L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Cet espace nous permettra d'échanger nos petits trucs en terme de préparation physique, les pros nous donneront des conseils ...
On y aborde également les thèmes d'écologie.

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Jean-Christophe » Mer Sep 16, 2015 20:42

"J'ai été heureux de connaitre l'océan certes au bord du précipice mais il m'a donné les plus grandes joies de ma vie...dommage pour vous les gamins, on n'a rien fait pour ne pas le laisser sombrer dans le précipice. Vous ne connaitrez jamais ça et votre vie en sera grandement bouleversée parce que l'océan était là pour assurer une grande part de notre bonne santé et ce même si on vivait au beau milieu du désert de Gobi. Et oui les enfants, on ne voulait pas savoir à quel point l'océan était vital pour nous. Ce n'est pas le surfeur qui parle mais simplement le citoyen... de toutes façons j'ai dû arrêter le surf à cause des métaux lourds, des marées noires à répétition, de l'érosion des côtes, des migrations sans aucun sens des baleines déboussolées par les portes conteneurs (vous savez, le gros bateau qui vous permet d'avoir des Tshirt à 5 euros et des ordinateurs valables 2 ans à 300 euros...), des rejets sauvages du nucléiares et tant d'autres choses ...
L'océan était mon éden et la condition nécessaire à la bonne santé de mes concitoyens qui se contrefoutaient de son existence mais qui vivaient grâce à lui.
Oh !! on a connu de grands messieurs, oui, vous savez, ça a commencé avec le commandant Cousteau mais on l'a un peu trop résumé au vieux capitaine au bonnet rouge qui nous montrait de belles images sur TF1. Y a aussi eu Nicolas Hulot qui a tiré la sonnette d'alarme mais qui s'est fait broyer pas les policards en place... comme toutes les personnes éclairées et assez courageuses pour voir la réalité en face qu'on discréditait sous le nom d'"écolo", oui... les scientifiques et les vrais écologistes de toutes nationalités.
Et oui les choupinoux, le soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face et l'Homme dans les années 2000 n'a pas su regarder sa vie/mort en face. J'en suis désolé pour vous. J'ai été tellement heureux au contact de l'océan que je ne peux qu'être désolé pour vous.

La shoah nous avait appris que le pire était toujours possible et que les Etats "éclairés" pouvaient générer le pire.
Vous saurez au moins une chose : le progrès n'est pas toujours celui que l'on croit; le fric ne peux plus être ce après quoi on court exclusivement; l'angoisse de mort paralyse quiconque et l'empêche de voir à moyen terme, que dis-je à court terme.... bref, vous savez bien des choses à vos dépends et je crains qu'elles ne vous servent à rien parce que les conditions de vie humaine sur Terre sont arrivées à leur extrême limite."

... je dirai peut être ça à mes gamins. C'est couillon non ?
[url]
http://www.lemonde.fr/biodiversite/arti ... 52692.html[/url]
La voie du milieu est souvent la meilleure
Avatar de l’utilisateur
Jean-Christophe
 
Messages: 1925
Enregistré le: Lun Nov 26, 2012 22:46
Localisation: Surgères
Nombre de sessions: 0

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar pelou » Mar Jan 05, 2016 14:06

Avatar de l’utilisateur
pelou
 
Messages: 2821
Enregistré le: Mar Mai 04, 2010 15:13
Localisation: en prone sur zone
Nombre de sessions: 0

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Jean-Christophe » Mer Juin 06, 2018 12:41

Là, ça fait peur, quand on lit qu'une centaine de tonnes de déchets plastiques sont déversés dans les océans toutes les minutes :
https://www.surfsession.com/articles/environnement/une-baleine-meurt-8kg-plastique-ventre-606184917.html

Donc ça, c'est une bonne chose :
http://europa.eu/rapid/press-release_IP-18-3927_fr.htm

Enfin, n'oublions pas que c'est nous qui détenons le vrai pouvoir de changer les choses à travers nos actes de consommations.
Oui, consommer, c'est militer.
La voie du milieu est souvent la meilleure
Avatar de l’utilisateur
Jean-Christophe
 
Messages: 1925
Enregistré le: Lun Nov 26, 2012 22:46
Localisation: Surgères
Nombre de sessions: 0

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Gart » Mer Juin 06, 2018 16:31

100% d'accord avec la dernière phrase. La vrai carte d'électeur, c'est celle qui permet de choisir le monde dans lequel on veut vivre. C'est donc une Visa ou une Mastercard.
Et tant mieux s'il y a une prise de conscience sur le plastique au niveau de l'Europe, c'est mieux que rien.

Il faut aussi savoir qu'une part importante des plastiques en mer provient d'une source unique : la pèche. Et là, je pense que c'est aux politiques plus qu'aux consommateurs d'agir pour que les pécheurs arrêtent de prendre l'océan pour une poubelle.
Avatar de l’utilisateur
Gart
 
Messages: 4207
Enregistré le: Ven Juin 20, 2008 15:01
Nombre de sessions: 64

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar nicodisco » Mer Juin 06, 2018 16:33

Gart a écrit:Il faut aussi savoir qu'une part importante des plastiques en mer provient d'une source unique : la pèche. Et là, je pense que c'est aux politiques plus qu'aux consommateurs d'agir pour que les pécheurs arrêtent de prendre l'océan pour une poubelle.


Exactement! C'est bien de le préciser.
Res Non Verba
Avatar de l’utilisateur
nicodisco
 
Messages: 5696
Enregistré le: Mar Nov 27, 2012 13:18
Localisation: Nieul/Mer

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar pelou » Mer Juin 06, 2018 18:07

Il y a 1 mois, on a eu des gros arrivages de bois sur la côte basque, des branches, des grosses branches du diamètre d'une jambe et des troncs gros comme des humains. Ça arrive de temps en temps mais rarement dans ces quantités. J'ai tapé plusieurs fois mes dérives en surfant et j'ai vu un gars en péter une.

Depuis 3 semaines, on surfe dans une poubelle de plastique, des seaux et des casiers (de pêche ?), des mini bouts de filet mais surtout pleins de morceaux de plastiques en tous genres, des emballages, des cotons tiges, des serviettes hygiéniques, des ballons gonflables de fête foraine (j'ai croisé dora à l'eau), des mégots, des briques de lait...
En parlant à l'eau avec un mec de surfrider il y a quelques jours, il me disait que :
- 80% des déchets en mer (en nombre ? poids ? volume ?) provenaient des rivières et le reste de la pêche selon leurs prélèvements et analyses.
- Les 3/4 du plastique étaient invisibles car fragmentés ou au fond de l'eau
- beaucoup de déchets étaient âgés de plusieurs années...

Depuis 2 jours, toutes les plages d'anglet à hendaye sont interdites à la baignade et au surf pour pollution bactériologique extrêmement haute.

Ça me saoule ces discours qui font culpabiliser le consommateur, je ne suis pas du tout d'accord avec vous. C'est avant tout des décisions politiques qui feront bouger les choses et pas 6 clampins dans leur coin qui arrêteront d'acheter des yaourts ou des gâteaux avec 3 emballages superposés.
L' intérêt économique passera toujours devant l'intérêt général, l'actualité vient encore de le montrer.
Et tant mieux si certains se donnent bonne conscience en ramassant 3 déchets à la sortie de l'eau, c'est comme pisser dans un violon, c'est peine perdue. Ou juste à la limite pour sensibiliser les gamins et les gens qui n'habitent pas sur le littoral.
Voilà je sens que je vais me faire rentrer dedans mais j'assume. Je ne détiens pas de solutions. Souvent j'aimerai faire 2m et 120kg pour rentrer dans les connards qui balancent leur mégot par la fenêtre ou dans les regards d'eaux pluviales ou dans le sable.
Avatar de l’utilisateur
pelou
 
Messages: 2821
Enregistré le: Mar Mai 04, 2010 15:13
Localisation: en prone sur zone
Nombre de sessions: 0

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Gart » Mer Juin 06, 2018 18:14

J'ai répondu vite fait à tes énormités sans réfléchir, en vert dans le quote
pelou a écrit:Il y a 1 mois, on a eu des gros arrivages de bois sur la côte basque, des branches, des grosses branches du diamètre d'une jambe et des troncs gros comme des humains. Ça arrive de temps en temps mais rarement dans ces quantités. J'ai tapé plusieurs fois mes dérives en surfant et j'ai vu un gars en péter une.

Depuis 3 semaines, on surfe dans une poubelle de plastique, des seaux et des casiers (de pêche ?), des mini bouts de filet mais surtout pleins de morceaux de plastiques en tous genres, des emballages, des cotons tiges, des serviettes hygiéniques, des ballons gonflables de fête foraine (j'ai croisé dora à l'eau), des mégots, des briques de lait...
En parlant à l'eau avec un mec de surfrider il y a quelques jours, il me disait que :
- 80% des déchets en mer (en nombre ? poids ? volume ?) provenaient des rivières et le reste de la pêche selon leurs prélèvements et analyses.
- Les 3/4 du plastique étaient invisibles car fragmentés ou au fond de l'eau
- beaucoup de déchets étaient âgés de plusieurs années...

Depuis 2 jours, toutes les plages d'anglet à hendaye sont interdites à la baignade et au surf pour pollution bactériologique extrêmement haute.

Ça me saoule ces discours qui font culpabiliser le consommateur, je ne suis pas du tout d'accord avec vous. C'est avant tout des décisions politiques qui feront bouger les choses et pas 6 clampins dans leur coin qui arrêteront d'acheter des yaourts ou des gâteaux avec 3 emballages superposés. 6 clampins non. Mais si tu nous suit on sera 7.
L' intérêt économique passera toujours devant l'intérêt général, l'actualité vient encore de le montrer. Surtout venant des politiques, donc que peux-tu attendre d'eux ? (je te renvois à ce que tu as écrit plus haut sur les décisions politques.
Et tant mieux si certains se donnent bonne conscience en ramassant 3 déchets à la sortie de l'eau, c'est comme pisser dans un violon, c'est peine perdue. Ou juste à la limite pour sensibiliser les gamins et les gens qui n'habitent pas sur le littoral.
Voilà je sens que je vais me faire rentrer dedans mais j'assume. Je ne détiens pas de solutions. Souvent j'aimerai faire 2m et 120kg pour rentrer dans les connards qui balancent leur mégot par la fenêtre ou dans les regards d'eaux pluviales ou dans le sable.


La solution, c'est bien évidemment de faire des efforts. Que tout le monde fasse des efforts. Et effectivement, ça commence par 6 clampins.
Avatar de l’utilisateur
Gart
 
Messages: 4207
Enregistré le: Ven Juin 20, 2008 15:01
Nombre de sessions: 64

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Gart » Mer Juin 06, 2018 18:16

Et pour infos, le chalutage profond a pris un coup dans l'aile, ce n'est pas du a des décisions politiques mais aux pressions exercées par les consommateurs.
Avatar de l’utilisateur
Gart
 
Messages: 4207
Enregistré le: Ven Juin 20, 2008 15:01
Nombre de sessions: 64

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Gart » Mer Juin 06, 2018 18:19

pelou a écrit:L' intérêt économique passera toujours devant l'intérêt général, l'actualité vient encore de le montrer.

Tout tient dans cette phrase Pelou. C'est la raison pour laquelle le consommateur à le pouvoir de changer les choses. Dommage que tu prennes ça pour de la culpabilisation.
Avatar de l’utilisateur
Gart
 
Messages: 4207
Enregistré le: Ven Juin 20, 2008 15:01
Nombre de sessions: 64

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar nicodisco » Mer Juin 06, 2018 19:16

Pelou tu te trompes, t'as trop bouffé de Nutella ça a zigouiller tes neurones. Depuis quand le bio se vends mieux? Depuis que les gens en achètent... Pour le plastoc, c'est la même... #ibanplastic
Res Non Verba
Avatar de l’utilisateur
nicodisco
 
Messages: 5696
Enregistré le: Mar Nov 27, 2012 13:18
Localisation: Nieul/Mer

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar kyu » Mer Juin 06, 2018 19:55

Toute façon , pelou il s'en tape de l'écologie , son bilan carbone est accablant :lol: et je parle même pas de son impact sur les palmiers avec sa consommation de Nutella :lol:
Je parlerai donc au nom de la planète en disant : pelou assassin
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 4897
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: bordeaux
Nombre de sessions: 4

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Jean-Christophe » Mer Juin 06, 2018 20:24

Ca fait bien longtemps que je ne crois plus que l'Homme s'améliore moralement depuis qu'il est Homme, sinon on aurait pas fait les plus gros génocides au XX siècle.
Ca fait bien longtemps que je sais que l'Homme réagit de façon épidermique, soit lorsqu'il est directement touché par quelque chose (ce qui explique d'ailleurs que la question écologique tarde tant à bousculer tout le monde).
Ca fait bien longtemps que je sais que ce n'est pas la culpabilité qui pousse les foules, ni quiconque d'ailleurs.
Ca fait bien longtemps que je sais que l'intérêt économique prévaut aujourd'hui sur presque tout.

Mais, nous n'avons plus d'autre solution que de se bouger, individuellement. Trop facile, Pelou, de compter sur les politiques (d'ailleurs, qui comptent encore sur eux ?)

En outre, dans la façon "éthique et douce" de consommer, j'y vois un cercle vertueux. Si je prends l'exemple de la bouffe : tu consommes local, sans emballage et bio, c'est bon (même gustativement, je ne suis pas un mangeur de graines, j'adore la bonne bouffe de mamie) pour tout le monde et à commencer pour toi (ça, c'est un argument !). Ce n'est pas compliqué en plus aujourd'hui de consommer ainsi.

Enfin, je ne me résoudrai jamais non plus au fait que nous sommes tous pourris. Nombreux sont les gens au quotidien qui m'épatent. Nombreuses sont les grandes personnes, alors, tout désillusionné que je suis, je pense encore que c'est possible. Et puis, on a des gamins, alors on se doit de le faire.
La voie du milieu est souvent la meilleure
Avatar de l’utilisateur
Jean-Christophe
 
Messages: 1925
Enregistré le: Lun Nov 26, 2012 22:46
Localisation: Surgères
Nombre de sessions: 0

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Clément » Mer Juin 06, 2018 21:44

C'est claire que si les politiques décidaient de se bouger sans subir et se plier aux pressions économiques le monde pourrait changer et rapidement.
Mais nous sommes responsables et acteurs au quotidien de ce qui nous entoure.
Pour exemple, des gens jettent encore leurs mégots, emballages plastiques, poches de Mcdo et autres par la fenêtre en voiture... donc oui la pollution viens de chez nous dans les terres, les rivières font ce qu'elles peuvent pour drainer tout ca et cacher la misère en l'expédiant a l'océan.
Chaque petit geste compte, le tri des déchets, le choix dans la consommation, le morceau de plastique sur la plage. Ca n'a l'air de rien mais les gens voient et imitent.
Modifié en dernier par Clément le Mer Juin 06, 2018 22:07, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Clément
 
Messages: 173
Enregistré le: Jeu Avr 17, 2014 10:38
Localisation: SAINTES
Nombre de sessions: 0

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar pelou » Mer Juin 06, 2018 21:45

Je ne veux pas passer pour un irresponsable qui s'en tape, je pense juste qu'à ce point du problème sur le plastique, c'est trop tard pour croire que tout va se résoudre par des changements individuels de comportement. Le bio et le chalutage c'est un truc de pays riche, tant mieux que ces initiatives existent mais ça vaut quoi globalement à l'échelle de la planète?
Plus généralement sur l'environnement, là on en parle entre nous, on y est sensible, on en a conscience mais en chine ou en inde ou en angola où la population va passer de 190 à 400 millions d'habitants dans les 30 ans :shock: , vous pensez qu'ils vont passer au bio? arrêter de consommer du plastique? ne pas avoir chacun leur bagnole comme on l'a fait pendant des décennies?
Aux US, ils vont arrêter de vendre des bagnoles qui consomment 15l/100km? En allemagne, ils vont acheter des doudounes et arrêter de cramer du charbon?

Pour finir sur une petite touche foutage de gueule :
Image
Avatar de l’utilisateur
pelou
 
Messages: 2821
Enregistré le: Mar Mai 04, 2010 15:13
Localisation: en prone sur zone
Nombre de sessions: 0

Re: L'océan, notre terrain de jeu (... en péril ?)

Messagepar Grolapin » Jeu Juin 07, 2018 02:30

Y a un proverbe espagnol qui dit "muchos pocos hacen un mucho"
Comme ce qui précède me confirme que t'as le quotient intellectuel d'une langouste trisomique, je te traduits : "beaucoup de petites choses font une grande chose"
C'est certain qu'avec des décérébrés comme toi qui partent du principe que puisque leur voisin le fait pas ça sert à rien de faire quoi que ce soit, tout s'arrange
J'espère que t'es pas prof, ça me ferait un peu peur vis à vis de ce que t'inculque aux gamins
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 1985
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

PrécédenteSuivante

Retourner vers Surf, santé et écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité