Interview : ATUACORES, les Noyaux de "l'Esprit"

Le domaine des gratteurs de mousse

Interview : ATUACORES, les Noyaux de "l'Esprit"

Messagepar Fanchig » Mar Juin 02, 2009 19:06

Dans un contexte où les shapers pros ont de plus en plus de mal à affronter les productions asiatiques - débat récurrent sur le forum - et sont peut-être réticents à s’aventurer en dehors des sentiers battus, ATUA CORES a fait le pari de leur proposer une alternative au schéma classique PU-POLYESTER.
Rencontre avec deux entrepreneurs timides et convaincants.



Image


Surfrepotes : Tout d’abord, les présentations...
Stephen Kitchener et Johanna Adéma, originaires de la région Bordelaise, 28 et 29 ans, ensemble dans la vie comme à la ville. A la fin de nos études en 2003, nous avons passé une année sabbatique en Nouvelle Zélande. Nous y avons fait de belles rencontres, notamment dans l'art et le surf, souvent mêlés. Cette année « à part » nous a permis de mûrir nos projets professionnels. Nous avons décidé de créer une entreprise, tournée dans un premier temps vers le négoce, grâce à nos contacts en Nouvelle-Zélande, puis consacrée à la production dans le surf avec Atua.Cores en 2005.

Srp : Au fait, ATUACORES, ca veut dire quoi ?
Atua, c’est « l’essence », « l’esprit » en maori. C’est moins pour le sens profond que pour le clin d’œil personnel à notre expérience en NZ.
Cores est une allusion au pain de mousse, noyau des futures planches.

Srp : Alors, comment avez-vous commencé ?

Avec mon frère Pierre, nous avions mis au point pour le plaisir une petite machine de découpe numérique, assez rudimentaire, pour fabriquer les pains de mousse de nos propres planches.

Srp : Vous aviez des compétences particulières ?

Non, pas vraiment. Nous nous sommes renseignés, nous avons tâtonné, connu des ratés, essayé différents systèmes mécaniques jusqu’à arriver à un résultat fiable et efficace. On a montré ça à des copains, qui ont été emballés, et pour qui on a commencé à en faire. C'est ainsi qu'a démarré ATUA CORES, avec la machine dans le garage.


Image


On a acheté du tissu de verre et contacté les fabricants de résine pour commencer à compléter notre offre.


Image


De fil en aiguille, on a développé un site internet, trouvé de l’aide auprès de la CCI pour avoir une place en pépinière d’entreprise à Floirac. C’est à ce moment là qu’on a mis au point une deuxième machine, plus grande et plus rapide, pour pouvoir répondre à la demande grandissante.

Srp : Concernant votre matière première, les blocs de mousse sont faits spécifiquement pour vous ?
Oui, en fonction de notre cahier des charges (densité, granulométrie, cohésion notamment). Notre exigence de qualité nous pousse parfois à refuser certains blocs livrés, afin de garantir à nos clients le meilleur résultat.


Image


Srp : Et SurfDesigner ?
Comme tout le monde n’a pas les logiciels ou les connaissances pour réaliser les tracés, on a eu l’idée de cette interface avec un ami qui, en étroite collaboration avec nous, s'est chargé de son développement. Ce service en ligne de création de templates est mis gratuitement à disposition.


Image


Srp : Vous pouvez aussi travailler à partir de fichiers générés autrement qu’avec SurfDesigner ?
Absolument. Nous exploitons notamment les formats Illustrator, AutoCad, dxf, hpgl, s3d. Nous avons aussi un projet avec BoardCad également gratuit, que nous traduisons en français, et pour lequel nous travaillons à faire des exports directement exploitables par nos machines.

Srp : N’est-ce pas le moment d’évoquer le DSI, que Surf Session semble considérer comme un bébé commun entre Stark et AtuaCores ?
C’est effectivement un développement commun issu de nos complémentarités : Les compétences de JP Stark pour le shape, ainsi que son réseau de surfers de haut niveau pour tester le comportement des planches. De notre coté, l’idée d’inclusion de tubes est issue de l’atelier et sa mise en œuvre se fait ici.
JP Stark nous envoie ses designs Outline / Rocker / Foil, et un fichier qui figure la position des inserts. Nous faisons la découpe, un peu plus complexe que d’habitude, rajoutons les inserts carbone, il shape, puis c’est Laurent Dabat (Glass Sytem, ndlr), qui fait la strat’.

Srp : Combien de planches sont en test actuellement ?
Là encore, beaucoup de tentatives ne sont pas allées jusqu’au bout et nous tâtonnons afin d’avoir un résultat optimal. Il y aujourd’hui une quinzaine de planches qui tournent, toutes différentes, afin d’avoir le maximum de retours (torsion, flex, diamètre idéal des tubes, densité des pains...).

Srp : Comment faire le parallèle avec les pains flexcel (cf. article surfrepotes sur les pains flexcel) ?

Effectivement, le but avoué est le même : essayer de trouver dans le flex de la planche une réserve d’énergie qui permette une bonne relance. Par rapport au flexcel, notre avantage principal réside dans le fait que, les pains étant faits individuellement ici, nous pourrons adapter chaque construction (densité du pain, diamétre des tubes…) aux exigences précises du shaper. Par ailleurs, gros avantage : les inserts étant au cœur du pain, aucune latte en surface ne vient compliquer le shape !


Image


Srp : Les résultats sont testés « scientifiquement » ?
Des mesures ont été effectivement réalisées par JP Stark sur les machines de ROSSIGNOL®, utilisées pour leurs skis.
L’essentiel pour nous reste quand même les impressions ressenties par les surfeurs, en termes de confort (absorption du clapot) et de relance, de dynamisme.

Srp : Pour ce qui est de la partie commerciale, qui sont vos clients : Pros ? Particuliers ?

Au départ, les particuliers, moins pris par leurs habitudes, ont eu moins d'à priori à shaper nos pains EPS. Ils représentent une partie importante de notre clientèle. Il faut dire aussi que nous avons présenté les choses doucement, en laissant beaucoup faire le bouche à oreille.


Image


Pour les pros, la Bretagne a été plus réactive que le Pays Basque, les fabricants locaux étant déjà habitués au polystyrène, compte tenu de leur culture windsurf plus exigeante en terme de gain de poids. Les Etats-Unis, qui sont un modèle ou une inspiration pour beaucoup, travaillant le polystyrène depuis un moment déjà et nos résultats qualitatifs étant présents, le Sud s’est peu à peu ouvert à nous.

Srp : Qui peut-on citer parmi vos clients Pro ?

Entre autres FX Vince, Rougé Surfboards, Minvielle Surfboards, Stark Surfboards, Rod’s (pour les SUP), Juanito Surfboards, UWL, Freaks, ATS, Barrel Surfboards, Soul Surfer, MacMillan, Gérard Dabadie, Uhaina, Mystic SurfBoards, …

Srp : Et quel est le rapport des shapers face à cette sorte de semi préshape ?
Nous employons plutôt le terme de pain « prêt à shaper ». « Prêt » car l'outline et le rocker/foil (issus des côtes sur mesure du shaper) sont déjà réalisés dans notre atelier. Cela rend inutile la fabrication manuelle de gabarit et leur emploi pour découper l'outline à la scie égoïne ou encore le décroutage du pain. « a shaper » car il reste quand même un vrai travail de shape manuel, la mise en forme des rails, du pont, de la carène, ce qui constitue la pleine expression du savoir-faire du shaper.
Ils peuvent donc y trouver leur compte en terme de « productivité », de précision et de qualité.

Srp : Comment se concrétise votre démarche en faveur du développement durable (1% for the Planet, recyclage des chutes...) ?

Depuis 2007, Atua.Cores fait partie de l'association 1% For The Planet, et verse à ce titre chaque année au moins 1% de son chiffre d'affaires à une association œuvrant pour la protection de l'environnement ou qui propose des solutions allant dans ce sens. En 2008 nos dons ont été faits à Surfrider Foundation, et en 2009 à l'association Clean Shaper.
Par ailleurs, le recyclage systématique des chutes de PSE, que ce soient celles générées par l'atelier ou celles ramenées par des clients ou collectées, le tri des déchets, la minimisation du recours à des consommables, l'approvisionnement auprès de fournisseurs locaux sont des automatismes chez nous.

Srp : Un sujet débattu aussi dans nos pages concerne la toxicité des produits employés dans le shape. Qu’en est-il de vos produits ?

Une règle simple : quel que soit le produit chimique employé ou la matière travaillée, il vaut mieux trop se protéger que pas du tout. Si l'on considère le polystyrène, la fibre de verre et la résine époxy : le shape du polystyrène provoque des poussières. Même si la matière est inerte, employée dans l'alimentaire, et les poussières de shape grosses, autant porter un masque papier à poussière !
Lorsqu'on coupe de la fibre de verre, de très petites fibres s'envolent, là aussi autant porter un masque papier.
La résine époxy reste un produit chimique, émettant très peu de COV et faiblement toxique pour nous. Mais nous conseillons bien sûr de porter des gants et un masque respiratoire adapté, et de ventiler l'espace de travail.
Ce sont de simples précautions peu contraignantes et qui permettent de profiter en toute sécurité de sa passion pour la construction de planches.

Srp : Le mot de la fin ?

Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance et continuent à le faire. L'histoire d'Atua.Cores est synonyme de nouveautés et d'innovations auxquelles vous avez été sensibles. Mais nous ne nous reposons pas sur nos lauriers, beaucoup de projets sont « dans les cartons ». Certains à notre initiative, d'autres suite aux suggestions que nous recevons, et que ce soit en terme de produit ou de service. A suivre...

Le site d'Atuacores :

Image

Liste des interviews et dossiers du forum
le faon chic exilé ... vivement le retour sur IO
Avatar de l’utilisateur
Fanchig
 
Messages: 472
Enregistré le: Jeu Mai 29, 2008 09:03
Localisation: Bordeaux / St médard
Nombre de sessions: 4

Messagepar simpatoche » Mar Juin 02, 2009 19:44

merci pour cette interview
j'ai déjà rencontré ces gens là , je peux vous dire que c'est une bonne adresse pour les shapers amateurs, plein de conseils et des produits adaptés.
La preuve , les pros aussi se fournissent chez eux.
Félicitations pour toutes ces innovations réalisées et futures :wink:
Avatar de l’utilisateur
simpatoche
 
Messages: 219
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 18:00
Localisation: oléron

Messagepar Bellota » Mar Juin 02, 2009 22:04

Merci à Fanchig pour l'interview ... et à Stephen et Johanna pour leur travail !
Je ne les ai jamais rencontrés mais j'espère rencontrer un de leur pain en 9'2 cet été :wink:
Avatar de l’utilisateur
Bellota
 
Messages: 1591
Enregistré le: Sam Mar 29, 2008 15:08
Localisation: Lisbonne
Nombre de sessions: 2

Messagepar pipeau » Mer Juin 03, 2009 06:39

Super interview. Très intéressante. Depuis le temps que j'entendais le nom d' Atuacores, je peux enfin mettre des noms dessus et surtout comprendre un "produit" que je ne connaissais pas vraiment. Merci à Fanchig. Je connais la masse de travail que peut représenter ce type de travail :yess:
pipeau
 

Messagepar Grolapin » Mer Juin 03, 2009 09:08

Suivant l'expression consacrée, ce sont vraiment des gens qui "gagnent à être connus"...

Je les ai rencontrés à quelques reprises pour des fournitures diverses, ils sont extrêmement sympathiques et Stephen est toujours prêt à montrer une dernière innovation sortie de la machine ou à donner plein de conseils. Sans vouloir balancer et pour en avoir testé plusieurs, dans la jungle des fournisseurs aquitains c'est pas forcément une généralité...
Après, libre à chacun de se lancer dans ce type de pain et dans la résine epoxy, personnellement je n'ai pas encore sauté le pas mais c'est dans les cartons.

En plus Atua.Cores est toujours prêt à se lancer dans des projets innovants, les inserts carbone avec Stark par exemple, mais je me rappelle aussi qu'ils avaient participé à la réalisation de la planche démontable de Pierre de Shaperoom.

Merci Fanchig pour l'interview, et bonne continuation aux intéressés :yess:
Avatar de l’utilisateur
Grolapin
 
Messages: 1836
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 09:58
Localisation: Martinique

Messagepar pedro » Mer Juin 03, 2009 09:37

Sympa, très ouvert, gentil, les adjectifs ne manque pas. Et surtout très pro ! Car la personnalisation des commandes à ce point est un vrai plaisir. Pour dire, j'ai 2 réalisations sur le stand de chez eux...
Et merci encore pour toutes ces interviews...
Avatar de l’utilisateur
pedro
 
Messages: 78
Enregistré le: Jeu Oct 02, 2008 14:21
Localisation: Sainte-Marie / Martinique

Messagepar danga974 » Mer Juin 03, 2009 15:27

c'est cool ça, vous aves de la chance d'avoir une boite comme ça chez vous en métropole! :D
working is for people who don't surf.

la théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne,
la pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi.
Avatar de l’utilisateur
danga974
 
Messages: 312
Enregistré le: Jeu Avr 23, 2009 15:51
Localisation: La Réunion,
Nombre de sessions: 500

Messagepar Benouche » Mer Juin 03, 2009 16:53

Bah en échange vous avez de la chance d'être à la réunion à la réunion...
Lanmè pa ni branches. Cous tôt iz in da place, arnarchy ina di twingo.
Avatar de l’utilisateur
Benouche
 
Messages: 627
Enregistré le: Mer Juin 03, 2009 16:46
Localisation: Breizh
Nombre de sessions: 1

Messagepar danga974 » Mer Juin 03, 2009 17:29

ouais... c'est vrai... :roll:
working is for people who don't surf.

la théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne,
la pratique, c'est quand tout fonctionne et personne ne sait pourquoi.
Avatar de l’utilisateur
danga974
 
Messages: 312
Enregistré le: Jeu Avr 23, 2009 15:51
Localisation: La Réunion,
Nombre de sessions: 500

Messagepar zitoune » Jeu Juin 04, 2009 09:39

Sympa effectivement cette interview, merci Fanchig!
Perso le twinzer avait été issu d'un pain atua cores et j'en étais super content :D
Bonne continuation à eux deux, c'est chouette de monter une entreprise comme ça, qui plus est qui cherche à innover! :yess:
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 13081
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Messagepar wAga » Jeu Juin 04, 2009 10:54

Très bon article !
...excellent travail Fanchig 8)

:+1:
...sur les points de vue déjà exprimés.
Une belle histoire "locale" en plus !
Avatar de l’utilisateur
wAga
 
Messages: 1707
Enregistré le: Ven Fév 15, 2008 18:22

Messagepar fab_session » Jeu Juin 04, 2009 19:04

sans vouloir faire de pub, il est vrai qu'atuacores est une entreprise sérieuse, distribuant des produits de qualité.
après 3/4 planches faites avec leurs produits, j'en suis très satisfait.

une approche différente du PU/Polyester, mais il en résulte des planches agréables à surfer..... c'est bien l'essentiel :yess:

:+1: Merci pour cette interview
Avatar de l’utilisateur
fab_session
 
Messages: 2144
Enregistré le: Mar Juil 22, 2008 21:15
Localisation: 85
Nombre de sessions: 31

Messagepar Fanchig » Mer Juil 01, 2009 15:08

Et maintenant, ceux qui sont fans d'Atua.Cores peuvent aller le dire là :

http://www.facebook.com/pages/AtuaCores/97567617171
le faon chic exilé ... vivement le retour sur IO
Avatar de l’utilisateur
Fanchig
 
Messages: 472
Enregistré le: Jeu Mai 29, 2008 09:03
Localisation: Bordeaux / St médard
Nombre de sessions: 4

Messagepar ELKO » Mer Juil 01, 2009 20:59

Super ITW très intéressante cela fait plaisir de voir que des jeunes dynamiques peuvent réussir, et avec l'état d'esprit qui est véhiculé au travers de l'ITW cela ne m'étonnes pas.
En ce qui concerne les pains en temps que tel, j'aimerais bien un jours essayer une planche faite avec et vérifier le comportement.

Merci Fanching pour L'ITW :yess:
ELKO
Avatar de l’utilisateur
ELKO
 
Messages: 218
Enregistré le: Lun Déc 31, 2007 13:41
Localisation: Lyon
Nombre de sessions: 65

Messagepar Fanchig » Ven Nov 27, 2009 09:20

Je m'étais peut être trompé en trouvant Stephen et Johanna un peu timides et discrets.

A preuve, l'extrait suivant d'un article paru, s'il vous plaît, dans "Les Echos"... vous voyez un peu la référence :roll:

D'autres vont encore plus loin en travaillant sur les planches de surf elles-mêmes. En bois à l'origine, elles sont aujourd'hui fabriquées en polyuréthane. « Nous voulions trouver des alternatives permettant de fabriquer avec un impact moindre et de surfer plus propre », explique Stephen Kitchener, un des trois fondateurs de la jeune société Atua. Cores. Leur idée ? Remplacer le polyuréthane par du polystyrène expansé, comme cela se fait pour les planches à voile. « Certes, le polystyrène est issu du pétrole, mais il est fabriqué en France et recyclable. De plus, il se travaille mieux et les chutes sont beaucoup moins importantes qu'avec le polyuréthane », insiste Stephen Kitchener. Pour donner encore plus de vivacité à ses planches, Atua. Cores travaille à la mise au point d'une nouvelle technologie, élaborée avec Stark Surfoards, consistant à insérer des tubes de carbone sur la longueur de la planche.

Bon je ne sais pas si le Vénérable Pipeau est toujours aussi à fond dès qu'apparait le risque d'amalgame entre Surf et Business... on va voir :fufu:
le faon chic exilé ... vivement le retour sur IO
Avatar de l’utilisateur
Fanchig
 
Messages: 472
Enregistré le: Jeu Mai 29, 2008 09:03
Localisation: Bordeaux / St médard
Nombre de sessions: 4

Suivante

Retourner vers Shape et shapers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron