Matos pour débuter

Poser ici vos questions techniques. Merci de vérifier avant sur le wikisurf qu'il n'y a pas déjà la réponse!

Re: Matos pour débuter

Messagepar GG85 » Mer Juil 14, 2010 15:03

Je sors juste de ma sieste donc j'ai pas compris tout ton raisonnement :zzz: Mais en ce qui concerne les planches asiatiques, je pense pas qu'on va faire culpabiliser quelqu'un car il en achète une car je met ma main au feu que 85% minimum d'entre nous en ont eu une et n'en sont pas mort (et oui moi compris).
Juste que pour quelqu'un qui demande, avec un budget serré, on lui donne notre avis (enfin l'avis général qui est aussi le mien) qui est de dire qu'il semble plus adéquate de se tourner vers une occaz' plutôt qu'une BIC/MOS. Mon egg de mes quasi début est toujours dans mon quiver car même après 5ans de surf je trouve toujours cette board cool a surfer quand c'est petit. Et quand je vois l'Egg d'occaz' juste au dessus, franchement ça donne envie! Je sais pas combien coûte une Bic mais pour 300/400 euros, t'as des occasions de fou (exemple la aviso de DD pour 450/500€...), pour 250€ j'ai eu une UWL quasi neuve.

Pour faire vivre les shops, même avec une board d'occaz' t'auras besoin de wax, de leash, de combi, de pad etc. donc la je vois pas le rapport. Après dire qu'avec les "économies" faites en achetant une planche chinoise on va plus facilement aller en shop... dans ce cas on peut dire que grâce à l'achat d'une occaz', le surfeur qui vend ça planche aura de l'argent pour aller se faire plaisir en shop aussi... la ça peut aller loin comme raisonnement.

Bref, ici personne ne culpabilise qui que se soit, beaucoup de membres ont des BIC et ca ne nous empèche pas de surfer avec eux (on surf même avec les gens aux longboards c'est dire si on est sympa :fufu: )

ps: je suis d'accord avec fab_session.
Maître Jedi de TheNext
Avatar de l’utilisateur
GG85
 
Messages: 2945
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 19:52
Localisation: Bordeaux
Nombre de sessions: 0

Re: Matos pour débuter

Messagepar Oxygum » Mer Juil 14, 2010 16:24

Moi je voulais pas lancer de polémique ... c'est juste que je voulais cerner un peu l'offre qui est complexe à saisir pour un novice ...

Au final, c'est comme dans beaucoup d'autres sports : il y a du bas de gamme à pas cher au même tarif que des occase de très bon matos ... rien de nouveau.
C'est un mode de consommation ... et chacun choisi le sien.
Moi ... je veux du durable ... :wink:
... et Manu répond pas à mes MP ... :cry:
####### Les Poulpots Bananas (crew) #######
More clowns on more boards & bikes ... more often !
Avatar de l’utilisateur
Oxygum
 
Messages: 95
Enregistré le: Ven Mai 14, 2010 09:08

Re: Matos pour débuter

Messagepar fab85 » Mer Juil 14, 2010 16:46

Pour info, il y a un shop, là où tu as fait ta première session, qui a souvent des planches sympa, et de bons conseils (celui dans la rue piétonne).
Avatar de l’utilisateur
fab85
 
Messages: 2405
Enregistré le: Mar Juil 22, 2008 21:15
Localisation: 85
Nombre de sessions: 31

Re: Matos pour débuter

Messagepar Oxygum » Mer Juil 14, 2010 16:47

fab_session a écrit:Pour info, il y a un shop, là où tu as fait ta première session, qui a souvent des planches sympa, et de bons conseils (celui dans la rue piétonne).


Merci de l'info :wink:
Un pote m'a parlé du mag' (c'est pas loin de l'horloge c'est ça ?)
J'y passerai :wink:
####### Les Poulpots Bananas (crew) #######
More clowns on more boards & bikes ... more often !
Avatar de l’utilisateur
Oxygum
 
Messages: 95
Enregistré le: Ven Mai 14, 2010 09:08

Re: Matos pour débuter

Messagepar fab85 » Mer Juil 14, 2010 16:55

je t'ai envoyé un mp :D
Avatar de l’utilisateur
fab85
 
Messages: 2405
Enregistré le: Mar Juil 22, 2008 21:15
Localisation: 85
Nombre de sessions: 31

Re: Matos pour débuter

Messagepar pipeau » Mer Juil 14, 2010 17:30

Nous sommes loin de la polémique mais juste dans une réflexion commune qui est date de l'apparition des imports asiatiques.T'inquiètes pas :lol:

Après je pense qu'il faut faire un discernement entre des planches réputées pour leur solidité et d'autres réputées pour leur fragilité. Les NSP et BIC sont des planches au concept éprouvé : solidité / glisse facile / inertie importante / bon dégrossissage du surf. Les Bic sont de production française.Pas les NSP .

D'autres planches de type MOS sont de véritables pièges à débutants. Bien brillantes et accrochant le regard dans les racks des shops elles sont souvent stratées de façon"non-professionnelle" et il est toujours hallucinant de voir comment cela s'écaille sous la ponceuse lors de réparation. Et quand je dis s'écaille c'est bien le mot , partant d'un pet il suffit de prendre cet endroit et de glisser l'ongle dessous et HOP cela saute sous l'ongle, chose que tu ne voit pas dans une strate "sérieuse".

Après pour ce qui est des shops je pense que la marge que ce fait ce dernier sur une planche type indus et un custom artisan shaper doit être sensiblement la même voir plus sur l'indus; Le shaper lui de toute façon verra bien un jour ou l'autre le vrai mordu pousser la porte de son atelier pour lui offrir conseils sur sa première planche sur-mesure...
pipeau
 

Re: Matos pour débuter

Messagepar zitoune » Mer Juil 14, 2010 18:59

d'une manière générale ce débat (et pas polémique :wink: ) reflète assez bien une problématique plus globale relative à la société de consommation.

Bon promis je prends pas de drogues, mais si on extrapole un peu:

D'un côté, on a envie d'aller vers l'offre la moins cher, fabriquée dans des pays où le cout de la main d'oeuvre est plus bas.
de l'autre, à terme, on ne se rend pas compte que des industries / emplois vont se retrouver délocalisés par ce comportement et que par effet de ricochet, on peut se retrouver victime, à terme de ce comportement (lorsque c'est son propre emploi qui est menacé).

Exemple: on achète tous notre électronique / matériel / jouets en provenance de l'asie car c'est largement moins cher.
De l'autre les gens se mobilisent dès qu'une entreprise ferme / part à l'est, et crient au scandale.
Pourtant les deux sont liés et l'un n'est qu'une conséquence logique à long terme de l'autre.

On parle de commerce équitable, mais c'est un peu ça aussi le problème.
Est ce que je veux payer le prix le moins cher ou est ce que je veux payer un prix juste qui permette à l'artisan / le producteur d'en vivre?

Bien sur dans la vie de tous les jours on ne pense pas à ça et on veut payer le moins cher...
Si le prix qu'est prêt à payer le consommateur est trop éloigné du prix juste pour le vendeur, alors le modèle économique du vendeur est menacé... mais le consommateur a-t-il réellement toutes les clefs pour juger?
quelles conséquences à long terme?
quelles conséquences si le métier de shaper disparait?
bien sur on aura toujours des planches, massivement industrialisées, mais je pense qu'on n'y gagnera pas forcément au change

Voilà, désolé d'avoir plané un peu, mais bon, je me pose vraiment la question de "comment on fera le jour où il n'y aura plus de shapers" :oups:
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 14889
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Matos pour débuter

Messagepar Oxygum » Mer Juil 14, 2010 19:27

zitoune a écrit:d'une manière générale ce débat (et pas polémique :wink: ) reflète assez bien une problématique plus globale relative à la société de consommation.(...)

:+1:

zitoune a écrit:(...) Bien sur dans la vie de tous les jours on ne pense pas à ça et on veut payer le moins cher... (...)

Perso, j'essaie tous les jours d'avoir ça en tête ... mis à part quelques produits de consommation courante hors alimentaire où je fais peut être un peu moins attention, je suis vigilent à ma consommation.




Peut être vais-je "choquer" certains d'entre vous ... je ne trouve pas le surf comme un sport onéreux. Je pratique en parallèle un autre sport où une machine haut de gamme, sur mesure faite par un artisan coûte le prix d'une voiture et pourtant n'en a pas la motorisation.
A coté de ça, je débarque dans le surf et je vois des boards artisanales sur mesure à 600 € ... et pour une planche que l'on conserve (alors que dans d'autres sports, ce n'est pas le cas ou alors pas avec la même longévité).

En résumé, je pense mieux cerner les cas des Bic, NSP ... qui seraient (je mesure mon propos par manque d'expérience) différents de MOS.
C'est bien cette réponse que j'étais venu cherché ici en premier. Il m'est encore difficile de comprendre qui est qui dans ce milieu ... la communication et le marketing faisant leur travail.

En définitive, je vous remercie de m'avoir éclairé. JE cherche dans un premier temps une bonne occase (ce serait bien que Manu suive son annonce et ses MP) ... je vais aller voir les occases en mag ... si je ne trouve pas mon bonheur, je me "rabattrai" sur du Bic ou NSP pour parfaire mon apprentissage ... mais ce qui est sûr, c'est qu'en passionné de matos, la case shaper sera ma logique par la suite.

D'ailleurs ... j'avais déjà en tête celui à qui je voulais m'adresser ... mais je ne peux que :cry: que Lob ait cessé son activité ...




Sinon, je suis aussi curieux ... et un ami a travaillé les résines pour un shaper Australien là-bas chez lui ... a bossé chez des shapers locaux de l'époque en Vendée, fait des résines pour des bateaux du Vendée Globe et bosse maintenant à l'atelier composite chez Airbus ... il sera donc logique que nous occupions et titillons notre curiosité en tentant le shape cet hiver sur des pains pré-shapés ...
####### Les Poulpots Bananas (crew) #######
More clowns on more boards & bikes ... more often !
Avatar de l’utilisateur
Oxygum
 
Messages: 95
Enregistré le: Ven Mai 14, 2010 09:08

Re: Matos pour débuter

Messagepar pipeau » Mer Juil 14, 2010 19:38

pipeau
 

Re: Matos pour débuter

Messagepar Oxygum » Jeu Juil 15, 2010 10:20

pipeau a écrit:Connais tu cet article du forum ? Il devrait t'éclairer un peu plus...
http://www.surfrepotes.fr/forum/shape-et-shapers/gerard-dabbadie-shaper-interview-exclusive-t1127.html#p23053


Merci :yess:
####### Les Poulpots Bananas (crew) #######
More clowns on more boards & bikes ... more often !
Avatar de l’utilisateur
Oxygum
 
Messages: 95
Enregistré le: Ven Mai 14, 2010 09:08

Re: Matos pour débuter

Messagepar djinneo » Sam Juil 17, 2010 22:24

GG85 a écrit:Pour faire vivre les shops, même avec une board d'occaz' t'auras besoin de wax, de leash, de combi, de pad etc. [...] le surfeur qui vend sa planche aura de l'argent pour aller se faire plaisir en shop aussi... la ça peut aller loin comme raisonnement

Ben c'est tout à fait ce que j'essayais de dire :)

GG85 a écrit:pour 300/400 euros, t'as des occasions de fou (exemple la aviso de DD pour 450/500€...), pour 250€ j'ai eu une UWL quasi neuve.

Oui, je suis tout à fait d'accord, mais pour faire écho à ce qu'écrit Zitoune, sur la société de consommation, ce que je disais c'est qu'acheter une asiatique d'occasion avait le même impact sur les shapeurs qu'acheter une custom d'occasion. Dans un cas comme dans l'autre c'est une perte sèche pour les shapeurs: qu'ils soient des industriels ou des artisans.

Néanmoins, là où on peut avoir mauvaise conscience, c'est si on achète une asiatique neuve pour le prix d'une custom d'occaz'. Car dans ce cas, ça creuse l'écart entre l'artisan et l'industriel: le shapeur a toujours une perte sèche, tandis que l'industriel fait sa vente. (même en mettant de côté la comparaison technique des 2 planches).

D'une manière générale, la guerre économique livrée entre les petits commerces/artisans et les grandes surfaces/industries se fait sur l'achat du neuf, pas sur l'occasion. A partir du moment où on tape dans de l'occasion, nécessairement, c'est qu'on est revenu à un circuit économique local.
Par exemple acheter une NSP neuve, revient à financer cette grande boîte industrielle. Mais quand la planche passe à une 2eme, 3eme, 4eme main, la boîte asiatique ne touche plus rien dessus. A contrario, les shops locaux, les particuliers, voire les shapeurs locaux qui font aussi des réparations font des marges sur ce "nouveau circuit" économique.

Enfin, j'ajouterais un mot sur l'aspect le plus pervers de la société de consommation. C'est qu'avec les crédits à la consommation, et surtout les facilités de paiement des grosses boîtes, il est quasiment plus facile de se payer un truc neuf cher, qu'un truc d'occaz' ou recyclé plus "abordable", voire un truc correct dans un petit commerce qui ne peut pas se permettre de jouer si facilement avec leur trésorerie et leur fond de roulement.
Si t'as 400 euros, pour un frigo (je dis n'importe quoi, c'est un exemple), tu peux t'en trouver un modeste. Si t'as moins que ça, t'as le droit de prendre un frigo à 900 euros payable en 20 fois au pays où la vie est "moins chère"...
Résultat des courses, t'as 200 euros de budget, mais tu prends un frigo à 900 euros, parce-que des traites de 45 euros, ça reste dans tes cordes.

Et voilà comment le shapeur de frigo local se fait enfler par le fabricant de frigo industriel, pourtant sur la vente d'un produit "haut de gamme".

Or, c'est exactement ce que propose Décathlon sur ses propres produits et sur les Bic.
nb: encore une fois j'évite de parler des qualités techniques, de la faiblesse supposée ou reconnue de la stratification de leurs planches, du fait que certains sont plus ou moins enclin à faire des "enfoncements d'usage", de leur réelle bonne volonté ou de leur marketing à faire de bonnes planches, de leurs combis... Je parle juste de l'aspect économique.

Un partenariat Shapeurs/Décathlon, à l'image de ce que sait faire Super U avec les producteurs locaux pourrait peut-être être un débouché et une pub intéressante pour le shapeur. Ainsi qu'être l'opportunité d'un sans-le-sous de se payer une planche artisanale via les services financiers que peut se permettre de faire Décathlon: le crédit est une des facettes de son métier, ce qui ne l'est absolument pas pour un shapeur et pour une TPE en général.

Bien sûr on sort du sur-mesure, de la customisation à proprement parler, et de la relation surfeur/shapeur. Et quelque-part, ça peut aussi faire du tort aux shops, qui proposent parfois des planches de shapeurs, mais sans les facilités de paiement. Ou du moins pas les mêmes.
Mais est-ce une idée ridicule?
"commence par finir ce que tu commences" dixit le vieux Kamaji
Avatar de l’utilisateur
djinneo
 
Messages: 102
Enregistré le: Sam Oct 03, 2009 01:28

Re: Matos pour débuter

Messagepar Oxygum » Mer Juil 28, 2010 17:26

Je continue à poser mes question "cons" de débutant ... mais ça peut éventuellement servir à d'autre ... non ?


Alors ... la fixation du leash est souvent implantée dans l'axe de la planche ... mais, j'ai vu des planches avec cette fixation décalée sur la droite ou complètement à gauche ...
Est-ce qu'on choisi un coté ou l'autre en fonction de son positionnement de pied ?
(Est-ce que par exemple un fixation à droite de la planche, pour rider en goofy, c'est gênant selon vous ? ... et inversement, une fixation à gauche est-elle gênante pour rider en regular ?)

Merci :wink:
####### Les Poulpots Bananas (crew) #######
More clowns on more boards & bikes ... more often !
Avatar de l’utilisateur
Oxygum
 
Messages: 95
Enregistré le: Ven Mai 14, 2010 09:08

Re: Matos pour débuter

Messagepar squallygator » Jeu Juil 29, 2010 13:05

Il me semble que la fixation du plug de leash "de coté" sert essentiellement à éviter que la board se présente bien droite face à la vague quand tu bouffes une grosse série.
La planche se couche plus facilement au contact de la mousse(ou du tube) au lieu de faire "Bouchon".
Ca amenuise les risques de casse de board ou de leash.
Ces informations sont à confirmer, je suis un néophyte en la matière.
Avatar de l’utilisateur
squallygator
 
Messages: 3294
Enregistré le: Lun Jan 04, 2010 15:22
Localisation: Bidart (Pays Basque)
Nombre de sessions: 6

Re: Matos pour débuter

Messagepar dd-lac » Jeu Juil 29, 2010 13:13

.
Modifié en dernier par dd-lac le Sam Sep 10, 2011 09:52, modifié 1 fois.
dd-lac
 
Messages: 651
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 14:11
Localisation: loin

Re: Matos pour débuter

Messagepar pedro » Jeu Juil 29, 2010 13:59

C'est en fait plus généralement un probème technique, que d'utilisation.

Un plug de leash solide, c'est sur la latte. (ça réparti mieux les tensions quand tu bouffes).

Ensuite tu trouveras des plugs sur le coté pour 2 raisons:
-ne pas abimer la planche: c'est le cas pour des moon-tail, bat-tail et swallow, ça évite en effet d'éclater (arracher) plus facilement les pointes du tail.
-pas de place au centre: dans le cas de thruster, il se peut que tu sois obliger de positionner le plug de leash après les plugs de la dérive arrière. Si tu n'as plus assez d'épaisseur de mousse à ce niveau, alors tu le mets sur le coté pour éviter de toucher le plug de dérive.

Voilà j'espère avoir été clair.

En gros un bon plug de leash, c'est sur la latte (quand on peut).
Avatar de l’utilisateur
pedro
 
Messages: 78
Enregistré le: Jeu Oct 02, 2008 14:21
Localisation: Sainte-Marie / Martinique

PrécédenteSuivante

Retourner vers Technique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités