Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Le domaine des gratteurs de mousse

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar pipeau » Mer Oct 08, 2008 21:38

Si le monde du shape fait souvent parler de lui avec ses nouveautés, parfois issues du passé, il est rare de voir apparaître de nouvelles tendances dans les matériaux. Bien sur de nombreuses marques mettent souvent en avant leurs améliorations sur tel ou tel produit mais ne révolutionnent que très rarement le marché du shape. Le FLEXCEL ou « parabolic stringer » est il une véritable révolution ou une simple amélioration ? A-t-il une réelle place dans le marché du shape ?

Pour comprendre ce qu’est le Flexcel et son réel intérêt dans le shape et dans le marché du surf, nous avons demandé à Sébastien - responsable du shop 4S boardshop de Bordeaux et distributeur de pains de mousse bien connu des shapers amateurs et pros de la région ce qu’il en était vraiment. Son point de vue éclairé, riche de tous les retours qu’il a pu avoir sur ces fameux pains, pourra peut être nous donner les premières pistes. Vous verrez comme souvent dans le monde du surf les avis sont bien tranchés !


Image


Surfrepotes : Tout d’abord il me parait intéressant de bien définir son origine et la spécificité du pain Flexcell.
« Flexcell » est une gamme de pain de mousse polyuréthane fabriquée par la société Brésilienne Teccel. L’originalité de ces pains sont ses 2 lattes paraboliques placées le long des rails et 2 petites lattes au nose et au tails.
Teccel est la plus grosse usine de fabrication de pains PU au Brésil. Ils utilisent la formulation de Midget Farrelly (Surfblanks – Australie ) et des composants chimiques importés d’Australie et des USA depuis 1998.


Image


Srp : Depuis quand existe-t-il ? Le distribues-tu ? Etait il vraiment attendu par les shapers ?
Les premières versions des pains Flexcell sont apparues fin 2006. Ils n’avaient pas encore de noms spécifiques, c’était juste un lattage spécial. L’idée était d’augmenter la flexibilité de la planche sur la longueur et rigidifier celle des rails pour une meilleure relance et un meilleur contrôle.
Renaud ( UWL ), toujours innovant, a reçu les premières versions en France, puis les premiers Flexcells aboutis. Depuis l’été dernier, nous avons en stock 2 tailles de shortboard disponibles pour la distribution.
Nous étions les premiers à mettre ce type de pains (lattes paraboliques) sur le marché. Personne ne nous attendait et le travail d’introduction a pris (et prend toujours) du temps.


Image


Srp : Malgré sa jeunesse, le Flexcell a-t-il évolué depuis sa création ?
Il y a eu plusieurs évolutions, principalement sur l’écart entre le rail et la latte. Aujourd’hui, les pains de stocks sont lattés en suivant l’outline du pain 8cm à l’intérieur. On a aussi demandé une version avec une petite latte plus longue au niveau du tail pour y loger les 2 plugs de la dérive centrale.
Le gros avantage avec Teccel, c’est qu’ils sont capables de satisfaire toutes les demandes de lattages.


Image


Srp : Sur ton stock total de pains de mousse, cela représente combien d’unités ?
Cela reste très minime. Sur des containers d’environ 750 pains, je ne commande que 40 / 50 flexcells.


Srp : Est il un produit vraiment connu des gratteurs de mousse ?
Pour Teccel, on travaille avec une trentaine d’ateliers, qui ont tous eu une présentation des Flexcells. Les autres et les shapeurs « amateurs » on pu les voir sur le net, ou des planches finies à l’eau ou dans les shops.


Image

Image

Image


Srp : Penses tu qu’il existe des réticences, de la méfiance devant ce nouveau produit ?
Bien sur, et elle est légitime. Sur un pain traditionnel, la latte centrale sert d’ossature à la planche. Avec les Flexcells on enlève la colonne vertébrale…
En plus, avec du bois près des rails, cela complique le travail du shaper.


Image


Srp : Le Flexcel se décline t’il dans toutes les côtes ?
Sur stock, les Flexcells sont dispo en 6.3M et 6.4L (Shortboards). Sinon, Teccel peux les fournir sur toutes leurs tailles de pains.

Image


Srp : Tes principaux clients sur ce type de pain sont ils plutôt des shapers pros ou amateurs ?
99% pro, comme pour tous les pains Teccel en général. Quelques amateurs ont essayés, mais je n’ai pas eu de retour.

Srp : La présence des lattes à proximité des rails rend il le décroutage moins permissif ? Le fabricant a-t-il donné des indications et/ou des mesures pour cela ?
Le positionnement des lattes rend le shape plus difficile, et pas seulement au décroutage… Il n’y a pas d’instruction particulière, si ce n’est d’aller plus doucement pour éviter les dérapages. Les shapers pros maîtrisent leurs gestes, et ils savent par eux-mêmes comment opérer.

Image


Srp : Penses tu qu’un shaper amateur peut se lancer sans risque dans le shape d’un Flexcel ?
Ce n’est pas le genre de pain que je conseillerais d’essayer pour ses premières planches. Cela dit, il y a des amateurs qui réalisent de très belles planches, et le fait d’avoir plus de temps à consacrer, sans la notion de productivité que peux avoir un shaper pro, est un plus pour attaquer un Flexcell.

Image


Srp : La flexibilité voulue et attendue grâce aux lattes paraboliques est elle valable et souhaitable pour toutes les longueurs de planches ?
Il faut voir plus globalement. Les lattes paraboliques sur le Flexcell augmentent la flexibilité sur la longueur, et rigidifient les rails, donc la torsion latérale de la planche. Elle est donc appréciable sur certains types de planches, certaines conditions, et pour certains surfeurs.
Personnellement, j’associerai le Flexcell à une glisse moderne sur shortboard, où l’on cherche plus la relance pour les manœuvres et moins le carving.


Image


Srp : Penses tu que cette même flexibilité s’adresse à tous les surfeurs ? Ne faut il pas avoir un certain niveau de surf pour pouvoir l’apprécier ou tout au moins la ressentir ?
Le comportement que va restituer la planche ne va pas s’adresser à tout le monde. Pour optimiser le Flexcell, il faut surfer le rails, avec des appuis forts, notamment pieds avant. Il faut rester en contrôle de la planche et non pas subir ses réactions.
Pour cela, il faut bien sûr un peu d’expérience sur les vagues. Si tu es capable de juger différents shapes, tu peux sentir la différence que procure les Flexcells.


Image


Srp : Justement, qu'en est il du retour des surfeurs ?
Ils adorent… ou ils détestent ! Pour l’instant, le retour est assez tranché. Je pense que cela vient beaucoup de la façon de surfer. Pour certains le Flexcell booste leur style de surf, pour d’autre il les déstabilise.


Image


Srp : et les shapers ? Sont ils séduits ?
Ce qui séduit c’est la nouveauté, et la possibilité d’offrir une alternative supplémentaire à leur gamme de planche. Cela dit pour la globalité, rien ne vaut une bonne vielle latte centrale sous les pieds.

Srp : Penses tu développer la distribution des Flexcell ?
Je pense que la distribution des flexcell gardera les même schémas et les mêmes proportions. Cela restera des planches originales.


Srp : Et pour finir, aurais tu des infos sur des pains nouveaux et innovants en cours d’élaboration ?
Chez Teccel, les nouveautés viennent des plugs avec un modèle de Stand Up Paddle disponible dès cet hiver. Point de vu lattage, toutes les demandes restent ouvertes.
Pour le reste, je pense qu’une mousse bio ( à base de soja, de riz, de balsa… ) qui fonctionne devrait finir par voir le jour, et que la fabrication avec de la mousse EPS va prendre une place de plus en plus importante, même dans les ateliers.



Afin d'être complet au possible nous avons demandé à Renaud Cardinal de chez UWL de nous parler des "Flexcel":


" Je suis toujours relativement tourné vers le futur , les nouveautés en matériaux matériels ... etc ... j'ai un ami Tubba Domiguez ( BXCEL surfboards Sao Paulo ) qui travail avec Doc et qui était venu avec lui a l'atelier il y a quelques années avec qui j'ai gardé de bonnes relations , et ce Tubba est très pote avec Fernando Camara ( boss de Teccel ) , un jour il m'appelle , il y a 3 ans peut être , il venait juste de recevoir la première batch de pain Flexcel , il hallucinait sur la réactivité de Teccel a innover avant que les premières Firewire ne sortent ! Son appel devait être en septembre et j'avais commandé un container a Fernando pour Novembre ou décembre, du coup je lui demande d'en ajouter si possible quelques uns pour test. A cet époque Seb ne distribuait pas encore Teccel.

Ma demande a considérablement retardé l'arrivée de notre container (arrivé en janvier) quand les pains sont arrivés, 2éme batch de teccel, les stringers étaient collés trop sur le rail, impossible de les utiliser, heureusement Seb avait pris en main Teccel France et nous avait échangé les pains défectueux contre de nouveaux tout juste reçus de son premier container.

Nous avons Testé 20 Flexcel avec nos team riders, 18 ont adoré, 2 plus lourds et classique style n'ont pas aimé. .
Après analyse , nous en avons déduit que la torsion avait un effet " retour de force " dans la longueur , mais un effet chewing gun c'est a dire que la relâche de l'énergie de la torsion est parfois un peu longue a venir , en fait le placement des stringers par rapport au rail , la grosseur des lattes utilisées ont une grosse incidence sur le " retour de force " et quelqu'un avec des appuis toniques et légers n'aura pas le même résultat que quelqu'un de plus lourd avec des appuis continus .

Image

Image

Image

Pour un retour de force plus rapide et plus puissant nous glassons les rails en carbone époxy sous vide, la board devient un véritable avion a réactions.

Image

Image

Nos Flexcel ont toujours été faits sur mesure avec nos rockers et nos positionnements de latte par rapport au rail afin d'offrir le meilleur produit a nos clients.
Mais la strate en époxy sous vide est très contraignante, nous avons donc imaginé un autre Flexcel, le Flexcel II les lattes sont inversées, sous le pied avant un max de raideur, plus d'effet " chewing gun «, toujours du Flex au tail & nose, c'est le jour et la nuit, nous confient les premiers essais riders !

Image

L'importance du placement des lattes, la matière de la latte en elle même, son positionnement, vient de me pousser a commander des pains bruts et de les latter par nous même, nous testons plein de nouveautés pour 2009.
Le Flexcel n'a pas révolutionné quoi que ce soit, mais il fait comprendre que notre construction aussi vieille qu'elle soit, peut encore trouver d'autres voies pour rester compétitive et attractive.

Pour conclure un ami Windshaper Sergio Munari avec qui je partage une CNC, me disait que ce type de lattage au temps des windsurfs en PU existait déjà ?! Unreal


Merci à Séb et à Renaud pour leur disponibilité et pour finir en bonus et en portfolio quelques Flexcel et autres paraboliques de par le monde ...

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

liste des interviews
pipeau
 

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar GG85 » Jeu Oct 09, 2008 07:34

Pppfffioouu encore une très bonne interview! Je ne connaissais pas ce genre de lattes. Par contre ca semble réservé aux surfeurs relativement bons :(
Maître Jedi de TheNext
Avatar de l’utilisateur
GG85
 
Messages: 2945
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 19:52
Localisation: Bordeaux
Nombre de sessions: 0

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar timal » Jeu Oct 09, 2008 08:26

J'ai une 6'1 à tester avec pain flexcel de la brand de Misié SWOP...je posterai comments... :fufu:
Avatar de l’utilisateur
timal
 
Messages: 479
Enregistré le: Sam Fév 16, 2008 20:00
Localisation: Run Island
Nombre de sessions: 0

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar dd-lac » Jeu Oct 09, 2008 08:49

.
Modifié en dernier par dd-lac le Ven Sep 09, 2011 10:16, modifié 1 fois.
dd-lac
 
Messages: 651
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 14:11
Localisation: loin

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar zitoune » Lun Oct 13, 2008 07:36

Merci pour l'interview pipeau :yess:
perso je suis plus attiré par les firewire que les flexcell mais c'est sur que ce type de nouveauté est intéressant, rien que pour la technique nouvelle qui en découle d'un point de vue préparation des pains

sinon j'aime bien cette photo:
Image
ça donne des tails de oufs! :youpi:
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 13081
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar surfinggil » Lun Oct 13, 2008 14:22

Tu as raison pour les tails zitoune, tu fais la planche tout en noire et tu as un tail à la BATMAN!!! :lol:

sinon super interview; mais mon niveau de surf ne me permettra pas avant longtemps de distinguer la différence, je pense....
Et surtout n'oubliez pas que le swell et le cognac soient avec vous!!!
Avatar de l’utilisateur
surfinggil
 
Messages: 1134
Enregistré le: Mar Juin 03, 2008 15:38
Localisation: Jonzac
Nombre de sessions: 18

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar Tibok » Lun Oct 13, 2008 14:58

Moi c'est ce tail là qui m'a vachement plus
Image
Pain grillé repwesent

http://www.surfrepotes.fr
Avatar de l’utilisateur
Tibok
Site Admin
 
Messages: 6282
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 21:52
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar Mowgli » Lun Oct 13, 2008 17:40

Tibok a écrit:Moi c'est ce tail là qui m'a vachement plus
Image

Brut(e)

:fufu:

Sinon super ITW, je ne connaissais pas non plus... et j'aimerais bien essayer.
I read somewhere... how important it is in life not necessarily to be strong... but to feel strong.
Avatar de l’utilisateur
Mowgli
 
Messages: 1541
Enregistré le: Lun Fév 25, 2008 11:55
Localisation: Bordeaux, Cambridge

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar kyu » Mer Oct 15, 2008 08:32

je complète l'article avec le point de vue d'un autre shaper qui utillise les pains flexcel : David Charbonnel, shaper de Swop surfboards qui a gentiment accepté de nous parlé de ces pains qu'il a lui même testé entre 2 coups de rabot :

Image

" Que dire de plus sur ces pains, Renaud et Seb ont déjà bien développé …

Image

Je les utilise depuis quelques temps maintenant, c est vrai qu ils sont un peu plus techniques à shaper qu un pain traditionnel ce qui peut refroidir un certain nombre de shapers, mais on s’y fait relativement vite ; c est juste une technique un peu différente du fait que les lattes se situent sur le tombant du rail.

Image
David teste sa flexcel sous les yeux de teiki aux mentawai

Image

Pour ma part je m en suis fait quelques unes et j ai de suite accroché, on trouve une relance similaire au snowboard ou au skate, la planche à beaucoup plus de « pop », de relance, ce qui la rend bien plus nerveuse en sortie de courbe, ce qui peut déstabiliser dans un premier temps.
Idem pour tout ce qui nécessite de l’impulsion, tel que les airs ou tous les ollie-pop etc…

Image
Teiki teste sa 1ere flexcel ..elle vole bien !

Image
le même en floater ..

La planche renvoie beaucoup plus et permet de décoller plus simplement . J ai eu de très bons retours de la part des team riders qui ont tous été surpris et ont vraiment noté une différence de nervosité par rapport à un lattage classique ; la planche devient de ce fait plus technique. Je pense qu il est préférable de la destiner à des surfers possédant déjà un bon bagage technique afin de bien exploiter ce style de planche.
Ce lattage est vraiment agréable et efficace pour les tubes car son flex permet de bien accélérer sans avoir à accentuer les mouvements de pompe pour gérer sa vitesse.

Image
Thomas Bache, Hossegor 2008

J ai aussi shapé et testé les rails balsa paraboliques pain EPS et système Epoxy un peu comme les firewires que surfe notamment Taj Burrow
Image
Eps balsa parabolique

Perso j ai trouvé ça trop rigide et encore plus technique, l’époxy rajoutant encore plus de rigidité et n' absorbant pas les vibrations ( ce qui rend la planche un peu comme toute les planches en époxy tel surftech ou autre vraiment désagréable des qu’ il y a du clapot ou quand la vague prend en puissance …) donc vraiment difficile à surfer pour le commun des surfeurs, et les avis des team riders n’ont pas été très positifs … donc bof . Par contre, esthétiquement, c est vraiment joli … mais bon ça ne suffit pas, le principal c est de prendre du plaisir avec la planche, le reste c est la cerise sur le gâteau comme dirait ma grand mère ;-)

Image
Le dream quiver des frères FRager avec la flexcel au centre

Image
Tom Frager 5'10 flexcel

Image
Teiki new flexcel sumbawa

A bientôt Bon surf à tous et longue vie à surfrepotes alleylouyaaaaaaaaaaa ;-)
David
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 4681
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: bordeaux
Nombre de sessions: 4

Interview / Dossier : Le FLEXCEL ou « parabolic stringer »

Messagepar pipeau » Jeu Oct 16, 2008 10:11

Merci Mister Swop de venir compléter Séb et Renaud ... Ce qui prouve que le Flexcel, peu connu certes est quand même pas mal répandu .
pipeau
 


Retourner vers Shape et shapers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité