Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Comment est votre quiver, quelles sont vos planches favorites

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar lephil » Mer Juil 12, 2017 07:24

alors ce proto? tu as eu l'occasion de tester?
lephil
 
Messages: 15
Enregistré le: Mer Aoû 13, 2014 18:21

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar OnTop » Jeu Juil 13, 2017 11:52

Retour après avoir tester dans des conditions un peu plus costaud:

Hier 1m50 plein haut un peu d'onshore, un vrai plus, prise de vitesse dès le take off, la planche accèlère bien quand la section casse, j'ai toujours réussi à passer la section mais quand je croyais que c’était impossible, ça accélère vraiment tout le temps, les cutback sont précis, par contre pour les manœuvres nécessitant un pivot rapide notamment les rollers et reentry j'ai plus de mal et j'ai l'impression de rester en haut de vague.

Ce matin toujours 1m50 mais cette fois avec un peu d'offshore, début du descendant, take off très creux, même constat que yann les dérives n'accrochent pas, premier take off je zippe direct, je me suis dit c'est bizarre j'ai dû mal waxer, deuxième idem mais la planche reste collée sous les pieds et dérape littéralement, zéro accroche au take off, elle glisse en travers, tentative de take off sur 5 vagues et toujours la même chose, impossible de prendre une vague en plus d'une heure, grosse frustration alors que les conditions sont top, obligé de sortir de l'eau.

Autant dire que je me ferais pas avoir deux fois, premier bémol, avec un gros manque de polyvalence, elles sont top et changent vraiment le comportement de la planche dans le petit ou quand c'est venté, par contre dans le creux c'est pas juste moins bien que des dérives classiques mais ça devient vraiment insurfable.
Avatar de l’utilisateur
OnTop
 
Messages: 37
Enregistré le: Dim Juin 29, 2014 04:42

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar zitoune » Jeu Juil 13, 2017 12:43

Ah ouais effectivement ça c'est pas top
Avatar de l’utilisateur
zitoune
Site Admin
 
Messages: 13562
Enregistré le: Lun Déc 03, 2007 22:34
Localisation: Un peu loin des vagues, mais ça va revenir !

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar yann » Jeu Juil 13, 2017 13:51

dès que je peux (demain ?), je teste les proto qui permettraient d'éviter cela. Faut dire que le manque de surf en ce moment n'aide pas...
yann
 
Messages: 322
Enregistré le: Jeu Juin 05, 2008 16:56
Localisation: Pessac
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar OnTop » Dim Juil 16, 2017 11:42

Pour ceux que ça intérèsse y'a un groupe facebook, avec toujours des réponses très rapides et très détaillées, on voit que les mecs sont investis!

https://www.facebook.com/groups/127607057839772/
Avatar de l’utilisateur
OnTop
 
Messages: 37
Enregistré le: Dim Juin 29, 2014 04:42

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar lephil » Mar Juil 18, 2017 10:47

quelle board "on top"? quelles dérives? combien de dérives?

ma seule expérience "over head" creux pour le moment sur une 6'6 shape thruster standard avec tail étroit. 3 dérives avec la version pro 2016

le seul truc que j'ai senti, légére cavitation du tail en top speed, comme si cela vibrait. A confirmer.

Pas de glisse au take off, ou très léger pour moi en tout cas.
lephil
 
Messages: 15
Enregistré le: Mer Aoû 13, 2014 18:21

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar OnTop » Mar Juil 18, 2017 11:46

la board une Bradley killer 6'3 (je fais 85Kg) , dérives PRO 2017 en thruster. Je n'ai surfé que cette board avec les FYN pour l'instant
Avatar de l’utilisateur
OnTop
 
Messages: 37
Enregistré le: Dim Juin 29, 2014 04:42

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar lephil » Jeu Juil 20, 2017 13:18

c'était ta première session?

j'ai pas eu l'occasion de surfer 2 m depuis 7/8 mois donc, a voir ce que ca donne avec l'habitude. Demain 1m50 aux series, a voir...
lephil
 
Messages: 15
Enregistré le: Mer Aoû 13, 2014 18:21

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar OnTop » Jeu Juil 20, 2017 15:09

Nan au moins une dizaine de session avec les FYN toujours avec la même board, j'avais eu un très bon feeling à chaque session avant.
Mais c’était la première session dans du gros creux avec oui, la veille c’était première session dans du gros mais avec un peu d'onshore j'avais eu de bonnes sensations.
J'ai vu les préviz pour demain, je vais plutôt repartir sur des dérives classiques... :roll:
Avatar de l’utilisateur
OnTop
 
Messages: 37
Enregistré le: Dim Juin 29, 2014 04:42

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar jef » Mar Sep 05, 2017 17:04

Bonjour à tous les intervenants sur ce forum, et merci de l’intérêt que vous portez aux dérives dynamiques ADAC FYN™

Ayant personnellement travaillé sur le concept de System ADAC™, (Adaptive Dynamic Attack & Camber) qui équipe ces dérives,
il me semble judicieux d'intervenir sur ce forum pour fournir quelques précisions nécessaires à la compréhension de l'utilité de ces dérives :

Comment combiner maniabilité, vitesse et directionnalité ?

Ces performances sont habituellement antagonistes car, pour tourner efficacement il faut rapprocher le centre de gravité du surfeur au plus près des dérives, pour accélérer efficacement il faut avancer le centre de gravité au plus près du widepoint pour que la planche soit a plat, et pour avoir de la directionalité il faut reculer le point de portance des dérives au plus loin du centre de gravité.

La solution proposée par les dérives dynamiques FYN consiste à "piloter" leur géométrie variable, par un appuis léger depuis une position avancée. Le surfeur peut ainsi tourner en produisant en plus de la vitesse dans sa manœuvre grâce au balayage horizontal de l'aileron. Attention, la géométrie variable, ce n'est pas une flexion type "palme", car un profil hydrodynamique doit bomber l'extrados du côté de la portance, aligner son bord de fuite dans l'axe directionnel et orienter le bord d'attaque dans le flux, c'est juste exactement le contraire de ce qui se passe dans une déformation de flexion sans le système de contrôle géométrique ADAC. Si vous observez une queue de dauphin au ralenti, vous constaterez que le bord d'attaque de sa caudale est légèrement pré orienté dans le sens du flux par la cambrure de l’extrémité de la colonne vertébrale du dauphin, ceci bombe l'extrados pour générer une aspiration propulsive. Le systeme ADAC fonctionne de manière identique grâce a un squelette dont la cinématique oriente le bord d'attaque dans le flux...

Mais laissons la théorie et voyons ce que le système de dérives dynamiques change en pratique :

Le surfeur de dérives dynamiques peut rester proche du wide point, même dans ses virages les plus serrés, il reste donc rapide dans les figures. Il vire dans un espace réduit en contrôlant le rayon de courbure de sa trajectoire en dosant la force d'appuis du pied arrière qui modifie la direction du bord d'attaque des ailerons a géométrie variable.
Dans des vagues jusqu'à a 1.5 mètres, la prise en main est naturelle, la planche colle au pied et la liberté est totale, il suffit d'esquisser un virage pour que la planche suive et accélère dans la manœuvre. Le gain du système ADAC est donc très facile a ressentir dans les vagues de petites a moyennes qui composent 80% des sessions.

Lorsque le niveau du surfeur et la taille des vagues augmentent deux phénomènes vont immanquablement se produire lors des premières sessions musclées avec des dérives dynamiques :

1: Niveau de surfeur élevé avec des manœuvres puissantes, les appuis savamment élaboré sont à modifier, et il est difficile de modifier des gestes devenus naturels au fil du temps:
Lorsque l'on a appris à conduire sur un véhicule avec une direction directe sans différentiel, et que l'on essaye la direction assistée+différentiel pour la première fois, cela demande de réapprendre a tourner le volant en dosant son effort. Le surfeur de bon niveau déclenche des phases de mouvements associant naturellement le recul en zone arrière pour tourner, le système ADAC est prévu pour être piloté en finesse, depuis une position avancée : Une grande force d'appui sur l'aileron va simplement produire une rotation sur place, Cette hyper-manœuvrabilité est utile et autorise même des figures slidées.
L'aileron dynamique ne décroche jamais, il pivote pour réduire le rayon de courbure et augmente son accroche en augmentant sa cambrure.
si la rotation ressentie est trop importante c'est que la position du surfeur est trop reculée et/ou que la force appliquée au pied arrière est trop forte, il faut simplement équilibrer le centre de gravité entre les deux pieds, autour de la rotation naturelle de la colonne vertébrale. L'aileron dynamique de surf n'est pas la dérive centrale de navire, c'est son gouvernail directeur, c'est le rail de la planche qui sert d'appui, et l'appuis de rail est bien plus efficace lorsque l'on est au wide point. Un des principaux objectifs du système ADAC est rétablir l'alignement des centres de rotations naturels du rocker de rail de la planche, des dérives, et du surfeur (colonne vertébrale) , car la fusion de ces 3 points est la clé de voûte d'une planche magique! Si on désire explorer la proposition du système ADAC, environ 5 sessions sont donc nécessaires pour repenser et replacer ses mouvements et découvrir de nouvelles trajectoires inaccessibles auparavant !

2: Grosseur de vague et puissance du creux:
Lorsque la vague grossit elle regorge de puissance, le surfeur qui pratique rarement des conditions supérieures a 1.8 mètres environ dans nos régions, se réfugie dans une prudente position arrière au take off pour éviter l'enfournement.
Dans le creux il adopte souvent des trajectoires rectilignes par prudence, il a principalement besoin de contrôler le freinage de la planche, plutôt que de chercher des figures radicales. Ce freinage se fait en reculant pour augmenter intentionnellement l'incidence de planning et enfoncer l’arrière comme une charrue, si la planche possède un arrière large, la charrue ne s'enfonce pas il faut beaucoup reculer, ce type de planche larges sur l’arrière destinée a des rotations reculées sur ailerons statiques classiques, n'est pas adapté au système adac dans les grosses vagues car vous ne saurez pas freiner sans tourner !
Pour bien freiner avec le système ADAC, il faut peu de flottaison sur l’arrière pour bien enfoncer la charrue c'est le rôle des pin-tail simple sur les guns, ou double pin-tails sur les fishs pour bien freiner dans les tubes creux...
Pour surfer de grosses conditions avec le système adac, il faut que la planche et le surfeur exploitent le système, le surfeur doit être en positions avancées, et s’il désire freiner dans les grosses conditions car il ne cherche plus à placer des manœuvres pour rester prudent, il ne doit pas avoir à reculer beaucoup, sa planche doit être pensée avec un wide point avancé et un arrière étroit, qui coulera, et freinera efficacement au moindre recul, tout en maintenant l’arrière dans le sillage creusé.

Le shaper et le surfeur doivent bien sur avoir pleinement compris ces paramètres que nous avons voulu et décidé pour réconcilier vitesse et maniabilité et directionalité dans des planches innovantes.
Donc, si vous este un surfeur de bon niveau, chasseur de tubes et/ou un shaper de renom, choisissez d'essayer les ailerons dynamiques FYN™ dans des conditions solides, qu'en ayant bien compris l’objectif de ce système, donc avec une planche ayant un wide point très avancé et un arrière aussi étroit que le besoin de freinage dicté par la surpuissance de la vague que vous désirez surfer.
Les planches avec arrière larges n'ont plus aucun intérêt avec le système ADAC qui permet de tourner en restant en position avancée, là ou le rail pénètre parfaitement la vague pour imprimer une courbe carvée guidée par le cambre de rail, augmenté par la flexion d'un appui centré sur la planche, dans une trajectoire précise, rapide, et parfaitement adaptée aux grosses conditions !

Nous avons la chance de pouvoir développer ces dérives dans un cadre de recherche et développement hors de la pression commerciale ,
mais vos retours d’expériences sont indispensables a notre perfectionnement! Merci donc aux Fyn surfeurs testeurs qui nous encouragent en explorant de nouvelles trajectoires !

Cordialement,

Jean Francois Iglesias
FYN Research & Development
Modifié en dernier par jef le Mar Sep 05, 2017 17:48, modifié 1 fois.
La trajectoire...tout est dans la trajectoire! https://www.fynsurf.com/
Avatar de l’utilisateur
jef
 
Messages: 7
Enregistré le: Mar Aoû 01, 2017 13:12

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar pelou » Mar Sep 05, 2017 17:41

J'ai pas compris grand chose, mais si ça permet d'avoir de bonnes sensations, je veux bien tester.
Il y a des journées tests ou des jeux de dérives en test?
Avatar de l’utilisateur
pelou
 
Messages: 2596
Enregistré le: Mar Mai 04, 2010 15:13
Localisation: en prone sur zone
Nombre de sessions: 0

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar nicodisco » Mar Sep 05, 2017 18:18

pas sur de tout comprendre mais clairement ça me semble rempli d'interet :yess:
Avatar de l’utilisateur
nicodisco
 
Messages: 5326
Enregistré le: Mar Nov 27, 2012 13:18
Localisation: Nieul/Mer

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar jef » Mar Sep 05, 2017 18:30

Bonjour Pelou,

Moi qui croyais avoir tout bien expliqué! :cry: :mur:

:lool:

Pour cette nouvelle technologie nous comprenons qu'un doute soit normal et qu'un essais soit donc justifié.
Mais cela est un peu complexe de se promener sur les plages pour proposer de tester nos ailerons, ou bien d'envoyer des sets en nombre.
Nous avons donc opté pour la garantie satisfait ou remboursé, si les sensations ne sont pas au rendez vous, ben c'est simple vous nous renvoyez les ailerons.(pas au bout d'un an quand même :oops: )
Comme cela nous avons quand même la garantie que le testeur est suffisamment motivé pour choisir un système dont la technologie a un coût de production non négligeable.
A ce jour pas de retour de nos clients c'est donc une satisfaction partagée!
La trajectoire...tout est dans la trajectoire! https://www.fynsurf.com/
Avatar de l’utilisateur
jef
 
Messages: 7
Enregistré le: Mar Aoû 01, 2017 13:12

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar Gart » Mar Sep 05, 2017 19:05

pelou a écrit:J'ai pas compris grand chose, mais si ça permet d'avoir de bonnes sensations, je veux bien tester.
Il y a des journées tests ou des jeux de dérives en test?
En résumé : achète-les et tu n'as plus besoin d'essayer de mettre le pied arrière sur le pad, si j'ai bien compris.
Avatar de l’utilisateur
Gart
 
Messages: 3848
Enregistré le: Ven Juin 20, 2008 15:01
Nombre de sessions: 64

Re: Dérives "FYN Surf" : un retour d'expérience

Messagepar fab85 » Mar Sep 05, 2017 19:32

jef a écrit:Mais cela est un peu complexe de se promener sur les plages pour proposer de tester nos ailerons, ou bien d'envoyer des sets en nombre.


c'est pourtant tout à fait faisaible, comme les demo days de diverses marques de surf (euroglass, channel island, firewire, etc....).
de même Swings a organisé ce genre d'évènement pour faire connaitre ses produits.
Avatar de l’utilisateur
fab85
 
Messages: 2222
Enregistré le: Mar Juil 22, 2008 21:15
Localisation: 85
Nombre de sessions: 31

PrécédenteSuivante

Retourner vers Matos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Tibok et 1 invité