Interview / Dossier : Les combinaisons

Comment est votre quiver, quelles sont vos planches favorites

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar pipeau » Mar Déc 02, 2008 15:41

Quelle combinaison et pour quel prix ? Cette question est souvent d’actualité pour celui qui avec un budget "surf" limité doit jongler avec l’envie d’étendre son quiver, les dépenses de gas-oil et l’étude de futurs trips. Afin de nous mettre sur la piste nous nous sommes adressé à Laurent de SURFER’S, shop bien connu des Bordelais. Lui-même surfer et bénéficiant du retour de ses clients depuis de nombreuses années, nous l’avons invité à poser les critères essentiels au choix de cette fameuse combinaison. Cette fameuse combi qui peut si tout va bien se faire complètement oublier ou tout au contraire transformer une session en véritable galère. Entendons nous bien, vous connaissez l’esprit du forum, c’est sur notre demande que Laurent prendra comme base d’explications des combinaisons qu’il connaît bien, en aucun cas notre démarche commune n’est une pub de marques particulières mais simplement une base d’infos à prendre comme telle ou simplement comme élément comparatif à d’autres produits.

Surfrepotes : Afin de partir sur des bases solides mais nécessaires peux tu d'ores et déjà nous faire un rappel des différentes épaisseurs de combinaisons et leur utilisation adéquate ?
En ce qui concerne les combinaisons dites "intégrales", on distingue en général 2 épaisseurs : 3/2 mm et 4/3 mm. Le 3/2 mm (c'est à dire 3 mm sur le torse, les jambes et 2 mm sur les bras) constitue le néoprène des combinaisons de demi-saison, à savoir sur une période d'utilisation d'avril à novembre. Le 4/3 mm (c'est à dire 4 mm sur le torse, les jambes et 3 mm sur les bras) constitue le néoprène des combinaisons d'hiver, à savoir sur une période d'utilisation de novembre à avril. Cependant des épaisseurs de type 6/5/4 mm, 5/4/3 mm, 3.5 mm, 2/2 mm, 2/1 mm peuvent venir compléter en magasin le choix des surfeurs (il s'agit de ventes très marginales). Sur la période estivale, on trouvera le plus souvent des épaisseurs variant de 0.5 mm à 2 mm constituant la base des différents shortys, intégrales manches courtes, tops et jackets.

Srp : Toujours dans le même esprit, les techniques de "coutures" peuvent être très différentes, peux-tu nous expliquer cela ?
Effectivement, on retrouve 2 techniques de finition des coutures :
- soit la combinaison est simplement cousue sur l'ensemble des empiècements avec un procédé de coutures à plat (Flatstitch). C'est un procédé utilisé pour la réalisation des combinaisons de demi-saison.
- soit elle est cousue et collée (GBS : Glued and Blindstitched). c'est un procédé que l'on retrouve sur les combinaisons de demi-saison haut de gamme et sur celles d'hiver.


Srp : Une combinaison doit elle être complètement étanche ?
Soyons clairs et ne soyez pas dupes, une combinaison de surf n'est jamais étanche. On peut dire d'elle qu'elle est semi-étanche ou semi-sèche mais en aucun cas totalement étanche, contrairement à certaines combinaisons de plongée qui permettent parfois de conserver ses vêtements. Mais pour répondre à ta question, NON une combinaison ne doit pas être le plus étanche possible. Tout dépendra de son utilisation car, en été par exemple, une combinaison simplement cousue laissera pénétrer l'eau et un équilibre des températures (corps/eau/extérieur) se fera naturellement et on ressentira alors une sensation de bien-être. En revanche, les finitions cousues-collées permettent d'accroître la chaleur et le confort car l'eau ne pénètre pas directement le néoprène au niveau des coutures. Dans tous les cas et ce quelle que soit la saison, une combinaison doit être portée impérativement ajustée et offrir le plus de maintien possible, car ainsi la fine couche d'eau qui subsiste entre le néoprène et la peau se réchauffe rapidement à température du corps.

Srp : Lors de l’achat d’une nouvelle combinaison, quels sont les caractéristiques indispensables que doit avoir cette dernière ?
Même si le marché du néoprène depuis quelques années a considérablement évolué, rendant les produits beaucoup plus accessibles et confortables, nous devons faire face à un choix toujours plus vaste et il est très difficile de s'y retrouver. Les points qui me semblent importants et qui définissent pour moi une bonne combinaison sont :
- le confort
- la souplesse
- la légèreté
- le prix
- la longévité.


Srp : Quelles sont les bonnes questions que doit se poser un surfer avant de porter son choix sur tel ou tel modèle ?
- Quelle utilisation vais-je faire de cette combinaison ?
- Sur quelle période je souhaite surfer avec : plutôt l'hiver ? l'été ? toute l'année ? avec quelle fréquence ?
- Pour le budget dont je dispose, vers quel produit puis-je m'orienter ?
- Sur un plan technique à quoi puis-je m'attendre en ce qui concerne le confort, la chaleur, la flexibilité, la résistance, la durée de vie, la garantie (SAV) ?


Srp : Les principales marques développant des combinaisons offrent-elles plusieurs "gammes" dans leur collection ? Peut-on parler de qualités différentes ?

Oui bien sûr. on peut retrouver pour chacune de ces marques 2 collections comprenant un choix variant entre 6 et 10 produits différents. Hélas le choix est beaucoup plus limité en ce qui concerne l'offre des femmes et des enfants (bien qu'il ait tendance à se développer progressivement). Je ne pense pas que l'on puisse parler de qualité différente entre les modèles. Le soin apporté à la réalisation de chaque pièce reste le même, et ce, quel que soit le produit. En revanche, les caractéristiques techniques, les degrés de finition, les patronages, les types de jersey, ...peuvent varier considérablement.

Srp : De nouveaux matériaux font depuis quelques années leur apparition dans la fabrication de combinaisons ? Gadgets ou réelles améliorations ?
On peut réellement parler d'amélioration, voire même de révolution concernant la nouvelle génération néoprène. les marques ont travaillé sur :
- un meilleur confort avec des empiècements mieux dessinés et plus élaborés, offrant ergonomie et maintien.
- une souplesse accrue par l'utilisation de matière "Superflex" et par la présence de "Liquid Tape" ou "Fluid Seam" (colle à base d'uréthane et de silicone) réduisant la rigidité des coutures.
- un gain important de chaleur avec la présence systématique de "Titanium" dans le jersey mais aussi de matières "polaires" (Firewall ou Polypro).
- la légèreté des matériaux permettant plus de mobilité et d'efficacité à la rame.

Si certaines marques revendiquent des innovations importantes telles que l'obtention de chaleur par la présence de batteries au lithium (mais à quel prix !), d'autres concentrent leurs efforts entre autres sur la réduction d'absorption d'eau (rétention), mais aussi sur la mémoire du néoprène (sur une durée de plusieurs heures d'étirement de la fibre, on note son retour à l'origine et on parle ainsi de son taux de mémoire), sur une meilleure isolation par la présence de micro capsules d'air emprisonnées dans le jersey.


"Fluid Seam"
Image

Les fameuses capsules d'air...
Image

Les mêmes en plan de coupe
Image

Srp : L’apparition de "Polypro" rend-il le port d’un lycra dispensable ?
L'apparition de "Polypro" (Firewall) ne rend pas indispensable l'utilisation d'un lycra. Et bien au contraire, nous n'aurons plus l'effet escompté, à savoir l'absorption de la fine couche d'eau (citée précédemment), si la matière "polaire" n'est pas en contact direct avec la peau. De plus, les empiècements de "polaire", généralement situés sur le torse et le bas du dos, sont le plus souvent entourés de silicone, ce qui évite tout risque d'irritation.

"Polypro" (Firewall) au niveau des lombaires
Image

"Polypro" (Firewall) au niveau du torse
Image

Srp : Si un surfer allant à l’eau sur nos côtes de façon régulière et en toutes saisons devait se faire un quiver de combis, comment selon toi devrait-il s’équiper ?
Les deux pièces de base, à mon avis, indispensables sont une 3/2 mm et une 4/3 mm, ce qui me garantit un surf à l'année. Éventuellement sur la période estivale, un "Spring Suit" (shorty) ou une "Jacket" (top) à additionner à mon short n'est pas superflu. Maintenant, si mon budget le permet, l'acquisition d'une intégrale 3/2 mm cousue-collée assure la jonction entre les deux saisons. (De plus, ainsi j'ai toujours une deuxième combi sèche pour une seconde session éventuelle).

Srp : Quant au surfer débutant ne connaissant que peu de choses dans le choix d’une combinaison et disposant d’un budget disons "limité" ?
Malgré un budget limité, le surfer débutant ou non débutant peut s'orienter sans aucune hésitation vers un premier modèle. Vue l'évolution technique ces dernières années, il y trouvera forcément son compte, dans la mesure où il aura un produit fiable, confortable et qui aura paradoxalement une durée de vie supérieure à un modèle haut de gamme un peu plus fragile.
Quant au choix d'une 3/2 mm ou d'une 4/3 mm, j'opterais pour une 3/2 (budget pouvant varier de 99 € à 125 €), ce qui me permettrait de surfer d'avril à novembre.Maintenant, si j'étais un peu frileux, j'opterais pour une 4/3 (budget pouvant varier de 175 € à 220 €), je pourrais ainsi surfer toute l'année, même si en plein été, elle s'avèrera un peu chaude.


Srp : Le prix important de certains modèles "haut de gamme" peut refroidir certains d’entre nous. Est-ce que selon toi ces derniers sont vraiment nécessaires à une pratique du surf "tout confort" ?
On constate chaque année que les gammes évoluent : les haut de gamme de l'année passée deviennent les milieux de gamme de l'année en cours, ce qui est plutôt une bonne chose pour notre portefeuille. On peut donc se faire plaisir à moindre frais, en profitant de produits au rapport qualité-prix incroyable. Chaque année, je suis amené à tester les produits à venir pour une grande marque (je réalise une sorte de crash-test néoprène) et je peux affirmer que les produits milieux de gamme n'ont plus grand chose à envier à ceux haut de gamme. De plus, je note que lorsque les clients en magasin essaient ce type de combinaisons, ils ne s'attendent pas à rencontrer de telles qualités techniques (confort, souplesse et tarif) sur celles-ci. Donc, pour répondre à ta question, il ne faut pas se focaliser sur les haut de gamme qui le plus souvent sont là afin de permettre aux marques de communiquer. Maintenant, si votre budget est sans limite, foncez !! Vous ne serez pas déçus mais attention à l'entretien qui doit être régulier et méticuleux sinon adieu chaleur et confort.

Srp : Le service après vente est un élément certes commercial mais d’une réelle importance dans le choix d’une combi. Que couvre-t-il réellement et habituellement ?
Pour la plupart des marques, voici ce que l'on peut s'entendre dire : votre combinaison comporte une garantie limitée de douze mois sur un vice de fabrication concernant les matériaux et les coutures. Si vous décelez un défaut pendant la période de validité de la garantie, vous devez la retourner propre et sèche à votre détaillant. Attention, c'est là que le bât blesse, car on constate que l'entretien adéquat est le plus souvent négligé. La combinaison n'est pas systématiquement rincée, ne sèche pas à l'abri de la lumière directe. Ce qui engendre à la surprise du client des signes prématurés d'usure. J'essaie lors de la vente de bien informer les clients sur la fragilité du produit, il faut impérativement être soigneux si on ne souhaite pas affecter les qualités et les performances de notre chère amie.

Srp : Frontzip, Backzip… à part le côté esthétique, existe-t-il une différence au niveau du confort ou de l’utilisation ?
Chaque marque propose des systèmes de fermeture plus ou moins différents, le but étant de permettre un enfilage facile et d'éviter toute entrée d'eau désagréable pendant sa session.
- Le plus commun reste le Backzip, à savoir une fermeture verticale et dorsale de la combinaison que l'on retrouve parfois complétée d'une barrière néoprène intérieure.
- Des systèmes hybrides tels qu'une mini-fermeture dorsale combinée à une collerette extérieure (masquant ainsi le zip) font leur apparition.
- Le système Zipperless (c'est-à-dire sans aucune fermeture éclair) nécessite quelques petites contorsions pour enfiler la combi mais permet non seulement d'accroitre le "flex" au niveau dorsal mais aussi d'éviter toute entrée d'eau (d'où gain de chaleur).
- Le système Frontzip est assez proche de celui Zipperless dans la mesure ou il n'y a pas de fermeture dorsale, mais on retrouve cependant une fermeture horizontale au niveau du torse.


Backzip
Image

Backzip + barrière extérieure néoprène dorsale
Image

Backzip + barrière intérieure néoprène dorsale
Image

Frontzip
Image

Zipperless
Image

Srp : Quand peut-on considérer que sa combinaison est "morte" ?
Sur un plan visuel, si vous constatez une certaine porosité du néoprène, certains craquèlements de celui-ci, des défaillances au niveau des coutures et des galons (tissu ou silicone), c'est que votre combinaison est fatiguée. Si de plus, vous ressentez une déperdition de chaleur systématique, une présence d'eau, un manque de flexibilité, un étirement des empiècements (jambes, bras), alors faudra-t-il envisager le remplacement de celle-ci. Je constate en général que la durée de vie moyenne d'une combinaison 3/2 ou 4/3 est de trois à quatre ans. Maintenant, selon l'entretien apporté, vous pourrez surfer bien au delà.

Srp : Actuellement l’utilisation de produits difficilement recyclables dans la fabrication des combinaisons est mise en avant. A ta connaissance ce problème est-il réellement pris en compte par les grandes marques ?
La préservation de l'environnement est actuellement au cœur des débats. L'industrie du surf et plus précisément du néoprène ne peut ignorer les problèmes liés à la fabrication et au recyclage des combinaisons. La fabrication, sur un plan écologique pose problème dans la mesure ou le néoprène est issu jusqu'à présent de matières pétrolifères. D'où l'idée pour certaines marques de développer des néoprènes à base de polyester recyclé ainsi que de laine mérinos dont les qualités techniques (flexibilité et chaleur) resteraient irréprochables. En ce qui concerne le recyclage, des initiatives commencent à voir le jour afin d'éviter, entre autre, l'incinération des produits. Les anciennes combinaisons sont collectées et ainsi le néoprène récupéré est utilisé dans la création de nouveaux produits (semelles de chaussures, housses d'ordinateur, ...).

Srp : Si tu vois quelque chose à rajouter… En tout cas merci pour ta disponibilité et d’avoir répondu à nos questions.
Si vous souhaitez des informations complémentaires, n'hésitez pas à me contacter ou à venir me voir en magasin.

A bientôt et bon surf à tous !
Laurent.

www.myspace.com/surfersshop


[ Liste des interviews du forum ]
pipeau
 

Dossier / Interview : Les combinaisons.

Messagepar dtc33 » Mar Déc 02, 2008 19:33

Très intéressante cette interview...
Que pensez vous de l'utilisation d'une 5/4/3 pour nos eaux tempérées ?
:?:
Avatar de l’utilisateur
dtc33
 
Messages: 182
Enregistré le: Dim Déc 09, 2007 10:52
Localisation: bordeaux
Nombre de sessions: 0

Dossier / Interview : Les combinaisons.

Messagepar Tibok » Mar Déc 02, 2008 23:37

Merci Laurent pour le travail accompli, c'est un article à placer d'urgence dans les favoris de surfrepotes car il est riche en conseils sur un sujet qui revient régulièrement sur le forum :yess:
Pain grillé repwesent

http://www.surfrepotes.fr
Avatar de l’utilisateur
Tibok
Site Admin
 
Messages: 6370
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 21:52
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar wAga » Mer Déc 03, 2008 11:54

Étant donné le peu de jours par an où l'on peut vraiment surfer sans combi., ce dossier est très précieux !

Bien que la combi. ne soit pas le plus "propre" des accessoires et équipement du surfer (y'en a-t-il un qui le soit d'ailleurs ? :roll: ), les performances des plus récentes sont bluffantes (sans parler des modèles "Gaston Lagaffe" avec serpentin intégré :wink: ).

J'avais ressorti ma première 4/3 avec "mini Backzip" (de 1998 : l'hiver depuis lequel je surfe à l'année) et le constat a été rude : moins efficace que ma dernière 3/2 "Backzip + barrière intérieure néoprène dorsale". Et je ne vous parle pas du manque de souplesse, pour ne pas dire "rigidité" au niveau des épaules. Ce qui ne s'est pas arrangé avec le temps.

Le modèle avait une double particularité : un revêtement "Titanium" sur tout l'intérieur (avantage), mais dépourvu de jersey (inconvénient).
Elle maintenait très bien au chaud car le néoprène est directement sur la peau, mais me prenait le double de temps à l'enfilage...

Enfin, pour le rangement et le stockage, il me semble que l'on soit passé du cintre à la position à plat (idéalement sans pliage)...
Avatar de l’utilisateur
wAga
 
Messages: 1707
Enregistré le: Ven Fév 15, 2008 18:22

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar zitoune » Jeu Déc 04, 2008 00:48

Merci Laurent pour ce point technique de rigueur et de saisons :yess:

Je surfe pas depuis super longtemps mais sur les dernières années, je trouve que le matériel a déjà pas mal progressé, notamment sur la généralisation des soufflets dans les combars, sur l'élasticité des néoprènes :D

et le surf en hiver n'étant réaliste qu'avec du bon matos, il est important de bien savoir ce dont on a besoin et donc ce qu'on achète :yess:
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 13570
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar klems » Jeu Déc 04, 2008 06:12

super intéressant, merci!!

Perso, ma combi est devenu une seconde peau, il m'arrive des fois selon l'humeur et la chaleur de surfer en short/tee-shirt ou short/torse-nu mais la plupart du temps je surf en combi. Je ne sais pas, c'est devenu une habitude et pour une raison x je me sens plus en sécurité, plus sûr de moi sur la planche en combi, bizare! Autre bizareté, je n'ai jamais enfilé autre chose qu'une 3-2, il m'est arrivé de surfer en Normandie en plein mois de janvier, ba je foutais un lycra thermique en dessous mais j'étais avec ma 3-2, cagoule et chaussons. A vrai dire, la raison est surtout économique, je n'ai jamais eu 2 combis sauf à l'heure actuelle où j'ai ma nouvelle Boz et ma vieille Ripcurl mais que je prête aux potes ou a Cristina.

Sinon, comment on enfile une combi sans fermeture éclaire, ça m'intrigue cette histoire, le néoprène est tant élastique et ne se détend pas rapidement?

:yess:
Avatar de l’utilisateur
klems
 
Messages: 774
Enregistré le: Lun Déc 24, 2007 22:43
Localisation: America del Sur

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar zitoune » Jeu Déc 04, 2008 15:42

klems a écrit:Sinon, comment on enfile une combi sans fermeture éclaire

perso je reste coincé dans la cabine d'essayage :lol:

sinon plus sérieusement, pour moi le surf c'est en 3-2 que je le préfère, bien sur en boardshort c'est la classe et sympa mais en 3/2, synonyme d'automne, c'est ce que je préfère :ange:
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 13570
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar Jessie » Jeu Déc 04, 2008 20:02

Moi la mienne c'est une Infinity Frontzip 4/3 de Excel (et pas de problèmes pour l'enfiler même sans zip, mais peut être est-ce du à ma souplesse légendaire :roll: heureusement que mon kiné ne lit pas ça :lol: nan pour une fille y'a pas de problèmes en tous cas, le coté haut droit et le coté haut gauche de la combi s'écartent à l'enfilage). Impression de surfer au sec cet hiver et en toute souplesse, ça change de mon ancienne Rip Curl Classic, pour 130 euros de plus environ mais ne lésinez pas sur le prix on y gagne énormément.
Avatar de l’utilisateur
Jessie
 
Messages: 481
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 16:05
Localisation: Lacanau Océan
Nombre de sessions: 0

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar kami » Ven Déc 05, 2008 12:05

Très bon article, merci à Pipeau et Laurent.
Avatar de l’utilisateur
kami
 
Messages: 272
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 15:04
Localisation: Bordeaux
Nombre de sessions: 0

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar manta » Ven Déc 05, 2008 15:24

Jessie a écrit:Moi la mienne c'est une Infinity Frontzip 4/3 de Excell .


c'est pour ma part tout simplement le top du top des combis hivers (surement derrière le grille pain rip curl mais le prix affiché est honteux) !
vide surf-shop grenier :
une planche évolutive 7"3 neuve a vendre par mp

longboard only non que du SUP maintenant en fait !
Avatar de l’utilisateur
manta
 
Messages: 530
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 21:40
Localisation: Libourne
Nombre de sessions: 14

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar zitoune » Ven Déc 05, 2008 15:42

pour avoir vu de près le modèle avec les capsules d'air et pour être un peu thermicien je pense que ça doit vraiment être assez fou niveau chaleur !
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 13570
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar syzzla » Mar Déc 23, 2008 13:06

Personellement la solution gold de chez billa ma dure un hivers et demi pour 360 euros ...( alors que la precende ripcurl ma fait 2 hivers et entame le 3 ieme )
Donc la je me suis achete la psyco freak de chez oneil elle fait 4.5 /3.5 et j ai chaud je fait des sessions de 2.5 heures comme en ete , apres a voir dans un an si elle est toujour aussi efficace ...
Avatar de l’utilisateur
syzzla
 
Messages: 24
Enregistré le: Ven Aoû 15, 2008 20:17
Nombre de sessions: 0

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar zitoune » Mar Déc 23, 2008 16:34

syzzla a écrit:Personellement la solution gold de chez billa ma dure un hivers et demi pour 360 euros ...( alors que la precende ripcurl ma fait 2 hivers et entame le 3 ieme )
Donc la je me suis achete la psyco freak de chez oneil elle fait 4.5 /3.5 et j ai chaud je fait des sessions de 2.5 heures comme en ete , apres a voir dans un an si elle est toujour aussi efficace ...

pour ton premier exemple, d'une personne à une autre les retours sont souvent différents :wink:

pour la psycho freak, c'est carrément ma prochaine combi, elle a l'air vraiment top de chez top niveau chaleur!
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 13570
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Interview / Dossier : Les combinaisons

Messagepar Gart » Mar Déc 23, 2008 17:42

zitoune a écrit:
syzzla a écrit:Personellement la solution gold de chez billa ma dure un hivers et demi pour 360 euros ...( alors que la precende ripcurl ma fait 2 hivers et entame le 3 ieme )
Donc la je me suis achete la psyco freak de chez oneil elle fait 4.5 /3.5 et j ai chaud je fait des sessions de 2.5 heures comme en ete , apres a voir dans un an si elle est toujour aussi efficace ...

pour ton premier exemple, d'une personne à une autre les retours sont souvent différents :wink:

pour la psycho freak, c'est carrément ma prochaine combi, elle a l'air vraiment top de chez top niveau chaleur!


Exactement, je viens de passer chez Billa après avoir été déçu de Rip Curl : une combi à 270 € qui dure même pas un hiver, des réparations foireuses... Je touche du bois ce coup-ci, j'ai pas envie d'en racheter une pour l'hiver prochain.
Avatar de l’utilisateur
Gart
 
Messages: 3851
Enregistré le: Ven Juin 20, 2008 15:01
Nombre de sessions: 64

Messagepar Occy17 » Mar Déc 01, 2009 13:48

Jessie a écrit:Moi la mienne c'est une Infinity Frontzip 4/3 de Excel (et pas de problèmes pour l'enfiler même sans zip, mais peut être est-ce du à ma souplesse légendaire :roll: heureusement que mon kiné ne lit pas ça :lol: nan pour une fille y'a pas de problèmes en tous cas, le coté haut droit et le coté haut gauche de la combi s'écartent à l'enfilage). Impression de surfer au sec cet hiver et en toute souplesse, ça change de mon ancienne Rip Curl Classic, pour 130 euros de plus environ mais ne lésinez pas sur le prix on y gagne énormément.



Luke Egan réussit à mettre une combi no zip et c'est le mec le plus raide de la planète
c'est pour dire la souplesse des nouvelles combi

Par contre après 3 saisons maxi, ces nouvelles combi sont mortes !
Team Pains Grillés
Avatar de l’utilisateur
Occy17
 
Messages: 2575
Enregistré le: Mar Déc 18, 2007 11:50
Localisation: Tonnay Charente (17), home spot : pas de home spot, vive les trips
Nombre de sessions: 1

Suivante

Retourner vers Matos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités