain. Nous décidons de faire notre excursion vers TAFRAOUT. Le guide du routard compare cette partie de l'Anti-Atlas au Grand Canyon. Avant de partir, nous appelons le proprio pour notre problème d'eau. Nous décidons de faire la grande boucle Agadir-Tafraout-Tiznit (environ 350 kms) pour découvrir l'ensemble des paysages de la région.

Image

La route est dangereuse, sinueuse et étroite ; nous prions pour ne pas croiser la route d'un car de touristes - Les chèvres dans les arganiers sont toujours aussi pittoresques.

Image

Image

Nous arrivons à  Tafraout vers 13h00 et pour calmer tous les affamés, Laetitia trouve un super restaurant dans le guide du Routard : « L'étoile d'Agadir » à  côté de la poste. Elle fera également envie à  tout le monde avec son délicieux tajine aux pruneaux et amandes.

Image

Nous visitons l'extraordinaire palmerais au sud de Tafraout. Nous sommes sans voix devant la beauté des pierres ocres empilées, des palmiers et autres amandiers.

Image

La route du retour par Tiznit vaut également le détour avec des points de vue incroyables.

Image

Nous faisons une halte par Tifnit pour regarder le couché de soleil. Hélas, le fort vent poussera les filles à  rester dans la voiture.

Sur la route entre Tiznit et Agadir, la circulation est incroyable, nous croisons des camions surchargés, des charrettes tirées par des à¢nes, des bédouins dans les camions d'oranges, des femmes voilées dans une bétaillère avec les chameaux, les voitures doublent à  3 de front et les mobylettes doublent par la droite !

A notre retour, bonne nouvelle, l'eau est revenue. Par contre, nous trouvons des cafards dans la cuisine : c'est aussi ça un trip au Maroc.

Lundi 26 mars : « enfin notre première session de surf ! »

Il a plu cette nuit. Au petit matin, de gros nuages noirs menaçants sont accrochés aux montagnes derrière Taghazout. De son côté, la Pointe des Ancres en toujours aussi flat mais quelques rides sur l'océan annoncent un peu de houle. Nous partons voir les spots du sud : Banana beach et Devil's rock. Laetitia préfère rester avec Maéva à  l'appartement.

Les deux beach break sont inconsistants, 50 cm au mieux. C'est la consternation dans la voiture. De retour à  la Pointe, nous passons par Mysterie ; il y a une vingtaine de surfeurs et les vagues ne sont pas terribles. Au loin, Killer semble s'activer un peu. Nous passons chercher Laetitia et Maéva avant de partir vers le cap Ghir en espérant avoir des conditions plus solides du côté de la Bouilloire ou de Tamri.

Occy est tellement excité à  l'idée de découvrir le fameux reef de Boiler que cela lui déclenche une bonne tourista, mais rien de grave. En arrivant à  la Bouilloire, c'est l'euphorie dans la fiat, il y a 4 surfeurs au pic. C'est le spot de jour (nous ne le savons pas encore mais se sera le spot du trip).

Image

La vague est jolie mais pas parfaite : 1,20 mètres et vent faible, les plus belles déroulent sur environ 100 m au raz des rocks ! Il n'y a pas beaucoup d'eau et des patates un peu partout.

La mise à  l'eau sur ce spot est une aventure à  elle seule, nous décidons pourtant de ne pas mettre nos chaussons de reef. Nous trouvons un endroit o๠il semble y avoir moins de patates. Luke est ultra motivé et prend l'initiative en passant devant. Il prend quelques mètres d'avance sur Occy et au moment de se jeter à  l'eau, se fait balayer par une grosse mousse et se retrouve 3 mètres derrière, en vrac, échoué comme un baleineau.

Mort de rire ! Tout va bien, il n'y a pas de bobos et pas de casse. Une fois au pic, le paysage est enchanteur et désertique, les moutons au pà¢turage cherchent quelques herbes au milieu des pierres et des cactus.

Image

Le reef n'est pas loin, les vagues déroulent le long des blocs et il y a vraiment pas d'eau à  l'inside. Dès le début de session, occy fait 3 belles vagues consécutives : la mesure du spot est prise. Par contre, il n'a pas eu le temps de prévenir Luke du manque d'eau et des nombreuses patates. Trop tard, luke part sur sa 1ère vague, chute lourdement et touche violement un rocher en se faisant plaquer au fond. Grosse douleur ! le ton est donné : bienvenue sur les reefs marocains. Ce spot est magique mais il est assez craignos.

Après cette grosse frayeur, Luke est un peu calmé et sera sur la défensive tout le reste du trip.

Image

Certaines vagues sectionnent un peu ; un Sud Africain fait d'énormes flotters pour passer ces sections qui ferment : il est impressionnant et super sympa. Luke est content il peut enfin parler anglais.

Cette session est vraiment sympa et cosmopolite avec une excellente ambiance au pic avec deux Espagnols, un Sud Africain et un autre Français. Après 2 heures de surf, Occy se décale un peu au sud pour prendre les vagues après la première section qui ferme un peu. C'est alors qu'il prend deux bombes consécutivement sur lesquelles il va tuber à  l'inside. La première se passe bien. Laetitia fait des grands gestes, toute la séquence est dans la boà®te.

Image

Par contre, sur la deuxième, alors qu'Occy est au plus creux sous la lèvre, les patates de rochers apparaissent et c'est impossible de s'échapper à  cet endroit. Le choc est violent et le nose de la 6'0 préférée est en miette. La session se termine donc pour occy avec une planche out et la main en sang. Luke prendra sa meilleure vague pour sortir : une droite bien tendue jusqu'à  l'inside.

Finalement la sortie de l'eau se passera sans problème particulier. De leur côté, les filles ont assuré avec les appareils photos et le caméscope. Avant de retourner vers Taghazout, nous assurons le sauvetage des deux Espagnols qui sont en panne de voiture. Après cette très bonne session, nous passerons l'après midi à  flà¢ner dans les ruelles de Taghazout et à  jouer au tarot avec une bonne bière locale.

Mardi 27 mars : « la pointe des ancres - enfin »

La houle étant attendue, les boys sont debout à  6h15 (le réveil fonctionne même en vacances),

Image

mais c'est encore la désillusion pour luke, la fameuse vague d'Anchor Point reste muette. Occy qui ne veut pas se passer de sa 6'0, lui fait un joli strapping sur le nose. La réparation n'est pas esthétique mais elle est étanche. Après avoir profité d'un hallucinant levé de soleil, nous partons vers le cap Ghir entre mecs car les filles préfèrent se reposer et profiter de la terrasse. Boiler est encore la bonne option-

Le vent off shore est bien frais mais il sculpte des vagues parfaites en faisant jaillir des gerbes d'eau sur chaque série ! La houle est plus consistante que la veille. Les vagues sont aussi belles que dans les magazines, et le spot est désert : le rêve. Occy prend le temps de faire quelques photos du line up et des vagues tubulaires (cf. début du post). Nous gérons bien la mise à  l'eau. Une fois au pic, on s'aperçoit que les vagues sont solides. C'est un vrai festival et chacun notre tour nous allons prendre des vagues bien longues et radicales. Occy est vraiment à  l'aise sur ce spot et négocie parfaitement la belle droite : première section tubulaire bien tendue, puis il y a la place pour passer un ou deux rollers, il faut ensuite négocier un bon cut-back pour rattraper la dernière section bien creuse à  l'inside. occy prend LA BOMBE du jour et s'offre un ride de 200 m avec deux casquettes à  la clef !

Après un peu plus de deux heures de session parfaite, mort de fatigue et surtout de froid, nous décidons de rentrer. Occy prend une vague et se retrouve coincé à  l'inside. Il va manger chaud ! Il prend toute la série sur la tronche et se fait traà®ner sur les rocks sur plus de 50 mètres. En voulant épargner sa planche, il se fait plaquer dans les rochers et se fracasse l'arcade après s'être coincé la cheville. Bilan : la bouilloire 1 - l'arcade de d'occy 0 ! C'est avec un sympathique petit cocard qu'il finira la semaine. Luke, de son côté explore une nouvelle voie pour rejoindre la terre ferme en toute sérénité.

Au retour, nous prenons en stop le cousin de « MADE l'édenté » (cf. trip bali) qui voulait qu'on l'emmène on sait pas trop o๠? C'est l'occasion de partager notre brioche avec lui, à  son grand plaisir car il n'avait pas mangé depuis plusieurs jours vu son appétit !

De retour à  l'appartement, après un excellent repas au QG, la pointe des Ancres semble fonctionner malgré le fort vent de Nord Ouest. Cela fait 4 jours que nous attendons ce moment alors à  l'eau !! Luke réfléchi à  deux fois avant la mise à  l'eau et tout se passe bien. Au pic, il ne fait pas très chaud avec ce vent. La session est très fun avec des vagues un peu molles de 1,20 mètre qui déroulent sur un peu plus de 50 m au raz des rochers.

Image

Vu le froid et le vent, la session est assez courte, après une heure tout le monde rentre pour une bonne collation et une partie de tarot. C'est la première session de luke sur ce spot mythique. Les conditions étaient très moyennes mais le potentiel de cette vague est indéniable. luke fait une petite "prière" pour que les conditions météo active la belle droite avant notre départ. Inch'Allah -

Image

Mercredi 28 mars : « la journée farniente - »

Il n'y a plus de houle ce matin, à  notre arrivée à  Boiler, la marée est au plus bas et les patates de rochers apparaissent tout le long des vagues de moins de 1 mètres qui déroulent joliment. Nous avons déjà  assez fait de casse et pas question de se risquer à  une session kamikaze. Nous passons le cap Ghir en direction du Nord en imaginant une belle session à  Tamri. Nous allons très vite déchanter : 500 m après le phare, le vent est complètement on-shore et détruit tous les spots, c'est irréel !

L'après midi sera consacrée aux parties de tarots, ballades le long de la pointe et jeux avec Maéva sur la plage de Taghazout. En soirée nous faisons la tournée des surf shop et discutons avec le petit frère de « Ben Harper » qui trouve toujours anormal que Laetitia et occy ne sont pas mariés. Ce sera notre session spirituelle du trip . Au Café de la paix, nous rencontrons deux Français super sympas en trip pour la semaine. Le patron du surf shop nous offre un tee-shirt pour la « princesse Maéva » et il nous donne de bon espoirs de surf du côté d'Imessouane pour jeudi car la baie sera abritée du fort vent de Nord.

Image

Jeudi 29 mars : « the best day - »

Après une bataille incroyable à  4h00 du matin entre luke et une colonie de cafards dans la cuisine, le réveil sonne à  6h00: la journée devrait être bonne avec une nouvelle arrivée de houle. Sans aucune hésitations nous programmons une session sur notre spot fétiche : Boiler puis un petit tour part Imessouane en espérant surfer la baie.

En arrivant au cap, le vent de Nord-Est est déjà  très fort. Des lignes de houle de 1,50 mètres et plus s'enroulent autour du cap pour alimenter en vagues parfaites le line up de La bouilloire ! Il y a déjà  des surfeurs au pic et 5 ou 6 autres se préparent pour une mise à  l'eau, soit au total 16 personnes. Nous pouvons enfin observer des surfeurs qui connaissent les lieux se mettre à  l'eau : au raz du gros rocher, en aveugle vis à  vis des séries qui arrivent. En arrivant au pic, nous sommes surpris de voir 3 anciens en mini malibu, 2 ou 3 débutants et plusieurs autres surfeurs qui restent éloignés de la zone de take-off. Occy est en feu dès le début et attaque la session tambour battant en enquillant trois droites de plus de 100 m consécutivement. Et cela va durer toute la session qu'il va dominer sans contestations en se callant dans plusieurs barrels (dixit luke).

Image

De son côté, luke commence à  oublier le wipe out de la première session et prend de plus en plus de plaisir sur cette vague. Il est maintenant bien acclimaté et chope plusieurs bombes bien longues.

Image

Cette session est incroyable : nous surfons des vagues de magasines (c'est la meilleure session du voyage). En plus les filles n'en ratent pas une miette, caméscope et appareils photos en main : et elles assurent les petites !

Image

Après 2 bonnes heures de session intense, le froid et la marée bien haute nous font sortir. Après une dernière bonne vague, luke sort avec un peu de stress mais sans problème par le même endroit que pour la mise à  l'eau. Occy décide de le suivre et en arrivant au niveau de la bouilloire, une belle série arrive et il attrape une véritable bombe : take off, accélère pour passer la première section creuse, un roller, puis un énorme round house cut back pour se caler sur la prochaine section, un autre cut back puis accélère pour finir au fond du barrel !

Après cette session mémorable, nous continuons notre route vers Imessouane après avoir bataillé contre un vent de dingues pour mettre les planches sur le toit de la Palio. Et ce n'est rien, une fois passé de cap Ghir le vent redouble d'intensité. Lorsque nous arrivons à  Imessouane, la marée est trop haute, nous avons le temps de manger avant la marée basse. Ce village est un peu ravitaillé par les mouettes et comme il y a du mauvais temps en mer, les pêcheurs ne sortent pas et donc il n'y a pas de poissons frais. A contre cÅ“ur, nous allons dans le même resto que Occy et Laetitia en 2006. Laetitia fait la tronche et n'a plus faim et Mélanie, pas rassurée par l'hygiène, veut se contenter d'une assiette de frites.

Au vu de l'expérience du négative poulet l'année dernière, nous prenons des tajines de légumes.

Image

Le patron est toujours aussi sympa et va aller chercher des bananes et un yaourt chez lui pour faire manger Maéva ! Les filles sont un peu plus détendues malgré l'hygiène très marocaine des WC. L'attente est très longue mais les tajines concoctés sur mesure sont extraordinaires (le tout pour 153 dh). Nous allons nous régaler : encore merci chef pour ton incroyable gentillesse ! Nous rencontrons des surfeurs d'Oléron qui ont mis 4 jours pour arrivés jusqu'ici en 4x4 !

Nous allons ensuite à  la plage à  l'abri du vent au pied des falaises. Luke est très septique sur la future session : les vagues font 60 cm et sont très molles. L'inside semble toutefois vouloir donner quelque chose. Occy est confiant et mise sur 1,20 m lorsqu'il y aura moins d'eau.

Luke n'est pas patient et va à  l'eau malgré les vagues inconsistantes. Occy joue avec Maéva qui va se baigner malgré l'eau froid, Laetitia profite du calme et de la chaleur et Mélanie filme et photographie les exploits de son homme.

Finalement, Occy se décide, le 1,20 m pronostiqué est bien là  !! nous nous plaçons à  l'inside (qui déroule tout de même sur 200 m !!) et nous sommes seul au pic. L'off shore est incroyablement fort et rend les take off difficiles, il faut ramer comme un polonais pour prendre une vague. C'est un festival, nous prenons à  tour de rôle des vagues incroyablement longues qui déroulent à  la perfection. Lorsque les vagues sont trop longues, nous passons par la plage en courant pour retourner au pic. Souvent, en remontant vers le large, nous prenons une vague en cours de route pour surfer les 100 derniers mètres dans un cadre grandiose.

Image

Au retour, nous nous arrêtons juste avant Tamri pour acheter de la crème d'Argan. Nous allons ensuite subir une véritable tempête de sable le long de la route côtière.

En arrivant à  la pointe, la vague marche mais le soleil est prêt à  se coucher et nous sommes morts de fatigue. Nous profitons des couleurs irréelles du couché de soleil en débattant une fois de plus sur une hypothétique session du lendemain -

Vendredi 30 mars : « nous n'aurons pas Anchor Point- »

La houle est déjà  tombée, il faut nous rendre à  l'évidence, nous n'aurons pas un classique Anchor Point cette année : c'est flat ce matin !

Nous retrouvons les deux Français à  La Bouilloire et ils nous décident pour une petite session malgré les rocks au raz des petites vagues du jour. Ce n'est pas le jour d'Occy qui surfe à  l'envers. Par contre Luke est en réussite et sort une bonne session.

Après notre repas du midi, nous allons visiter les chambres du Café de la Paix et observer l'animation dans le village depuis la terrasse (le marché, le minaret, les échoppes -). Nous achetons les épices chez le marchand du coin « chez Rachid » pour 10 dh les 100 g. Ce sont vraiment des arnaqueurs au souk. De retour à  l'appartement, le hasard va permettre à  Mélanie de monter sur un dromadaire pour la modique somme de 20 dh.

C'est un peu la nostalgie dans la tête des troupes, le voyage est déjà  terminé, il faut emballer les planches, admirer le dernier couché de soleil et déguster un dernier tajine au QG (ainsi que les yaourts maison).

Samedi 31 mars : « c'est la fin- »

C'est avec émotion que nous passons dire au revoir aux serveurs du Café de la Paix. Nous prenons les sandwichs qu'ils nous avaient préparés pour manger avant de partir.

Le retour est tranquille même si tous nos avions ont été en retard.

A bientôt INCH'ALLAH (comme on dit la bas) -
Avatar de l’utilisateur
Occy17
 
Messages: 3318
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 11:50
Localisation: Tonnay Charente (17), home spot : pas de home spot, vive les trips
Nombre de sessions: 3

Messagepar SeaReaL » Mer Jan 09, 2008 00:08

pfiouuu ce super report donne une envie folle d'aller surfer au Maroc...

J'ai cru lire que vous aviez amené un caméscope en plus de l'appareil photo, tu n'aurais pas une vidéo du trip qui traine et que tu pourrais poster? :P
Avatar de l’utilisateur
SeaReaL
 
Messages: 166
Enregistré le: Sam Déc 08, 2007 15:58
Localisation: Florianópolis - Brasil

Messagepar Occy17 » Mer Jan 09, 2008 08:05

et oui on a une video : 30 minutes de pur bonheur !!!
c'est Luke-Egan qui a monté toutes les images + musique
il a fait un boulot de fou !! et la qualité est énorme

Luke-egan, si tu peux techniquement mettre la video en ligne, pour ma part c'est ok :wink:
Team Pains Grillés
Avatar de l’utilisateur
Occy17
 
Messages: 3318
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 11:50
Localisation: Tonnay Charente (17), home spot : pas de home spot, vive les trips
Nombre de sessions: 3

Messagepar luke-egan » Mer Jan 09, 2008 09:48

Heu...là , je sais vraiment pas...car elle fait fait 4 Go...donc, à  mettre en ligne il faut compresser...si quelqu'un sait comment on fait.... :shock:
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2020
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Messagepar vieuf » Mer Jan 09, 2008 23:31

beau trip et decidement vous formez un joli team avec une vision juste .enjoy your trip!
la releve est la ......
soyez indulgent avec les vieux dans l'eau et attentif sur le sable car ils ont pas mal a vous raconter.
water patrol nord medoc!
Avatar de l’utilisateur
vieuf
 
Messages: 133
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 21:09
Localisation: talence/la plage

Messagepar SeaReaL » Jeu Jan 10, 2008 14:41

luke-egan a écrit:Heu...là , je sais vraiment pas...car elle fait fait 4 Go...donc, à  mettre en ligne il faut compresser...si quelqu'un sait comment on fait.... :shock:


je suis pas du tout un expert mais je pense que ça doit pouvoir se faire avec windows movie maker (le logiciel fournit avec windows).
Avatar de l’utilisateur
SeaReaL
 
Messages: 166
Enregistré le: Sam Déc 08, 2007 15:58
Localisation: Florianópolis - Brasil

Messagepar luke-egan » Jeu Jan 10, 2008 15:40

SeaReaL a écrit:
luke-egan a écrit:Heu...là , je sais vraiment pas...car elle fait fait 4 Go...donc, à  mettre en ligne il faut compresser...si quelqu'un sait comment on fait.... :shock:


je suis pas du tout un expert mais je pense que ça doit pouvoir se faire avec windows movie maker (le logiciel fournit avec windows).


certes, probablement, mais si tu veux, la source elle sur un dvd, je ne l'ai plus sur le PC...
si y'a une ame informatique qui peux me conseiller je suis preneur :wink:
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2020
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Messagepar Prunel » Jeu Jan 10, 2008 16:37

Si c'est en DVD on doit pouvoir la compresser assez facilement.

Pour 30min je suppose même que l'on doit pouvoir atteindre 150 Mo en diminuant un peu la qualité pour une diffusion Web de manière à  la poster sur Dailymotion (il me semble que c'est leur limite de taille).

Si tu veux, tu me passes ton dvd et je tenterai ça :wink:
Avatar de l’utilisateur
Prunel
 
Messages: 3057
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 19:04
Localisation: Pessac (33)
Nombre de sessions: 0

Messagepar luke-egan » Sam Jan 12, 2008 10:11

Ok, ben si tu penses pouvoir la faire, pourquoi pas :wink:
on se mail par mp pour que je puisse te donner le dvd.
sachant qu'en se moment se suis un poil overbooké :roll: :wink:
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2020
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Messagepar luke-egan » Mer Jan 16, 2008 10:11

Bon, voilà , grà¢ce à  super Prunel, voici la vidéo de notre trip au Maroc en mars 2007.
Bon, faut être indulgent , d'abord à  la base c'est film perso, donc certains vont trouver des longueurs (normal) et puis c'est mon 1er film :roll: .

Partie 1 :
http://www.dailymotion.com/Prunel33/vid ... keeg_sport

Partie 2 :
http://www.dailymotion.com/video/x42ahu ... keeg_sport

Bon voyage :bete:
-Grilled Bread Team-
Avatar de l’utilisateur
luke-egan
 
Messages: 2020
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 11:44
Localisation: Bègles
Nombre de sessions: 4

Messagepar Prunel » Mer Jan 16, 2008 13:09

:D
Avatar de l’utilisateur
Prunel
 
Messages: 3057
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 19:04
Localisation: Pessac (33)
Nombre de sessions: 0

re

Messagepar rouquinbzh » Mer Jan 16, 2008 14:36

Salut,

Superbes les vidéos ainsi que les photos.. On compte partir l'hiver prochain avec quelques copains afin de sillonner le maroc et ses vagues magnifiques..

En espérant pouvoir encore profiter des paysages marocains avant l'arrivée du béton...

Merci pour ce report qui confirme le choix de notre destination future.
rouquinbzh
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Jan 15, 2008 17:48

Suivante

Retourner vers Trips surf & voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités