2eme confinement et Surf

C'est ici que s'organisent région par région les sessions des membres de surfrepotes!

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar kyu » Mar Nov 03, 2020 12:36

zitoune a écrit:Et ceux qui ont des meilleurs résultats sont justement ceux où les règles ont été scrupuleusement respectées

-

On est d accord . Mais pas forcément des pays qui ont confiné
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5253
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar soroli » Mar Nov 03, 2020 12:39

Fred,
Je me doute que le confinement a un impact sur ton activité tout comme il en a un sur la mienne (la moitié de l'usine à l'arrêt depuis mai et jusqu'en mars prochain, chômage partiel en place plusieurs jours par mois).
Je me connais pas la gestion hospitalière (même si je me doute que beaucoup de choses pourraient être améliorées) mais je ne pense pas que, sans confinement ou restrictions lourdes, doubler voire tripler les capacités de réa suffise. D'ailleurs, si nous étions les seuls à aller vers le confinement acte 2, je me poserai bien plus de questions sur les mesures prises.
Avec tout le respect que j'ai pour toi, je pense que ni toi, ni moi (malgré notre cerveau qui fonctionne correctement :wink: ) n'avons la capacité et les connaissances pour analyser les choses dans leur globalité. Donc, je laisse les personnes avec plus d'éléments et une vision plus complète décider. En souhaitant qu'ils fassent les bons choix (ou les moins mauvais).

Sur ce, j'arrête.
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. (Albert Einstein)
I surf because each session is a small piece of Life to share with Friends.
Avatar de l’utilisateur
soroli
 
Messages: 7014
Enregistré le: Mer Déc 30, 2009 13:43
Localisation: Les voyages forment la jeunesse ... ou ce qu'il en reste ...
Nombre de sessions: 0

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar klems » Mar Nov 03, 2020 16:10

C est triste à dire mais ce débat fait rire ou pleurer...

Ici au Pérou on a un des taux de mortalités les plus élevés au monde par million d habitants, ça fait depuis mars que le masque est obligatoire partout, que la grande majorité des petits commerces n ont pas pu rouvrir ou ont coulés , lors du premier confinement on avait l armée dans la rue pour le faire respecter avec couvre feu en journée. Chaque sortie est synonyme de files d attentes des heures et des heures (avec distanciation).
Oui c est restrictif, oui ça fait chier mais oui on sait bien que si ces mesures n étaient pas prises les chiffres déjà désastreux le seraient bien pire, ici il n y avait quasiment pas de services de Rea opérationnels en province et les respirateurs en état de fonctionner n en parlons pas...

J ai pas surfé pendant 5 mois, j ai pas vu un pote depuis mars , mais pour l instant la grand mère de mon épouse avec qui nous vivons n’est pas tombé malade. Autour, ça tombe comme des mouches.

Et pendant ce temps en France ça râle , ça veut pas mettre de masque. Ici aussi le service de santé est défaillant et abandonné par l état depuis des décennies, pour autant on doit laisser tout partir en couille et ne pas proindre soin de nos vieux??

:sos: :sos:

Là on sort “un peu” plus dernièrement, je retourne surfer de temps en temps (Chicama prévu jeudi) mais les plages vont être fermées sous peu et on s attend déjà à un second confinement dans quelques mois, mais qu est ce qu on peut faire? Certes les gens meurent d autres choses mais à ce que je sais ce n est pas de causes aussi contagieuses.

Prenons en compte que nos actes lors de cette pandémie impactent directement la vie des autres et que de toute façon quelque soient les mesures prises y aura toujours du monde pour râler.

Bref, c est un cercle sans fin ...
Avatar de l’utilisateur
klems
 
Messages: 794
Enregistré le: Lun Déc 24, 2007 22:43
Localisation: America del Sur

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar kyu » Mar Nov 03, 2020 18:04

Tu as raison Klems , le débat est sans fin et c est peut être la le problème. Mais on peut aussi évoquer des points de vue différents sur la gestion de cette crise sans se faire insulter en mp ( plus pratique que de porter ses burnes) ou risquer de se faire couper la tête..
Je n ai rien contre le port du masque, je l ai au boulot , quand je vois du monde pour les courses etc.. Seul dans la rue ou la plage , faudra m expliquer l intérêt. Comme tu le dis, il faut protéger les populations à risque et tout le monde n est pas à risque . Alors pourquoi bloquer l économie entière et mettre en péril des pans entiers de celle ci ? Comment être sur que la mortalité serait pire sans confinement ? La moyenne mondiale est de 2,6% ce qui inclut celle des pays n ayant pas fait de confinement. L Argentine est confinee depuis 7 mois, elle a les pires chiffres...
Donc oui, je m octroie la liberté d avoir un avis différent et j agirais comme je l ai évoqué sans mettre quiconque en danger.
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5253
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar strikeufc » Mar Nov 03, 2020 18:09

Je suis du même avis que Kyu.
Pour ma part, où il y a un réel confinement strict, où il n'y en a pas. Soutenir les actions du gouvernement me parait difficilement défendable, au vu de leurs actions précédentes: les masques ne servent à rien, puis deviennent obligatoires, les enfants ne sont pas contagieux, puis le deviennent, interdire les regroupements, mais ouvrir les écoles, collèges et lycées où parfois plus de 1500 personnes sont regroupées. Il y a soi disant un nouveau protocole, mais en réalité, rien n'a changé dans les collèges et lycées, où ils ont distribué aux profs des masques toxiques en début d'année.
Je suis d'accord évidemment pour constater la triste réalité des ravages du virus, mais ce confinement approximatif n'est pas révélateur d'une gestion sereine mais plutôt faite à la va vite dans l'urgence. Les collèges et lycée ont ouvert hier, mais le nouveau protocole ne sera pas réalisable avant le 9 novembre (si jamais il y a un nouveau protocole).
Les installations sportives sont fermées pour les clubs, mais ouvertes pour l'école. Moi (prof d'EPS), je ne suis absolument pas plus formé qu'un éducateur ou un BE pour faire face au covid dans la pratique, et j'ai au moins autaut de pratiquants, si ce n'est plus. Certains collègues en lycée ont plus de 35 élèves. Je suis content d'aller travailler, même si je me pose plein de questions par rapport aux risques de transmission du virus (en EPS et à la cantine, c'est le seul moment où les élèves enlèvent les masques). Je m'estime beaucoup plus dangereux en allant travailler qu'en allant surfer. Et je ne vois pas trop qui pourrait prétendre le contraire.
L'ensemble de ces quelques exemples (sans parler des demandes de porter un masque à la maison) me conduit à comprendre que les chefs d'états sont débordés et n'ont en réalité pas de solution face à ce virus.
Il semble donc logique qu'à l'échelle personnelle, beaucoup d'entre nous se sentent lésés, et ce à juste titre.
Je lis Soroli comprendre la logique et aborder la question sur un aspect plus général, mais c'est bien plus simple de ne pas aller surfer lorsqu'on surfe une fois tous les 6 mois. Peut être que si c'était arrivé à un autre moment de sa vie, la réaction aurait été différente. Ceux qui surfent plusieurs fois par semaine se retrouvent devant une incompréhension, et ce à juste titre dans un période où il y a beaucoup moins de monde à l'eau. J'ai respecté scrupuleusement le confinement et j'ai pris une prune devant chez moi en sortant mon chien (ce que je fais 15 minutes par jour tous les jours de l'année) (défaut d'attestation)...
Je lis Klems, et je constate que malgré un rationnement drastique, le Pérou est gravement touché par le Covid.
Quand au bien fondé de certaines règles, c'est difficile d'être objectif. Quoi qu'en en soit, à mon humble avis (probablement égoïste, je devrais penser plutôt à souffrir par solidarité), ces règles conduisent à des injustices et des inégalités de toutes parts. Autorisé les ballades sur la plage et interdire les activités nautiques ??? On reste à 1 km sauf pour le boulot et la chasse ??? Si t'habites à la campagne 10km tu croises pas grand monde, en ville 200m tu croises du monde.
Devant tant d'incohérence, c'est carrément logique de penser que c'est pas super logique d'interdire une pratique individuelle comme le surf au même titre que toutes les autres de pleine nature. Le gouvernement aurait du penser aussi aux loisirs des gens. Le travail est les loisirs sont 2 choses essentielles.
Et sur ce forum, on en est presque à se féliciter de ne pas surfer ?
Avatar de l’utilisateur
strikeufc
 
Messages: 278
Enregistré le: Lun Sep 09, 2013 16:05

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar fab85 » Mar Nov 03, 2020 18:51

Il semblerait que des mecs se soient fait verbaliser en surfant aujourd'hui par chez moi.
Avatar de l’utilisateur
fab85
 
Messages: 2437
Enregistré le: Mar Juil 22, 2008 21:15
Localisation: 85
Nombre de sessions: 31

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar dinoso_surf » Mar Nov 03, 2020 19:28

strikeufc a écrit:Je suis du même avis que Kyu.
Pour ma part, où il y a un réel confinement strict, où il n'y en a pas. Soutenir les actions du gouvernement me parait difficilement défendable, au vu de leurs actions précédentes: les masques ne servent à rien, puis deviennent obligatoires, les enfants ne sont pas contagieux, puis le deviennent, interdire les regroupements, mais ouvrir les écoles, collèges et lycées où parfois plus de 1500 personnes sont regroupées. Il y a soi disant un nouveau protocole, mais en réalité, rien n'a changé dans les collèges et lycées, où ils ont distribué aux profs des masques toxiques en début d'année.
Je suis d'accord évidemment pour constater la triste réalité des ravages du virus, mais ce confinement approximatif n'est pas révélateur d'une gestion sereine mais plutôt faite à la va vite dans l'urgence. Les collèges et lycée ont ouvert hier, mais le nouveau protocole ne sera pas réalisable avant le 9 novembre (si jamais il y a un nouveau protocole).
Les installations sportives sont fermées pour les clubs, mais ouvertes pour l'école. Moi (prof d'EPS), je ne suis absolument pas plus formé qu'un éducateur ou un BE pour faire face au covid dans la pratique, et j'ai au moins autaut de pratiquants, si ce n'est plus. Certains collègues en lycée ont plus de 35 élèves. Je suis content d'aller travailler, même si je me pose plein de questions par rapport aux risques de transmission du virus (en EPS et à la cantine, c'est le seul moment où les élèves enlèvent les masques). Je m'estime beaucoup plus dangereux en allant travailler qu'en allant surfer. Et je ne vois pas trop qui pourrait prétendre le contraire.
L'ensemble de ces quelques exemples (sans parler des demandes de porter un masque à la maison) me conduit à comprendre que les chefs d'états sont débordés et n'ont en réalité pas de solution face à ce virus.
Il semble donc logique qu'à l'échelle personnelle, beaucoup d'entre nous se sentent lésés, et ce à juste titre.
Je lis Soroli comprendre la logique et aborder la question sur un aspect plus général, mais c'est bien plus simple de ne pas aller surfer lorsqu'on surfe une fois tous les 6 mois. Peut être que si c'était arrivé à un autre moment de sa vie, la réaction aurait été différente. Ceux qui surfent plusieurs fois par semaine se retrouvent devant une incompréhension, et ce à juste titre dans un période où il y a beaucoup moins de monde à l'eau. J'ai respecté scrupuleusement le confinement et j'ai pris une prune devant chez moi en sortant mon chien (ce que je fais 15 minutes par jour tous les jours de l'année) (défaut d'attestation)...
Je lis Klems, et je constate que malgré un rationnement drastique, le Pérou est gravement touché par le Covid.
Quand au bien fondé de certaines règles, c'est difficile d'être objectif. Quoi qu'en en soit, à mon humble avis (probablement égoïste, je devrais penser plutôt à souffrir par solidarité), ces règles conduisent à des injustices et des inégalités de toutes parts. Autorisé les ballades sur la plage et interdire les activités nautiques ??? On reste à 1 km sauf pour le boulot et la chasse ??? Si t'habites à la campagne 10km tu croises pas grand monde, en ville 200m tu croises du monde.
Devant tant d'incohérence, c'est carrément logique de penser que c'est pas super logique d'interdire une pratique individuelle comme le surf au même titre que toutes les autres de pleine nature. Le gouvernement aurait du penser aussi aux loisirs des gens. Le travail est les loisirs sont 2 choses essentielles.
Et sur ce forum, on en est presque à se féliciter de ne pas surfer ?


100% d'accord avec toi!!
Avatar de l’utilisateur
dinoso_surf
 
Messages: 1555
Enregistré le: Jeu Juil 01, 2010 11:51
Localisation: Le Pian-Médoc

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar Tibok » Mar Nov 03, 2020 20:22

Strickeuf, évidemment on ne se felicite pas de ne pas pouvoir surfer... simplement l'enjeu que représente le surf au regard de proches malades ou en rea ou de perspectives professionnelles qui ne s'annoncent pas rejouissantes fait passé le surf pour un problème bien futile...

Évidemment le surf isolé n'est pas une pratique a risque... pas plus que le footing, la pêche, et la liste est infinie... mais si la bride est lâchée, les contrôles deviendront impossibles... et dans ce cas on rebascule vers le modèle de l'immunité collective quoiqu'il en coûte...

La gestion au cas par cas est très simple, une gestion systémique bien plus complexe...

2020 est définitivement une année bien pourrie, j'ai bien peur que 2021soit la copie conforme... beaucoup d'entre nous seront sur le carreau après ca. Et pas sûr que le surf aide à relativiser.

Envoyé de mon SM-G980F en utilisant Tapatalk
Pain grillé repwesent

http://www.surfrepotes.fr
Avatar de l’utilisateur
Tibok
Site Admin
 
Messages: 6557
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 21:52
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 7

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar Franckygoes » Mar Nov 03, 2020 20:23

Le BE de surf seul ne suffit pas, pour pouvoir aller surfer.

Il faut une carte professionnelle à jour. En France un BE ne suffit pas pour enseigner, il faut en plus une carte professionnelle, renouvelable tous les 5 ans.

Je ne sais plus comment il faut faire pour incruster une image, mais j'ai l'attestation dérogatoire édité par le ministère des sports.
c'est parce que la lumière va plus vite que le son, que l'on a limpression d'être brillant avant d'avoir l'air Con ..!!
Avatar de l’utilisateur
Franckygoes
 
Messages: 552
Enregistré le: Mer Nov 17, 2010 18:12
Localisation: Sud landes
Nombre de sessions: 0

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar klems » Mar Nov 03, 2020 20:42

kyu a écrit:Tu as raison Klems , le débat est sans fin et c est peut être la le problème. Mais on peut aussi évoquer des points de vue différents sur la gestion de cette crise sans se faire insulter en mp ( plus pratique que de porter ses burnes) ou risquer de se faire couper la tête..
Je n ai rien contre le port du masque, je l ai au boulot , quand je vois du monde pour les courses etc.. Seul dans la rue ou la plage , faudra m expliquer l intérêt. Comme tu le dis, il faut protéger les populations à risque et tout le monde n est pas à risque . Alors pourquoi bloquer l économie entière et mettre en péril des pans entiers de celle ci ? Comment être sur que la mortalité serait pire sans confinement ? La moyenne mondiale est de 2,6% ce qui inclut celle des pays n ayant pas fait de confinement. L Argentine est confinee depuis 7 mois, elle a les pires chiffres...
Donc oui, je m octroie la liberté d avoir un avis différent et j agirais comme je l ai évoqué sans mettre quiconque en danger.


Je rebondi sur ton message Kyu. Perso je ne sais pas si on peut vraiment comparer un confinement en Amérique du Sud et un confinement en Europe. Par ici, plus de 70% de l économie est informelle ce qui signifie que plus de 50 % de la population (et encore ici meme les enfants de moins de 10 ans et les vieillards bossent ) doivent braver le confinement et sortir bosser dans la rue pour avoir quelque chose dans l assiette le soir donc il y a un énorme brassage de population malgré le confinement.
Autre chose, la plupart des gens n ont pas les moyens économiques pour faire des courses au supermarché qui disposent de protocoles sanitaires. Ils vont donc dans des marchés de rue le plus souvent informels, sans contrôles ni protocoles où tout le monde se marche dessus.

Donc les comparaisons sont hasardeuses, les cultures sont différentes , les pratiques de même.

On partage des points de vue, les insultes en Mp ou pas ne devraient pas avoir lieu mais bon, tout le monde est à cran j ai l impression. :bye:
Avatar de l’utilisateur
klems
 
Messages: 794
Enregistré le: Lun Déc 24, 2007 22:43
Localisation: America del Sur

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar soroli » Mar Nov 03, 2020 20:43

strikeufc a écrit:Je lis Soroli comprendre la logique et aborder la question sur un aspect plus général, mais c'est bien plus simple de ne pas aller surfer lorsqu'on surfe une fois tous les 6 mois. Peut être que si c'était arrivé à un autre moment de sa vie, la réaction aurait été différente.

C'est possible mais je ne crois pas pour la raison suivante : En plus du surf, je fais beaucoup de photos (portrait et paysage). Pour le coup, beaucoup plus fréquemment que le surf. Et photographier des paysage, seul dans son coin, n'est pas plus à risque que le surf.
Le confinement m'empêche donc de faire des photos (pas grand chose d'intéressant dans un rayon de 1km...)
Donc j'ai aussi beaucoup de frustration sur ce thème.
C'est juste que, comme le dit Tibok, ce serait faire trop d'exceptions que de lister les pratiques à risques ou pas. Donc, il est plus facile de s'assurer du respect en interdisant tout.
Est-ce que ça m'éclate ? Non
Y a-t-il une autre solution ? Je ne l'ai pas...

Après, chacun agit en conscience et doit se regarder dans une glace le soir.

Avec 0,5% de mortalité (soit 5 fois moins que les 2,6% mondiaux), c'est 350.000 personnes qui meurent uniquement du COVID en quelques mois si on fait rien et des millions de malades nécessitant des soins lourds. Contre 600.000 décès toutes causes confondues en moyenne hors COVID.
Et tout le monde sait que notre système de santé n'est pas capable de gérer des centaines de milliers d'hospitalisation en simultané (même si on n'avait pas dégradé depuis des décennies ledit système de santé). Perso, j'ai pas envie qu'on en arrive à choisir les malades qui vont être soignés et ceux qui ne le seront pas.
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. (Albert Einstein)
I surf because each session is a small piece of Life to share with Friends.
Avatar de l’utilisateur
soroli
 
Messages: 7014
Enregistré le: Mer Déc 30, 2009 13:43
Localisation: Les voyages forment la jeunesse ... ou ce qu'il en reste ...
Nombre de sessions: 0

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar klems » Mar Nov 03, 2020 20:48

Tibok a écrit:Strickeuf, évidemment on ne se felicite pas de ne pas pouvoir surfer... simplement l'enjeu que représente le surf au regard de proches malades ou en rea ou de perspectives professionnelles qui ne s'annoncent pas rejouissantes fait passé le surf pour un problème bien futile...

Évidemment le surf isolé n'est pas une pratique a risque... pas plus que le footing, la pêche, et la liste est infinie... mais si la bride est lâchée, les contrôles deviendront impossibles... et dans ce cas on rebascule vers le modèle de l'immunité collective quoiqu'il en coûte...

La gestion au cas par cas est très simple, une gestion systémique bien plus complexe...

2020 est définitivement une année bien pourrie, j'ai bien peur que 2021soit la copie conforme... beaucoup d'entre nous seront sur le carreau après ca. Et pas sûr que le surf aide à relativiser.

Envoyé de mon SM-G980F en utilisant Tapatalk


Oui Tibok, ici honnêtement la préoccupation d’avoir le droit de surfer ou de faire du sport est sans doute une des dernières. Les gens veulent juste éviter de tomber malade dans un contexte hospitalier où tu y passeras sûrement si tu développes des complications de part les manquements , ou avoir de quoi manger étant donné l explosion en quelques mois de l extrême pauvreté. Quand un jour j ai osé râlé que j en avais un peu mare de pas avoir pu surfer depuis 5 mois, je me suis pris une ronflante par mon épouse qui me disait de m estimer heureux dans ce contexte d avoir un toit , de quoi remplir l assiette et en plus d avoir plus décrocher un job...et en soit elle a raison, je regarde par la fenêtre et c’est pas bien gai ce que l’on peut voir...du coup mon heure de surf hebdomadaire quand elle peu avoir lieu, ba elle est à un autre goût, que les vagues soient à chier ou pas, c est juste un énorme luxe. Mais une fois encore, le contexte n est pas le même qu’ en France.
Avatar de l’utilisateur
klems
 
Messages: 794
Enregistré le: Lun Déc 24, 2007 22:43
Localisation: America del Sur

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar kyu » Mar Nov 03, 2020 20:53

Franckygoes a écrit:Le BE de surf seul ne suffit pas, pour pouvoir aller surfer.

Il faut une carte professionnelle à jour. En France un BE ne suffit pas pour enseigner, il faut en plus une carte professionnelle, renouvelable tous les 5 ans.

Je ne sais plus comment il faut faire pour incruster une image, mais j'ai l'attestation dérogatoire édité par le ministère des sports.

Screenshot_20201103-204542_Drive.jpg
Screenshot_20201103-204542_Drive.jpg (495.37 Kio) Vu 205 fois

Tu as raison franckygoes , mais dans la pratique , cette exigence me semble difficile à mettre en œuvre lors d un contrôle sur la plage en sortant de l eau.. Éventuellement lors d'un contrôle sur le trajet du spot et encore beaucoup y vont a pied en combi depuis la maison..
Tu as raison Tibok, en comparaison des conséquences possible du virus, rater quelques sessions semble dérisoire mais c est plus les incohérences des décisions et leurs inégalités qui sont discutables . J ai tenu sans surfer le 1er confinement alors que la meteo et les vagues ont été incroyables tout le long .. mais la , on atteint le sommet du n importe quoi , a commencer par l interdiction de vendre des bouquins .. En sortie de confinement , ils avaient instauré le concept de plage dynamique autorisant les sports nautiques , preuve qu ils ne sont pas source de contamination . Et aujourd'hui on voudrait nous faire croire le contraire ? Le masque inutile puis indispensable même à la maison ? Enfin , tu comprends le sens de mon propos .
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5253
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar Tibok » Mar Nov 03, 2020 21:33

Oui fred, je comprends tes propos et j'entends beaucoup de frustration. Je ressens les mêmes (tu me connais et tu sais à quel point je suis un lion en cage enfermé). Mais ce n'est pas ces frustrations qui agitent mon sommeil en ce moment.
Evidemment rassembler des collégiens, lycéens, écoliers, est bien plus risqué que d'autoriser des activités individuelles de pleine nature. Mais c'est la seule solution pour permettre aux actifs de continuer tant bien que mal leur activité.
Et pour que le système reste debout (système de santé, retraites de nos parents, éducation de nos enfants), il faut que les gens bossent. Les loisirs sont accessoires, c'est un fait. C'est frustrant, mais c'est comme ça.

En l'état, les bons ou mauvais choix de nos bienpensants sont difficiles à arbitrer (difficile d'analyser complètement la situation). L'heure des bilans viendra et chacun pourra juger des résultats en connaissance.

Dis toi Kyu que même sans être autorisé à surfer, pas mal d'entre nous paieraient cher juste pour changer la physionomie du km alentour... Disons simplement que ça peut paraitre indélicat parfois d'entendre les surfeurs se plaindre de ne pas avoir le droit d'aller barboter un peu (même si encore une fois je me bouffe les burnes tout les jours à l'idée de ne pas savoir quand sera la prochaine).
Pain grillé repwesent

http://www.surfrepotes.fr
Avatar de l’utilisateur
Tibok
Site Admin
 
Messages: 6557
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 21:52
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 7

Re: 2eme confinement et Surf

Messagepar kyu » Mar Nov 03, 2020 23:21

Le problème, c est qu on prend des demi mesures . On essaie de sauver le système mais qui essaie t on de sauver ? Les salariés ? Les indépendants ? Les restaurateurs sont au bord du gouffre , les petits commerçants idem . On laisse les enfants à l école, vaste blague mais juste pour permettre aux gens de bosser un peu mais je te parie que dans 10j les écoles jusqu aux lycées vont fermer . Soit on confine pour de vrai et on l assume mais qu on arrête de nous enfumer avec ces demi mesures inégalitaires et injustes .
Quand l heure des bilans viendra , il sera malheureusement trop tard pour beaucoup et je crains d en faire partie , pour de mauvaises raisons . Et je ne parle pas des effets sur nos gamins qui se conditionnent à vivre dans un monde sans loisirs , sans échanges, sans sourires , où on leur répète qu ils risquent de tuer mamie s ils deconnent. , sans projection d avenir, sans voyage . Tout ça pour nous protéger d un virus qui a tué 0,05% de la population française dont 85% de plus de 80 ans ..Je ne dis pas que c est pas triste mais ça ne justifie pas tout ça .
Grilled bread team -
Avatar de l’utilisateur
kyu
Site Admin
 
Messages: 5253
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:53
Localisation: Hossegor

PrécédenteSuivante

Retourner vers On surfe quand ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités