Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Comment est votre quiver, quelles sont vos planches favorites

Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar yann » Dim Juin 25, 2017 17:39

Salut,

Des questions ont trainé sur le forum à propos des dérives ci-dessous :
Image
Au premier regard, cela ressemble à un jouet Playskool et la plupart des surfeurs, à l'heure de l'ultra raffinement des dérives "JJF-blacktick-fcs-type-2-future-fin-carbon-médium-que-tu-ne-sais-meme-plus-ce-qu'il-faut-mettre" ont du tout simplement passer leur chemin.

Ce concept a été inventé par des français : https://www.fynsurf.com/ J'ai été intrigué car, spécialistes de la mécanique des fluides, ils affirment être parti des équations physiques pour calculer le comportement optimal d'une dérive. Les 2 idées principales sont de réduire drastiquement la trainée et d'augmenter la portance. Pour cela, ces dérives :
- se déforment comme l'aileron des animaux marins
- pivotent dans le sens du flux

En résumé : elles n'ont STRICTEMENT rien à voir avec des dérives classiques et elles sont aussi chères...

Alors qu'en est-il ?
J'ai testé ces dérives sur ma planche de tous les jours une 5'8" SWOP taillée pour la vitesse. Je mets d'habitudes des dérives K2.1 qui m'ont toujours donnée entière satisfaction.

1ère session : Nord Médoc, Vagues 1.2m, 1.5m, légèrement creuses avec des murs
Image
Image
Image
1er take off : je manque de me vautrer, la planche semble s'être transformée en savonnette car je ne sens aucune résistance dans l'eau. Le sentiment est TRES étrange.
J'enchaîne les vagues: je me rends compte que nous utilisons énormément les sensations de résistance dans l'eau de nos dérives pour diriger notre surf. Mais qui dit résistance dit perte de vitesse... Là, plus de résistance, et il faut que j'adapte mon surf. Puis de bonnes sensations arrivent qui se confirmeront au fil des vagues et d'autres sessions.
- Dès que la planche est lancée, elle devient très rapide
- ce sont des dérives destinées au carving : les virages sont précis, sans perte de vitesse et peuvent être réalisés avec un rayon extrêmement court ce qui offre de très bonnes sensations de glisse.
- ma planche est transformée

2ième session : vague creuse 80cm, take off facile puis mur rapide et creux
Passé la surprise de la 1ère session, j'expérimente un peu plus. Les dérives sont à l'aise sur ces long murs creux, je me régale. C'est précis, ca tourne au millimètre, et c'est très rapide.

Ensuite c'est le drame : impossible d'avoir une session digne de ce nom en Gironde pendant plusieurs semaines !!!
J'ai surfé plusieurs fois mais mes sensations ne sont pas dignes de confiance vu la piètre qualité des vagues...

Conclusion intermédiaire : le simple fait que j'ai laissé ces dérives pendant 2 mois sur ma planche est le signe que c'est intéressant. Il manque vraiment une session magique pour valider/invalider définitivement les sensations.

Session du 25/06 - Gironde, Vagues mutipeaks creuse type "Shore Break qui ouvre"
Image
Image
Image
Take-offs creux et vagues qui jettent...
J'ai trouvé, peut-être, les limites de ces dérives. Lors de take-offs tubulaires, qui nécessitent de partir en travers pour avaler le creux, ma planche a décroché 2 fois et glissé avant de raccrocher et de retrouver le même comportement excellent une fois lancée. Est ce du à ma technique (fort possible) ou bien aux dérives qui pivotent ? je n'en sais rien mais c'est un point qui doit être approfondi et qui serait une sérieuse limite.

Conclusion temporaire :
- les gars de FYN surf ont clairement trouvé quelque chose d'intéressant
- les dérives sont de grandes qualité et meilleures que des dérives traditionnelles sur des vagues légèrement creuses, avec de longs murs, même rapides. Le surf est jouissif, ca tourne au micropoil, on peut pousser comme une bête sans jamais trouver de limite. Plutot que d'aller sur des S-Wing --> allez directement vers ces dérives !
- pour les vagues très creuses : je mets un sérieux bémol, à confirmer cependant, car j'ai des sensations assez nettes de décrochage au take-off.
- message pour swop : je pense que cela doit être un super combo pour les mini-simmons...

Pour l'instant,
- sur les vagues peu creuses ou légèrement creuses : je prendrais les dérives FYN surf car les sensations sont géniales
- sur les vagues creuses, je vais retourner sur les K2.1 pour assurer le coup...

J'ai envoyé ce lien aux gens de FYN Surf pour qu'ils aient un retour ou bien qu'ils souhaitent répondre ou compléter mon avis forcément subjectif.

à suivre...
Modifié en dernier par yann le Dim Juin 25, 2017 20:14, modifié 1 fois.
yann
 
Messages: 321
Enregistré le: Jeu Juin 05, 2008 16:56
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar pelou » Dim Juin 25, 2017 19:57

Merci pour le retour! Je serai vraiment curieux d'essayer pour comparer avec les s-wings.
J'ai commencé à tester des derives "normales" depuis 2 ans et je sens bien les differences dans le "ride number" mais depuis que je surfe les s-wings, j'ai du mal quand je retourne sur des dérives classiques.
Tu as un effet propulsion ou un effet ça tourne court, precis et sans decrocher sans forcer?
Il y a peut être un parallèle avec le skate et les trucks carver pour les fyn et la precision du virage serre et un plateau flex pour les s-wings pour la relance?
Je ne comprends toujours pas s' il y a un axe où ça pivote... c'est la partie arriere de la derive qui se plie?
Avatar de l’utilisateur
pelou
 
Messages: 2591
Enregistré le: Mar Mai 04, 2010 15:13
Localisation: en prone sur zone
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar yann » Dim Juin 25, 2017 20:12

pelou a écrit:Tu as un effet propulsion ou un effet ça tourne court, precis et sans decrocher sans forcer?

Les deux, c'est çà qui est génial.
pelou a écrit: ... c'est la partie arriere de la derive qui se plie?

La dérive se déforme entièrement, elle n'est fixée à l'embase que par 2 points très costauds :
- elle se met donc dans la direction du flux
- elle se déforme en aile d'avion en créant de la propulsion
yann
 
Messages: 321
Enregistré le: Jeu Juin 05, 2008 16:56
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar yann » Lun Juin 26, 2017 07:59

Suite à ce premier retour d'expérience, voici la réponse de l'équipe FYN SURF. Elle confirme qu'il faut adapter un peu son surf :
- avec les dérives classiques rigides : il faut faire pivoter la planche en mettant le pied arrière sur la dernière dérive
- avec les FYN, il faut mettre le pied arrière un peu plus devant car les dérives agissent comme un gouvernail.

Ils proposent d'envoyer un proto pour corriger le pb rencontré dans des vagues creuses. Donc comme j'aurai les 2 jeux de dérives, ceux qui sont intéressés et qui habitent en Gironde pourront tester tout cela ensemble...

FYN Surf a écrit:Vous avez bien compris la différence entre un virage en appuis arrière sur les dérives pour faire du pivot , dans ce cas on a besoin de résistance sous le pied pour ne pas déraper car tout le poids et l’énergie du surfeur se concentrent alors sur ce point de pivot arrière, on prendra alors pour ce type d’appuis , des dérives statiques avec plus ou moins de Flex, le Flex (comme les Greenought longues avec beaucoup de Rake ou son principe poussé à l’extrême comme sur [certaines dérives très très allongées pour avoir du flex]) servant a emmagasiner l’énergie pour être restituée ensuite mais au prix d’un effort supplémentaire en cours de manœuvre et un rayon de courbure plus grand que des ailerons sans flex.

La stratégie du système adac consiste à surfer le plat de la planche et rester en position engagée même dans les virages grâce a l’orientation du bord d’attaque des dérives qui permet de piloter le virage sans reculer, le système ADAC a pour but de placer le centre de pivot entre les deux pieds du surfeur dans sa position d’accélération (plat de la planche + wide point au niveau du centre de gravité). Si le surfeur tente ses appuis habituels sur l’arrière la planche va carrément slider si on envoie un peu…quand le mouvement est maitrisé c’est très ludique mais si c’est accidentel le surfeur prend la variation de trajectoire de l’arrière pour du décrochage car il n’a pas l’habitude d’appuyer si peu pour virer, mais l’aileron oriente son incidence sous l’effort et ne peut pas, au sens hydrodynamique du terme, « décrocher » . La solution est simple, tant que l’on sent l’arrière trop facile à virer, c’est que l’on est trop dans ses appuis arrière, il faut avancer le centre de gravité en avançant de quelque centimètre les 2 pieds/ et /ou répartir ses appuis sur les deux pieds plutôt qu’uniquement le pied arrière. Ceci se traduit par un regard et un engagement un peu plus en avant que d’habitude.

Ceci il me semble que vous l’avez parfaitement ressenti et analysé. La limite du système, que vous avez ressenti peut-être atteinte pour les vagues plus creuses, du fait que l’on ne peut plus risquer l’enfournement dans la rapidité d’un départ d’une vague qui se négocie sans bottom turn du fait de sa rapidité. Du coup on reste plus en arrière dans l’appui de la poussée donnée par la verticalité, c’est une position reculée qui incline les dérives et donne la sensation de trop virer.

Ceci est d’autant plus vrai que plus le mur est gros plus on se réfugie dans ses reflexe rodé et assurés, donc on vient se replacer sur l’arrière.

Les autres paramètres viennent de la planche : il faut un wide point avancé pour gérer les appuis avancés sans enfourner, donc une planche taillée pour la vitesse (wide point avancé et rail tendus (concave commençant au wide point et se prolongent sur l’avant pour avoir des rails plongeant dans le curl sur leur partie avant)

Cela votre planche semble l’avoir donc c’est assez bien adapté.

Un autre point est le fait que l’angle de toe (pincement) est inutile avec les Fyn et même nuisible car l’auto incidence des fyn ajouté a l’angle de toe des boitier entraine une sur inclinaison de l’angle d’attaque qui rend l’aileron trop vireur dans les phases d’appuis arrière. Ceci peut etre ludique pour du slide mais moins drôle quand on cherche des appuis…

Mais bon en attendant que les shapers prévoient une position de boitiers supplémentaire paralelle pour les dérives fyn, il faut continuer à faire avec.

Une autre solution est une dureté d’aileron supérieure, mais du coup la planche sera moins joueuse dans les vagues plus ouvrantes… La solution que nous envisageons actuellement est un switch sur l’aileron qui permet deux position une dure et une souple, le surfeur peut switcher suivant l’humeur et les conditions dans la même session en 5 secondes.

Au regard de la qualité de votre analyse et de votre expérimentation, je peux vous faire parvenir 3 protos de test (pièce jointe : protos tests aspects un peu bricolé mais qui permet le test du principe du switch) en retour vous me ferez votre analyse plus commentaires et photo sur votre forum ou Facebook, et nous aiderez à valider ou invalider ce principe de switch, ça vous tente d’être testeur de ce modèle en cours de développement?
yann
 
Messages: 321
Enregistré le: Jeu Juin 05, 2008 16:56
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar v1r3scacou » Lun Juin 26, 2017 10:07

yann a écrit:
FYN Surf a écrit: ça vous tente d’être testeur de ce modèle en cours de développement?


Beta testeur pour des dérives nouvelle génération, c'est top ça ! :yess:

Je suis curieux de connaître la suite de tes expérimentations.
Je testerais bien mais étant un peu loin (Charente maritime) ça complique les choses :?
A part si tu passes dans le coin bien sûr :wink:
Sometimes, shits happen...
v1r3scacou
 
Messages: 331
Enregistré le: Mer Mai 14, 2014 11:51
Localisation: Le Thou
Nombre de sessions: 16

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar OnTop » Lun Juin 26, 2017 11:57

J'ai également fait l'acquisition de ces dérives, j'ai pris le modèle pro suite aux conseils de l'equipe FYN, 4-5 sessions avec, des conditions pas au top, vagues molles, multi-pic, elles génèrent effectivement beaucoup de vitesse, pour ce qui est des manœuvres c'est au moins aussi bien que mes dérives habituelles (futures blackstix) mais je n'ai pas encore senti de différence flagrante mais difficile de conclure pour l'instant vu la piètre qualité des vagues surfées.

Pour l'instant:
Gros plus pour la qualité de fabrication et le fait que les dérives soit souples et beaucoup moins tranchantes que des dérives classiques, travail de recherche très abouti, et très bon service client à l'écoute et qui répond à toutes les questions.

Idem que yann à voir sur la durée mais elles n'ont pas quitté ma planche depuis que je les ai.

Je vous mets les réponses de FYN quand au choix des dérives + quelques conseils en fonction des vagues surfées (beachbreak landais pour ma part).

Les Pro on une dureté supérieur qui convient mieux au surfeur au poids supérieur à 80kg et au style un peut plus radical.

Beaucoup de facteurs rentre en jeu lors de la création d'une planche et il faut voir chaque élément dans la globalité de la planche et sa future utilisation. Une chose essentiel au bon fonctionnement de nos ailerons est avant tout le positionnement sans angle de toe, c'est à dire un positionnement parallèle de toutes les dérives. Évidement vous remarquerez un déplacement virtuel de votre point de pivot sur la planche vers l'avant. Ceci est aussi à prendre en compte lors de la conception de votre planche. Ce déplacement va donc modifié la prise de rails de votre planche et influer un surf plus accès sur la courbe que sur le dérapage (à la manière d'un ski parabolique).

Dans ce cas vous aurez besoins d'un peut moins de surface de dérives qu'un quatro, mais un twin sera trop limité en surface si on pense à un beach break. Pour vous expliquer rapidement la démarche de réflexion est la suivante: contrairement parfois à ce que l'on pense, plus votre vague est rapide moins votre surface de dérives est nécessaire (pensez aux voiles de bateaux, plus le vent est fort plus la voile est petite). Il serait donc intéressant d'avoir une surface de single, mais ici vous parler de vagues creuse, votre aileron doit pouvoir fournir une portance dans le creux au take-off (souvent orienté sans bottom turn) avant même que votre rail plonge et prenne le relais, un twin est donc nécessaire. Mais dans votre cas nous parlerons de beach break, plutôt favorable aux perturbations dans l'eau (mousse) et perturbations en surface (clapots), les ailerons de côté aurons peut-être tendance à ventiler (c'est à dire absorber de l'air et perdre de la portance). En ajoutant un central à ce twin vous allez donc récupérer la surface nécessaire à in portance optimale dans toute la durée de votre vague. Sachant votre poids et votre style il faut donc vous orienter vers une version Pro plus rigide pour ne pas vous dépayser trop vite au départ sur les sensations. Voilà la démarche global de réflexion que nous effectuons pour vous guider, mais n'oublions pas que le surf est avant tout une affaire de ressentît, il faut donc essayer pour valider tout cela. En espérant que l'explication vous donnera des piste de réflexion pour votre planche. De plus nous avons un petit guide du shaper sur notre site dans la catégorie "ressources" qui expliquera dans plus de détails et de façon plus argumenté.
Modifié en dernier par OnTop le Lun Juin 26, 2017 13:55, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
OnTop
 
Messages: 37
Enregistré le: Dim Juin 29, 2014 04:42

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar nicodisco » Lun Juin 26, 2017 12:28

Tres tres interessant :yess:
Avatar de l’utilisateur
nicodisco
 
Messages: 5325
Enregistré le: Mar Nov 27, 2012 13:18
Localisation: Nieul/Mer

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar Jean-Christophe » Mar Juin 27, 2017 21:14

Ca me branche aussi !
La voie du milieu est souvent la meilleure
Avatar de l’utilisateur
Jean-Christophe
 
Messages: 1810
Enregistré le: Lun Nov 26, 2012 22:46
Localisation: Surgères
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar Rilou29 » Mer Juin 28, 2017 10:29

Je viens de me racheter des pcc3, pour ne pas changer... c est con ça aurait pu m'intéresser...

Envoyé de mon SM-A320FL en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
Rilou29
 
Messages: 904
Enregistré le: Dim Oct 06, 2013 09:59
Localisation: Nantes
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar lephil » Mer Juin 28, 2017 12:44

http://www.quick-review.com/Surf-Gear/f ... -fins.html

grosse review, mais c'est en anglais par contre...
lephil
 
Messages: 15
Enregistré le: Mer Aoû 13, 2014 18:21

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar malo » Jeu Juin 29, 2017 07:08

Intéressant tout ça.... Je testerais bien, mais pour bien faire il faudrait une planche dédiée avec les placements de derives ad-hoc.
___________
Fluid Curves
Avatar de l’utilisateur
malo
 
Messages: 290
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 21:12
Localisation: bzh nord

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar Rilou29 » Jeu Juin 29, 2017 13:22

Alors au boulot malo et coco [WINKING FACE]
C est vrai que c est bien argumenté et que 2 ailerons alignés comme les voiles d'un bateau, on n' est peut etre pas prêts à l'imaginer, ça fera bizarre mais intellectuellement c est tres intéressant! Il n y a que des shapers motivés qui peuvent faire avancer les choses aux risques de faire quelques bouzes invendables mais qui finiront peut être par de beaux projets [WINKING FACE]
La limite de ces derives a mon sens est que :
- les bons surfers et donc les pros ont pris l habitudes de surfeur en prenant appui sur des résistances, comme l a tres bien expliqué Yann. Mais plus encore, par un transfert de poids entre pieds avant/arrière pour enchaîner les manoeuvres.
A priori, l avantage des fyns est de garder un appui sur ses 2 pieds afin de garder le centre de gravité (ou de pression lors de carve) au centre de la planche. Je doute que de bons surfers et notamment les pros changent tous leurs automatismes pour "reapprendre" à surfer. Si les pros ne s'y mettent pas, il y a moins de chance qu' on en parle et que ça se démocratise...
Ca intéressera plus les freesurfers et les touche-a-tout comme pelou.

Envoyé de mon SM-A320FL en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
Rilou29
 
Messages: 904
Enregistré le: Dim Oct 06, 2013 09:59
Localisation: Nantes
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar lephil » Jeu Juin 29, 2017 15:40

il faut juste changer ses habitudes, pas dutout "réaprendre", cela prends quelques sessions tout au plus.

Un "pro" devrait surement s'y faire plus rapidement que le surfer lambda selon moi.
lephil
 
Messages: 15
Enregistré le: Mer Aoû 13, 2014 18:21

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar pelou » Jeu Juin 29, 2017 17:09

Je ne vois pas les pros s'y mettre, les mecs qui developpent ça ne visent pas les pros enfin j'espère pour eux que ce n'est pas le but. Comme les s-wings, c'est clairement destiné à des surfers intermédiaires comme nous qui n'ont pas et n'auront jamais le debut d'un quart de technique des pros. Ca permet d'amplifier les manoeuvres et les trajectoires et de rendre le surf plus ludique pour nous.
Je n'ai pas besoin et pas envie de l'avis des pros pour choisir une planche ou essayer des dérives car il faut être lucide, on ne peut pas se transposer. Je préfère 100 fois le retour de quelqu'un qui surfe dans les mêmes divisions que moi. Je trouve qu'on est trop pollué et influencé par des images ou des planches à des années lumières de ce qu'on fait réellement.
Je salue ces initiatives car si j'ai bien compris en plus, on n'a plus besoin de mettre le pied arrière sur le pad.
Avatar de l’utilisateur
pelou
 
Messages: 2591
Enregistré le: Mar Mai 04, 2010 15:13
Localisation: en prone sur zone
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar lephil » Jeu Juin 29, 2017 17:56

Yann, as tu testé en single ou en twin?

sur une 5'8 de ce type j'aurais testé le single direct.
lephil
 
Messages: 15
Enregistré le: Mer Aoû 13, 2014 18:21

Suivante

Retourner vers Matos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités