[Dossier] Un surfer débutant chez les shapers

Le domaine des gratteurs de mousse

[Dossier] Un surfer débutant chez les shapers

Messagepar L'Equipe Surfrepotes » Ven Juin 05, 2009 13:09

Le monde du surf a changé. Notre société aussi. Depuis quelques années les notions de loisirs et de plaisir ont pris une place importante dans notre vie de tous les jours. Ainsi est apparue une nouvelle population de surfers. Constituée de personnes qui n’avaient jusque là jamais tenté l’aventure du surf par manque de temps ou plus simplement pour cause d’éloignement géographique. Pourtant, profitant de vacances estivales, ils avaient passé de nombreuses heures assis sur le sable à regarder ces drôles de bonshommes que sont les surfers, jouer avec les vagues. Le spectacle était grisant et se passait à quelques mètres de distance. Mais dans cette zone parfois infime se dressait une barrière avec d’un côté ceux qui étaient dans l’eau et de l’autre : eux.
Et puis un jour ils ont eu l’opportunité d’essayer. Souvent en se rendant au shop du coin qui louait des planches ou encore grâce à cet ami qui lui a prêté la sienne, l’espace d’un moment. Ils avaient enfin l’opportunité de se jeter à leur tour dans les vagues. Ils pouvaient enfin rejoindre ceux pour qui la plage n’est plus une question de bronzage ou encore de baignade surveillée. Ils s’aperçurent alors que le surf n’était pas si facile, qu’il n’était pas qu’une question d’équilibre et de glisse. Mais malgré cela beaucoup rencontrèrent ce plaisir et un aperçu des sensations qu’apporte le surf et qui est si difficile à retranscrire avec des mots. Le mal était fait, ils avaient attrapé le virus du surf.


Fatalement et quelques temps plus tard, vint alors l’achat de la première planche. Pas facile de ne pas se perdre dans la multitude de planches existantes. Difficile ne pas s’égarer dans des descriptifs rédigés dans un langage encore inconnu et obscur.Aller chez un shaper ? Oui mais encore faut-il savoir quelle planche demander. Pour beaucoup le surf ne se résumait alors qu’à une grande ou petite planche. Ils étaient loin de se douter de la complexité du monde du shape, avec ses courants, ses modes, son histoire, ses artisans aujourd’hui menacés par certaines importations (malfaçons) asiatiques. Une planche leur semblait belle et éclatante ? Ils ne soupçonnait pas alors que cette même planche réunissait le savoir-faire du travail délicat des résines teintées et du polish.

Perdu dans cet masse d’informations ou dans le rayon d’un surf shop où s’alignent pèle-mêle les dernières nouveautés et des occasions bien trop fatiguées ; certains sortiront de la boutique encore plus embrouillés et rechercheront alors leur bonheur dans le méandres anonymes d’Internet. Malheureusement, croyant trouver la bonne affaire, ils commanderont sur d’obscurs sites mal identifiés des produits issus plus de l’opportunisme commercial que de la culture surf. Information que leur donnera finalement lorsqu’ils iront le voir - c'est-à-dire assez rapidement - un shaper pour leurs multiples réparations dues plus certainement à la qualité de leur planche qu’à leurs erreurs bien légitimes de nouveaux surfers... On ne maîtrise pas la fabrication de planches du jour au lendemain, sans passion et encore moins pour de l’argent.


D’autres ayant vu ce genre de planches dans toutes les écoles de France se dirigeront plus prudemment vers des produits de séries fabriquées par des maisons sérieuses et au savoir-faire, dans ce domaine, irréprochable. Pensés à l’origine pour les débutants qu’ils sont, ces shapes robustes et permissifs remplissent leur rôle de premières planches à merveille. Mais si elles offrent de sérieuses qualités, elles sont par leur seul procédé de fabrication, c'est-à-dire en série, bien impersonnelles. Leur ensemble ne reste aujourd’hui qu’une passerelle, une étape dans la découverte certes du surf, mais aussi vers celui du monde du shape artisanal.

Justement en parlant de shape artisanal, il existe une réponse simple qui pourrait sembler évidente à celui qui a déjà quelques années de pratique devant lui : aller voir directement les artisans shapers. En effet, la plus grande majorité d’entre eux ont depuis quelques années bien compris les besoins de cette nouvelle population de surfers. S'ils travaillaient déjà sur des planches dites évolutives, ils ont renforcé cet aspect du shape pour offrir aux débutants une large gamme de planches offrant toutes les qualités requises aux premières glisses. Parallèlement, ils ont su adapté leur communication et savent s’adresser en termes simples et être à l’écoute des plus néophytes. Et chose peut être plus importante, ils savent effectivement plus que quiconque répondre aux besoins bien spécifiques de chacun. Le surfer débutant y verra donc l’avantage de rentrer de plein pied dans un monde rendu moins obscur grâce à un interlocuteur au savoir-faire certain et surtout de se voir l’heureux propriétaire d’une planche faite selon ses besoins et personnalisée selon son envie. Car tous les surfers le savent, il n’y a rien de plus grisant que de définir avec le shaper la décoration de sa future planche.

On ne peut alors qu’imaginer la joie de ce surfer débutant qui, équipé de sa planche signée d’un artisan shaper, ira à son tour rejoindre ceux qui se tiennent derrière la barre attendant la bonne série et la bonne vague. Bien sur le seul fait d’être le propriétaire d’une planche faite à son goût et à ses mesures ne fera pas de lui un surfer émérite dés ses premières glisses. Il lui restera bien des sessions à faire avant de profiter au maximum du potentiel de chaque vague. Mais il fera à son tour partie de ceux qui dans un moment d’accalmie portent leur regard distraitement sur la plage. Il ne réalisera pas qu’assis sur le sable de cette dernière quelqu’un le regarde à son tour jouer sur les vagues.
P.

Image

L'avis des shapers :

Guilhem Rainfray de Guéthary Surfboards

"Aller chez un shaper ? Oui mais encore faut il savoir quelle planche demander. "

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ça : pas besoin de savoir quelle planche demander pour aller voir un shaper. C'est lui qui doit être à même de proposer à un débutant ce qui lui conviendra le mieux en fonction de son niveau (eh oui, tous les "débutants" n'ont pas le même niveau) de l'endroit où il va surfer le plus souvent, de sa fréquence de pratique, et bien entendu, de son gabarit (et de son sexe : les filles n'ont pas la même morphologie ni les mêmes appuis que les garçons... Incroyable, non ?).

De la même manière qu'un prof' de guitare conseillera tel ou tel modèle d'instrument à un de ses élèves, les moniteurs d'école de surf sont tout à fait à même de conseiller à leurs élèves tel ou tel genre de planche (ou en tous cas, ils devraient l'être). Les vendeurs des surf-shops devraient également être capables de donner de bons conseils mais nous savons tous, hélas, que dans la plupart des cas, l'orientation se fera systématiquement vers le produit qui "marge" le plus.

Tout est une question de budget et c'est là que votre petite "enquête" va trouver ses limites. Le plus souvent, les débutants sont jeunes et ont donc des moyens limités. Le "choix" se limitera donc, souvent, à des planches de série (quelle qu'en soit la technique de fabrication) ou à des imports aux qualités hasardeuses... Une planche pour débutant se doit d'être relativement longue (la priorité n'étant pas de faire des "airs 360" mais de prendre un max de vagues pour pouvoir progresser) et il me paraît donc difficile de "sortir" en construction traditionnelle une planche à moins de 600 Euros.

De surcroît, la construction traditionnelle (en dépit de ses avantages sur le plan du "feeling" et du "look") est indéniablement moins résistante aux petits "pets" du quotidien que la construction de série. Et le débutant moyen ne fait pas très attention à son matos... (Il n'y a d'ailleurs pas que lui...) La plupart des planches que je récupère en réparation ont pris des chocs dans la voiture, pas dans l'eau...

Perso, j'ai tendance à dire qu'un BON modèle de série est très bien pour un débutant. Mais j'accueille à bras ouverts celui qui veut absolument un "custom", bien sûr, et je passerai sûrement plus de temps avec lui (parce qu'il y aura beaucoup de notions à expliquer) qu'avec un surfer confirmé qui a déjà une petite idée de ce qu'il veut et pourquoi...


Image

Alexandre de Barrel Surfboards

"Si tu ne surfes pas, ne commence pas" disait Mickey Dora.
Excellent conseil s'il en existe... mais peu d'entre nous l'ont suivi et nombreux sont ceux qui s'en abstiennent ou qui s'en abstiendront.
"Le plus dur dans le surf, ce sont les vingt premières années", celle-ci est de Gerry Lopez.
Il faut croire que le surfeur est un animal obstiné...

Après l'ingrate période d'apprentissage, chacun de nous finit par savoir de quel matériel il a besoin et en quelles circonstances un choix de planche est judicieux ou désastreux.

Pour le néophyte, rien d'évident dans le choix du matos.
Si le surfeur confirmé possède souvent plusieurs planches pour répondre à ses divers besoins et envies, le débutant ne possède souvent aucune planche. La plupart des surfeurs aujourd'hui commencent à pratiquer ce sport (mais est-ce véritablement un sport ?) en empruntant ou en louant du matériel.

On connait par cœur les inévitables planches "de débutants".
A tel point que c'est quasiment devenu une fatalité dans l'esprit du plus grand nombre : un débutant doit batailler avec du matos de débutant, point barre.

Mais comme toute idée reçue, il y a du bon et du moins bon dans cette conception des choses.
Au chapitre du bon : le prix de vente de ces planches... Il est clair qu'un pur débutant dans sa phase d'initiation va chercher à dépenser le moins possible quitte à ne pas garder son matos longtemps. En gros, une planche peu chère et peu évoluée permet de se faire un avis sur cette question fondamentale : "suis-je fait pour le surf ? - le surf est-il fait pour moi ?".
Au chapitre du moins bon : ces planches ont par nature la faiblesse de limiter la progression du surfeur ; le programme de la planche ou la construction même de la planche sont parfois trop limitatif.

Alors, est-ce une bonne idée d'aller chercher un shapeur dès qu'on est certain d'avoir le virus du surf ?
Est-ce "rentable"de dépenser plus pour s'offrir un surf sur mesure ?
Est-ce que ça vaut vraiment le coup de succomber au custom alors qu'on ne sait pas encore quel surfeur on va devenir ?
Y-a-t'il vraiment lieu de personnaliser une planche de débutant ?

A cet ensemble de questions, je réponds "OUI", avec évidence et en majuscules.
Il ne suffit pas de répondre oui sans argumenter.
Action.

Premier argument qui vaut pour tout surfeur, du débutant au confirmé : le surf est le dernier des sports où l'on peut s'offrir le plaisir d'avoir un outil fait sur mesure pour le même prix qu'un outil de série...
Essayez d'aller vous faire-faire un cadre de vélo, un club de golf ou une paire de crampons sur mesure et faites-moi savoir la plus value qu'on vous demande.
Maintenant, poussez la porte d'un atelier de shape et commandez une planche unique au monde, elle vaudra le même prix que si elle était déjà faite et présentée en magasin.
C'est unique, absolument unique et rien que ça, c'est un point fort du surf.

Second argument (sans ordre d'importance par rapport au précédent) : chaque surfeur est unique et mérite une planche unique.
Je développe ?
Le surf comme objet, c'est "juste" ce qui fait la liaison entre le corps du surfeur et la vague... Et c'est bien là que tout se complique.
Il n'y a pas sur terre deux personnes identiques, les gabarits et les postures sont propres à chacun, sans parler des gouts et des couleurs.
Le job du shapeur c'est d'analyser ces paramètres et d'adapter ses modèles à ces exigences.

Troisième argument : un shapeur sera en mesure de créer une planche qui accompagnera le surfeur depuis ses balbutiements et pour un bon moment. Une bonne planche se garde et devient la base d'un quiver.
Une première "vraie" planche reste un jalon important dans la vie d'un surfeur.

Alors, maintenant qu'on est sûrs que ça vaut le coup, qu'est ce qu'il faut comme planche ?
L'avis général est qu'il faut du confort à la rame, à la prise de vague, de la stabilité, du volume mais pas trop... et le résultat en général c'est quelque chose entre un mini-malibu, un longboard ou un gros shortboard genre une évolutive.
Ce qui correspond fatalement.


Image

Renaud Cardinal de UWL

Nous avons comme c'est bien écrit dans le texte de préambule, déjà depuis plusieurs années réfléchit sur le sujet du surfer débutant.
Par plusieurs réflexions, nous avons compris que la majorité des débutants n'estiment pas avoir le niveau pour venir voir un shaper. Ce qui bien sûr est faux. Nous savons parfaitement répondre à ce type de demande car notre rôle premier est le conseil. Un surfer bien conseillé, c'est plusieurs années de plaisirs et de confiance à son shaper et donc aussi plusieurs planches commandées.

La 1er chose que l'on conseille et c'est l'expérience qui parle, reste de commencer par un cours de surf, vous saurez à moindre frais si ce sport est pour vous !
Vous apprendrez aussi les bases pour vous mettre debout, prendre du plaisir, connaître et appliquer les règles de sécurité et vous éviterez toutes les erreurs qui peuvent facilement décourager un débutant.
Ensuite, nous travaillons étroitement avec un grand nombre de BE dans le 17 et plus, ce qui nous assure un retour objectif sur les capacités du surfeur débutant et une meilleure orientation quant aux côtes à appliquer à sa planche sur-mesure.

Nous formons aussi les "vendeurs" et patrons de shops qui sont en général tous des surfers. Ils connaissent nos produits afin de vous conseiller le mieux possible et lorsqu'ils ont un doute, n'hésitent pas à contacter directement le shaper. UWL WORKSHOP fabrique 5 labels avec plus de 90 modèles différents. (hors guest shapers). Chaque modèle a passé l'épreuve des tests du team, et comme professionnel nous mettons le maximum d'intention pour conseiller au mieux le surfeur sur sa futur planche magique : nous avons ajouté un curseur de niveau sur la nouvelle brochure UWL afin de faciliter le choix du modèle (de novice à pro).

Nous n'hésitons pas quand on pense être le mieux pour le débutant, à lui conseiller une planche moulée type BIC comme planche d'attaque.
Quitte à le frustrer un peu au départ, nous préférons l'orienter vers la meilleure planche et lui permettre la plus grande progression dans la communauté des surfeurs.
Nous avons aussi préparé un document que l'on donne souvent lors de visites de l'atelier les samedi, expliquant tous les termes techniques d'une planche, permettant aussi plus facilement de comprendre le jargon du shaper et d'appréhender la complexité d'une planche que cela soit chez nous ou chez un collègue shaper.

La preuve de notre réussite reste le surfeur, la très grande majorité des surfeurs débutants passant commande chez nous, reviennent nous voir régulièrement et commandent en général une nouvelle planche l'année qui suit.
Ils gardent leur planche de départ (nostalgie) ou nous disent la revendre eux même très facilement car il est très rare de voir revenir ce type de planche dans notre parc d'occasion.

En quelques mots, tant qu'il reste des shapers en France, profitez de leurs conseils, ils ne détiennent pas forcement tous la sainte vérité sur LA planche qu'il vous faut, mais sont sûrement dans votre entourage les personnes les plus compétentes et prendrons le temps de discuter avec vous pour vous permettre d'y voir plus clair.


Image

Rodolphe de Rod's Surfboards

Mon avis est que pour sa première planche ,il vaut mieux se tourner vers du solide de type Bic, d’occasion ou neuf suivant le budget.
C’est la manutention et la pratique débutante qui abîment la board. Ensuite si la pratique s’intensifie et que la technique du take-off s’améliore, on peut partir sur une planche sur-mesure, adaptée au gabarit de la personne avec un glass plus solide.
Le problème pour un débutant est la solidité de la planche.


Image

Yann de Mistic Surfboards

Merci de recentrer le surf sur ces fondamentaux
Je viens de lire les différentes interventions qui me paraissent bien complète sur la relation surfer shaper de tous niveaux.

Juste une petite chose a ajouter par rapport à mon expérience de moniteur de surf et shaper:
un conseil pour progresser rapidement n'achetez pas de board trop petite ou avec trop peu de volume. C est l'erreur principale.
Le volume vous donnera le plus important pour progresser : La glisse et pour ce délicat mélange de volumes et de formes un shaper est le mieux placé pour conseiller.


Florent de JOCK SURFBOARDS
Je suis shaper et ayant rencontré un des protagoniste du site il m'a convié à ce post donc je vais essayer de mettre mon grain de sable...

Voila après avoir lu tous les messages de chacun des shapers et surfeurs je pense que la plupart des choses ont été bien expliquées.

Mais surtout il ne faut pas avoir peur de venir voir un shaper car même pour un débutant il restera une certaine référence fiable sur le type de board a acheter selon le budget et son niveau (que ce soit Bic, NSP, ou un shape main ). Car il est vrai qu'un bon conseil sur le volume, la taille de sa première board pourra surtout faire gagner du temps sur la progression du surfeur débutant et non le dégouter du surf car le but ultime est qu'il prenne du plaisir des ces premières vagues et non qu'il galère sur une board à
"kelly".

A savoir qu'une bonne planche pour débuter peu vous faire gagner des années d'évolutions car les bonne base sont la clef de la réussite. :yess:

Liste des interviews et dossiers du forum
Modifié en dernier par L'Equipe Surfrepotes le Lun Juin 08, 2009 06:50, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
L'Equipe Surfrepotes
Site Admin
 
Messages: 26
Enregistré le: Mar Mai 12, 2009 11:20

Messagepar kami » Ven Juin 05, 2009 13:40

Article interessant, j'aurais bien rajouter d'autres point mais j'ai la flemme :D
Avatar de l’utilisateur
kami
 
Messages: 272
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 15:04
Localisation: Bordeaux
Nombre de sessions: 0

Messagepar Tibok » Ven Juin 05, 2009 13:46

Comment il tend le bâton pour se faire battre Kami :fufu:
Pain grillé repwesent

http://www.surfrepotes.fr
Avatar de l’utilisateur
Tibok
Site Admin
 
Messages: 6253
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 21:52
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Messagepar wAga » Ven Juin 05, 2009 14:50

Ouais, ouais, il mérite... :lol:
...de passer à l'acte :wink:
Avatar de l’utilisateur
wAga
 
Messages: 1707
Enregistré le: Ven Fév 15, 2008 18:22

Messagepar Aramis » Ven Juin 05, 2009 15:57

Très intéressant comme article.

J'ajouterai un petit commentaire tiré de mon expérience personnelle.

Je fais partie de ces personnes qui sont venues au surf sur le tard ( 40 ans ), j'ai eu la chance de pouvoir emprunter des planches pour mes débuts grâce à un club de surf. Ces planches, des Bics 7'9", 7'3" en majorité, ont accueilli sans rechigner, mes genoux, les portières de voitures, les chutes et autres péripéties avec une bonne volonté toujours renouvelée. En même temps, elles ont accompagné mes premières glissades, sans que j'ai trop à me soucier de leur état.

Je crois que la solidité à (presque) toute épreuve est un critère important dans le choix d'une planche de débutant.

Puis au fur et à mesure de ma progression, j'ai voulu avoir MA planche à moi. Pas que je sois arrivé au bout des limites des planches du Baron, mais plutôt par envie de m'approprier un peu plus un monde qui malgré tout me restait inconnu.

J'en suis donc venu à shaper ma planche alors que je n'avais pas un an de pratique et cela m'a permis de m'ouvrir un peu plus au monde du surf, à sa culture, à son vocabulaire, etc., etc., etc., ......mais aussi de comprendre les différences entre les planches et les pratiques associées.

Cette planche est large, stable, solide (lourde ?) .........une vraie planche de débutant en somme, mon niveau de surf progresse doucement, mais ma vision du surf est beaucoup plus ample.

Je ne crois pas que j'aurai fait appel à un shaper pro plus tôt. L'investissement (je parle pour du neuf) est relativement important pour une pratique dont on ne sait encore si elle sera régulière. Par contre, aujourd'hui que je suis mordu, cette possibilité me titille..........
Avatar de l’utilisateur
Aramis
 
Messages: 2090
Enregistré le: Ven Juil 25, 2008 12:16
Localisation: Mediolanum Santonum

Messagepar Benouche » Ven Juin 05, 2009 18:11

"Aller chez un shaper ? Oui mais encore faut il savoir quelle planche demander. "

Je plussoie Balsa sur le fait de ne pas être d'accord avec ça. A mes débuts en surf (qui ne sont franchement pas loin) je ne possédais aucun matos. J'empruntais au club des planches différentes afin d'essayer telle ou telle longueur mais ça s'arrêtait bien là. Le club ferma ses portes pour l'hiver et ayant choppé le virus, je me suis mis en chasse d'une planche. J'ai donc été voir mon shaper. Je rejoins alors les dires de Renaud Cardinal : je ne pensais pas avoir le niveau nécessaire pour aller me frotter à mon shaper local. Ce n'est que grâce aux forums et à ce genre de post que j'y suis allé. Venir en parler sur le net est bien plus sécurisant pour un grand timide comme moi, tu es caché derrière un clavier et un pseudo.

Au final ce shaper a pris 2 heures pour m'expliquer plein de choses (techniques de fabrication etc...) et m'a conseillé d'aller voir ailleurs (planches de séries) pour la première vu le prix. Je suis reparti avec des gros yeux sachant que je venais à la base pour lui faire un chèque. De cette réaction anti-commerciale est né un semblant de confiance envers lui. C'est pourquoi alors que je projette de me shaper une planche (qui sera surement un veau mais c'est pour le plaisir) j'ai été acheter les matériaux chez lui. Encore une fois : prix ultra compétitifs, grand sourire et conseils. En bref une chose est sure : quand ma progression plafonnera à cause de ma planche actuelle (une bic dont je n'ai pas honte) j'y retourne pour dire "Hé Gilles, y'm'faudrait une planche !".

De cette expérience personnelle j'invite tous les surfers débutants à s'intéresser au shape et à aller voir leur shaper local. Non seulement c'est un sujet passionnant mais en plus je suis persuadé que de tenter de comprendre comment fonctionne une planche réellement permet de comprendre comment fonctionne le surf.

Big up pour surfrepotes pour cet article au passage.
Lanmè pa ni branches. Cous tôt iz in da place, arnarchy ina di twingo.
Avatar de l’utilisateur
Benouche
 
Messages: 627
Enregistré le: Mer Juin 03, 2009 16:46
Localisation: Breizh
Nombre de sessions: 1

Messagepar L'Equipe Surfrepotes » Lun Juin 08, 2009 06:49

Yann de Mistic Surfboards

Merci de recentrer le surf sur ces fondamentaux
Je viens de lire les différentes interventions qui me paraissent bien complètes sur la relation surfer / shaper de tous niveaux.

Juste une petite chose à ajouter par rapport à mon expérience de moniteur de surf et shaper :
un conseil pour progresser rapidement n'achetez pas de board trop petite ou avec trop peu de volume. C'est l'erreur principale !
Le volume vous donnera le plus important pour progresser : la glisse et pour ce délicat mélange de volumes et de formes un shaper est le mieux placé pour vous conseiller.


Rajouté au texte principal
Avatar de l’utilisateur
L'Equipe Surfrepotes
Site Admin
 
Messages: 26
Enregistré le: Mar Mai 12, 2009 11:20

Messagepar Yvi » Lun Juin 08, 2009 07:44

Yes, bien cool comme article-là !!!


Euh.. sinon le quiver de dingue gardé par un labrador il est à qui ?????

J'ai vu une planche verte à swirls qui me plait beaucoup...
pouet!
Yvi
 
Messages: 58
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 20:19
Nombre de sessions: 0

Messagepar pipeau » Lun Juin 08, 2009 08:02

Yvi a écrit:euh.. sinon le quiver de dingue gardé par un labrador il est à qui?????

j'ai vu une planche verte à swirls qui me plait beaucoup...


Photo glanée sur internet ... cela vient d'un particulier anonyme ...
pipeau
 

Messagepar flo_jocksurfboards » Jeu Juin 25, 2009 10:07

Florent Cordel de JOCK SURFBOARDS
Je suis shaper et ayant rencontré un des protagoniste du site il m'a convié à ce post donc je vais essayer de mettre mon grain de sable...

Voila après avoir lu tous les messages de chacun des shapers et surfeurs je pense que la plupart des choses ont été bien expliquées.

Mais surtout il ne faut pas avoir peur de venir voir un shaper car même pour un débutant il restera une certaine référence fiable sur le type de board a acheter selon le budget et son niveau (que ce soit Bic, NSP, ou un shape main ). Car il est vrai qu'un bon conseil sur le volume, la taille de sa première board pourra surtout faire gagner du temps sur la progression du surfeur débutant et non le dégouter du surf car le but ultime est qu'il prenne du plaisir des ces premières vagues et non qu'il galère sur une board à "kelly".

A savoir qu'une bonne planche pour débuter peu vous faire gagner des années d'évolutions car les bonne base sont la clef de la réussite. :yess:

Rajouté au texte intial (Pipeau)
flo_jocksurfboards
 
Messages: 1
Enregistré le: Jeu Juin 25, 2009 09:33

Messagepar pipeau » Jeu Juin 25, 2009 15:56

flo_jocksurfboards a écrit:Je suis shaper et ayant rencontré un des protagoniste du site il m'a convié à ce post donc je vais essayer de mettre mon grain de sable...

Voila après avoir lu tous les messages de chacun des shapers et surfeurs je pense que la plupart des choses ont été bien expliquées.

Mais surtout il ne faut pas avoir peur de venir voir un shaper car même pour un débutant il restera une certaine référence fiable sur le type de board a acheter selon le budget et son niveau (que ce soit Bic, NSP, ou un shape main ). Car il est vrai qu'un bon conseil sur le volume, la taille de sa première board pourra surtout faire gagner du temps sur la progression du surfeur débutant et non le dégouter du surf car le but ultime est qu'il prenne du plaisir des ces premières vagues et non qu'il galère sur une board à "kelly".

A savoir qu'une bonne planche pour débuter peu vous faire gagner des années d'évolutions car les bonne base sont la clef de la réussite. :yess:


Encore peu connu des Bordelais ce shaper vient de s'installer chez 4S , le shop de skate en face du skate parc sur les quais. Il y présente ses planches et y a monté un atelier de shape. C'est toujours sympa de voir un nouveau shaper dans la région :

Image
pipeau
 

Re:

Messagepar wAga » Lun Fév 20, 2012 18:56

nicos33 a écrit:Je viens de connaître ce site et je vois que l'on parle de Florent de Jock Surfbaord. Ayant égaré son tél. ; j'en profite pour le remercier de l’excellente planche qu'il m'a shapée ; Je suis Nicolas de Langon. Je pense qu'il me reconnaîtra. Il a su répondre parfaitement à mes attentes et m'a fait une excellente planche. Certes je ne suis pas débutant, mais pour avoir vu passer plusieurs planches sous mes pieds, celle qu'il m'a chapée est très bien.

Merci Florent, A+


Hello,

Je réitère, la demande faite ici...
:roll:

Merci.
Avatar de l’utilisateur
wAga
 
Messages: 1707
Enregistré le: Ven Fév 15, 2008 18:22


Retourner vers Shape et shapers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité