Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Tous les sujets relatifs à ce site et son fonctionnement

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar chacal » Mar Mar 27, 2012 08:56

Exactement !
chacal
 
Messages: 26
Enregistré le: Jeu Aoû 19, 2010 12:45

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar Franckygoes » Mar Mar 27, 2012 12:09

manta a écrit:mes secrets ?
je fuis les spots "internationaux" cités plus haut, je me lève toujours comme les "chasseurs", je permets au moins 5% de plus-value à l'action Total avec tous les kilomètres que je bouffe (mais rentabilise du point de vue de mes objectifs perso.) et j'ai adapté mon matos donc ça fait bien longtemps que je ne surfe plus en shortboard, qui demande tel type de vagues avec telle puissance, mais en SUP maintenant, ce qui fait que des spots normaux ou même avec des petites vagues un peu molles et délaissées par les shortboards me fait un terrain de jeu dégagé et jouissif (le support de glisse ne me dérange pas tant que j'ai du plaisir à l'eau :D ).

Il y a bien longtemps que j'ai adopter cela :
- je n'ai pas surfer depuis au moins 10 ans sur les spots que j'ai cités, sur la zone, même en marchant 20 min. dans la forêt tu peux trouver 40 mecs au peak
- regarde mon quiver il va du 7' single (baby longboard) au shortboard de 6' que j'adapte en fonction du monde des vagues, de ma condition physique.


chacal a écrit:Ce que je veux dire par là c'est que tout le monde y vient, donc tous les comportements qui vont avec et que c'est comme ça c'est tout. La vie change, tout change et encore pas aussi vite qu'en Asie du Sud-Est, par exemple, ou 10 ans après tu reconnais plus rien. Faut juste s'adapter voilà ! Maintenant y'a internet et c'est super mais y'a tout aussi. T'y peux rien, moi non plus !

Dans ce cas, tout est une fatalité, on ne fait rien pour changer les choses. Le soucis est dans le fait que si les surfers ne se régulent pas eux-mêmes, il va y avoir de plus en plus d'accidents, de bagarres au peak, etc., etc., ... Et un jour, on va voir apparaitre la législation sur nos spots, voir les US et les Aussies qui commencent à en parler. Et je n'ai pas envie de cela.

Donc bien sûr, j'aime bien ce forum, car on peut échanger, sur le matos, les vagues, l'océan. Et j'ai apprécié aussi que les règles de convivialité soient souvent mise en avant.
c'est parce que la lumière va plus vite que le son, que l'on a limpression d'être brillant avant d'avoir l'air Con ..!!
Avatar de l’utilisateur
Franckygoes
 
Messages: 534
Enregistré le: Mer Nov 17, 2010 18:12
Localisation: Sud landes
Nombre de sessions: 0

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar chacal » Mar Mar 27, 2012 14:31

Pas du tout, j'ai parlé d'adaptation. J'ai surfé presque 5 ans en Californie du Sud et y'a pas un spot où y'a pas moins de 40 surfers quelque soit l'heure de la journée et ça se passe super bien.
chacal
 
Messages: 26
Enregistré le: Jeu Aoû 19, 2010 12:45

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar WILDSURFER » Mar Mar 27, 2012 18:35

De toutes façons:
« Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, les types de 60 kilos les écoutent. »
de Michel Audiard :lol: :lol: :lol:
Qui n'a rien tente !
Avatar de l’utilisateur
WILDSURFER
 
Messages: 181
Enregistré le: Mar Avr 08, 2008 20:50
Localisation: Terre /Europe /France /Gironde /Pessac travail /Marcheprime famille /Océan
Nombre de sessions: 0

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar stuffly64 » Mar Aoû 14, 2012 00:51

slt les potes , ben chez moi honnetement je comprend tres bien la notion de "localisme et divulgation" quand on se retrouve a 90 a l eau sur une plage de 300m avec 3peaks definis dont 1 reservé a la baignade (chapeau au mns qui arrive au moins 10s a enlever le sifflet de sa bouche le 1 er jour et le deuxieme ne siffle plus de peur de se faire frapper par les 12 enervés qui sont venus le voir a la fin de son service pour l insulter d avoir mis les baigneurs devant le meilleur peak au monde de l univers et qui soit dit en passant sont tres tres rarement des locaux )avec 1 petit metre a peine punchy mais qui ferme 2 vagues sur 3 il y as de tout a l eau croyez moi du SUP au short board de compet, alaia et autre engins nautique mais aussi de tous niveaux ,des gars du club aux eleves debutants et ça ct ce matin 9h30 sur mon home spot a 400m derriere ma barraque

me mets a l eau quand mm g pas trop de temps g sorti ma potato en me disant que ça allait faire grossir la section" loose " :? :(
et la miracle un pote arrive local de son etat et grande gueule notoire avec un bon gabarit tout sourires et me dit: on va se gaver j attends la bourde et c plié
ni une ni deux hop en bon local il choppe la 1 ere droite qui ouvre ,ça sent le bon surf mais ... un debutant le regarde et lui rame devant en se vautrant lamentablement
grosse pagaille en zone d impact (c pas celle des vagues mais celle ou ya 15 gus qui tentent de rejoindre le peak par un savant slalom lol )et mon poto nullement decontenancé de sortir de l eau avec une mousse sous le bras et son poisson accroché au bout un poil choqué

une tite reprimande un joli dessin sur le sable et me le retrouve en train de pousser le tit gars vers le peak !!!??? bon je me dis il est jouasse doit y avoir maman sur la plage lol
il arrive tranquil a coté de moi et la ma foi g compris il s est mis a beugler un seul mot "aski " (c le "ça suffit" vraimment imperatif en basque)comme un ours des pyrenées et d enchainer un poil plus calme:"que ceux qui ne connaissent pas un minimum les regles de respect et de priorité viennent me voir et me ferait un plais de leur expliquer; pour les ptits malins et les refractaires une solution a la 1 ere je previens et a la 2eme je coupe en 5!!!" en montrant les derives de son quattro avec un sourire des plus avenant genre bouledogue
2,3 gars marmonnent puis s echappent finalement

et la une sorte de manege s installe mon poto ,moi et 1 autre du cru sur les plus interressantes pour nous a surfer, mais surtout un echange s est créer avc les survivants du clash et mon pote les conseille voir les aide sur leur choix de vagues, leur position etc ,du coup c sourires a 30 sur zone mais tjrs 2 ou 3 maxi au peak
10 min la session loose c transformé en good session avc 30 potes ds la joie et tout cela ss une insulte ou baffe

bref tout ça pour dire que chez moi les secret spot c maintenant un mithe je comprend que l on veuille les preserver ss pb mais quand les locaux se comporte comme mon pote ce matin et que cela fonctionne c vraimment un regal de partager sa passion

je suis sur que si on garde certains spots(les plus beau mais aussi les + dangeureux) entre guillemet sous controle local en montrant l exemple par la presence et l information et un peu d entraide ,le pb de divulgation des spots par tel ou tel technologie de la nasa ou du bled ne serait plus vraiment une epine ds le pied du surfeur fougueux et passionné que ns sommes tous a divers niveaux

et puis soyons un peu utopiste et peut etre cet experience qui m as vraiment servi de leçon (j etait du genre local un peu bon d acc tres ronchon mais pas violent quand mm hein av ce matin )peut se propager et enfler afin de rendre les spots plus ouverts mais tjrs agreable (pis j en ai marre de voir les gars viré de gironde débarquer chez moi lol le faux derche :shock: )

et puis rapelez vs que les spots les + reputés on tous été des spots tranquille et surtout ceux pour lesquels on se dechire tt l année pour ce payer le billet certains ont été pourri par les surfeurs mais beaucoup se sont devellopés grace a nous, voir meme ont été sauvé

et si un touriste n etait pas aller casser les couilles a un local de bali ,des mentawai ou de parlementia qui les surferais parmi nous :?: :roll:

allez v mediter maintenant apres ce tit post un poil lourd mdr g les yeux qui partent en vrille
milesker pour votre patiente lecture et a bientot chez moi v travailler sur moi et sur l ambience a l eau promis lol a++
stuffly64
old surfer ever ride
please look for my poor daniel's longboard
i fuck all surf bandit
stuffly64
 
Messages: 17
Enregistré le: Mer Aoû 08, 2012 14:55

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar stuffly64 » Jeu Aoû 16, 2012 10:18

yepa salut tous le monde ,mes excuses aux modos pour le language un peu condensé ou "sms" mais aussi pour les fautes et la ponctuation ,je sors pas de saint-cyr :fufu: et je ne suis pas redacteur a surf session c est certains :lol:
pour ma decharge je me suis lancé un peu tard pour la redaction du post et je me suis franchement pas relus alors promis je vais faire un effort mais soyez pas trop severe quand meme !!!
a +++
stuffly
old surfer ever ride
please look for my poor daniel's longboard
i fuck all surf bandit
stuffly64
 
Messages: 17
Enregistré le: Mer Aoû 08, 2012 14:55

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar soroli » Lun Aoû 20, 2012 08:56

Merci pour les efforts :D
Et attitude sympa que tu nous as raconté. C'est sûr que la Côte Basque serait bien plus agréable si tout le monde suivait son exemple.
Et encore, moi qui y surfe depuis bientôt 30 ans, je trouve que l'ambiance est moins agressive aujourd'hui. Ou plus résignée ...
Peut-être aussi que le fait que pas mal de surfeurs de 40 ans comme moi aillent désormais à l'eau avec leurs enfants assagit. On ne peut pas demander à son gamin du respect et de la politesse et se comporter à l'opposé devant lui. :fufu:
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. (Albert Einstein)
I surf because each session is a small piece of Life to share with Friends.
Avatar de l’utilisateur
soroli
 
Messages: 6837
Enregistré le: Mer Déc 30, 2009 13:43
Localisation: Les voyages forment la jeunesse ... ou ce qu'il en reste ...
Nombre de sessions: 0

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar Aldo40 » Mar Aoû 21, 2012 19:43

idem je surf souvent avant mon gamin de 14 ans (en body) et je ne braille jamais sauf quand les types essaye de passer la section vite devant vous (sans y arriver) au lieu de contourner derrière.
:wink:
je ne considère pas l'ocean ou un spot ma propriété sous prétexte que j'y suis arrivé il y a quelque année avant d'autre, l'océan appartient à tout le monde.
c'est juste une histoire d'éducation et d'apprentissage.
En ce moment de plus en plus de SUP au pic ou autre kayak, alors certes ça fait du monde, ça fait parfois chier car quand ils s'y mettent à plusieurs tu prend plus rien.
j'en n'ai calmé 3 sur biarritz en SUP un jours car il faisait une boucle et il n'y avais qu'eux dessus, et il se payé presque le luxe de se foutre de ta gueule, tu pouvais même pas prendre une vague, Bilan: je leur ai mis un skud devant tout le monde, ils ont fini par se calmer et partager l'air de jeux, c'est pas compliqué quand même.

alors si tout le monde réagissaient en partage, sans avoir un filet de bave a chaque ondulations qui arrivent, si les débutants s’instruisaient un peut plus sur les règles avant de rentrer dans l'eau face au pic, et bien peut être il y aurais moins de localisme.
Avatar de l’utilisateur
Aldo40
 
Messages: 194
Enregistré le: Jeu Aoû 11, 2011 07:56
Localisation: d'anglet a biscarosse
Nombre de sessions: 0

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar pipeau » Sam Aoû 25, 2012 09:03

je ne vais pas parler de discrétion étant donné que je me trouve ces derniers jours sur une zone hautement touristique qui économiquement dépend du surf, de son image et de ses diverses activités mais rebondir sur les écoles. Chacun le sait il existe école de surf et .... machine à fric. Pour la première le prof est capable d'aller dans l'eau au pic avec ses élèves, les conseiller en direct sur leur placement et promulguer de savants conseils et rappeler certaines règles de bonne conduite. Pour la deuxième nous avons généralement à faire à un excité du pouce levé (récompense ultime d'une mousse réussie) qui ne sait que siffler tel le berger essayant de rassembler son troupeau. Quand on passe le permis de conduire il y'a certes la phase technique: la conduite mais aussi la théorie : le code. Je ne suis pas persuadé que même si les règles de priorités bien plus simples en surf soient véritablement la priorité de ces profs estivaux. Pour exemple ces encouragements harangués un débutant/élève sous tension et regard de son prof "l'invitant" à la rame que l'on entend parfois venant du prof alors que deux surfers "indépendants" sont déjà à se tirer la bourre à la rame et s'observent pour savoir qui partira ou pas. Bien sur vous me direz qu'elle est la place de surfers au milieu d'un cours? Ben tout simplement il arrive que vous soyez bien tranquille sur votre pic à quatre ou cinq et que tout d'un coup vient s'y greffer une horde de lycras multicolores. Encore une fois j'assume le fait de végéter avec paresse dans une zone touristique dédiée au surf. Les mecs ont 3 mois pour faire leur chiffre, je respecte et c'est à moi de dégager... ou pas.

Le plus marrant c'est que quand vous respectez vous même ces règles en bon joueur l'élève n'en a aucune conscience. On se souvient tous de nos premières fois où concentré sur notre rame, une lecture de vague aléatoire, notre placement sur la vague, le take off à pas foirer... alors le mec à droite ou à gauche... ben c'est simple on ne sait même pas qu'il existe.

Pour ce qui est des SUP j'en ai une peur bleue ! Ma dernière rencontre avec un de ces géants des mers m'a tout simplement fait sortir de l'eau pour un autre pic plus accueillant. Il était chevauché par une "maman" qui n'avait vraiment pas trop l'air à l'aise avec le milieu marin, pourrait t' on dire, qui ne maitrisait rien de rien, et qui outre grillait toutes les prios du monde mais qui balancait son mastodonte dés les premières secondes de vagues...

Les kayaks ? Là je vais faire mon intégriste bien lourd: il n'ont rien à faire sur un pic ! J'ai demandé à un mec il y'a trois jours de sortir du pic. Il c'était pointé avec un truc à la decathlon, tout bleu et en plastic dur, nous cassait les bonbons à vouloir passer une barre petite mais existante, bref à lui tout seul et en 5 minutes nous a bloqué le spot.Alors certes il n'avait pas le niveau de certains qui avec ce même genre d'engin surfent véritablement mais merde on lache pas un 38 tonnes dans un centre ville au milieu d'une piste cyclable !
pipeau
 

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar arnaudls » Sam Aoû 25, 2012 10:27

:yess:

C'est super bien décrit, bravo.

Pour le coup, des SUP, mis à part certains qui surfent bien (souvent vienne du surf et on changer de support) il y en a beaucoup qui débutent et qui ragasse un max et n'ont pas une courtoisie développé.
J'ai déjà vu un gars qui prenait toutes les meilleur vagues de séries et surfait en mode tout droit à 5 ou 6 m du curl. Un des autre surfeur au pic en a eu marre il le taxe sur une belle bombe. Le SUPer a pété un câble comme jamais, l'insultant tu connais pas les prios et tout alors que le surfeur était le mec super cool qui te lâche la vague alors qu'il à la prio car il est un peu trop à l'inside. Des fois je comprends pourquoi certains se mettent dessus pour des trucs comme ça
Avatar de l’utilisateur
arnaudls
 
Messages: 824
Enregistré le: Mer Aoû 11, 2010 18:36
Localisation: Bordeaux

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar arnaudls » Ven Nov 02, 2012 15:18

Je n'ai pas retrouver un post sur le localisme mais celui la semblait approprié. Tiré du site surfsession: http://www.surfsession.com/2012/11/02/craig-anderson-et-la-france/

Une bien belle image de la France malheureusement! :flute:
Pourtant on est pas classé dans les lieux avec le plus de localisme du monde

Surf session a écrit:Habituellement, quand on demande à un surfeur pro ce qu’il pense de la France, ce sont toujours les mêmes mots qui reviennent. Bonne nourriture, bonnes vagues, bonnes ambiances, etc… Pour Craig Anderson, le souvenir n’est pas du tout le même. Il s’est confessé à Hoyshow, à Newcastle avec Ryan Callinan. On le reprend pour vous :

Craig Anderson a écrit:J’ai passé un très mauvais moment en France. Les vagues étaient pourries. Je ne me suis pas du tout bien entendu avec les français… Je n’ai pas du tout passé un bon moment.

Je me suis fait insulter, on m’a frappé au visage. C’était l’incident le plus horrible de ma vie. Quand j’ai pris cette petite vague de merde de 50 cm, il n’y avait personne à l’intérieur, j’ai fait un cut-back puis je suis sorti pensant que rien n’allait m’arriver. Mais j’ai entendu une fille me hurler dessus, puis un gars est arrivé, j’ai à peine eu le temps, il me criait dessus. Deux secondes plus tard, il m’a mis une droite dans le menton.

Ca m’a fait bizarre de voir quelqu’un aussi énervé dans l’eau, je n’avais jamais eu de dispute avant celle là. Il ne m’a même pas parler en anglais, il m’a juste frappé. Mais ça ne m’a pas fait mal, il a taper comme une chochotte. Peu importe, je rentrais le lendemain, merci la France.
Avatar de l’utilisateur
arnaudls
 
Messages: 824
Enregistré le: Mer Aoû 11, 2010 18:36
Localisation: Bordeaux

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar GG85 » Ven Nov 02, 2012 16:49

Ca ne m'étonne même pas... l'accueille français est quand même réputé dans le monde entier (pour être mauvais)! Si on y rajoute le localisme du surf, on en arrive la.
Maître Jedi de TheNext
Avatar de l’utilisateur
GG85
 
Messages: 2945
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 19:52
Localisation: Bordeaux
Nombre de sessions: 0

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar Prunel » Ven Nov 02, 2012 17:13

Mouais, faire une généralité d'un cas rencontré c'est naze...
Et pourquoi Surf Session n'interview Monsieur chochotte ?
Avatar de l’utilisateur
Prunel
 
Messages: 3057
Enregistré le: Mar Déc 04, 2007 19:04
Localisation: Pessac (33)
Nombre de sessions: 0

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar GG85 » Ven Nov 02, 2012 17:28

Prunel sans faire une généralité, c'est quand même connu que la France n'a pas l'image du pays le plus accueillant du monde d'un point de vue de sa population!
Maître Jedi de TheNext
Avatar de l’utilisateur
GG85
 
Messages: 2945
Enregistré le: Mer Déc 05, 2007 19:52
Localisation: Bordeaux
Nombre de sessions: 0

Re: Les sessions, les spots qui marchent et la discrétion

Messagepar coxos » Ven Nov 02, 2012 17:54

arnaudls a écrit:Je n'ai pas retrouver un post sur le localisme mais celui la semblait approprié. Tiré du site surfsession: http://www.surfsession.com/2012/11/02/craig-anderson-et-la-france/

Une bien belle image de la France malheureusement! :flute:
Pourtant on est pas classé dans les lieux avec le plus de localisme du monde

Surf session a écrit:Habituellement, quand on demande à un surfeur pro ce qu’il pense de la France, ce sont toujours les mêmes mots qui reviennent. Bonne nourriture, bonnes vagues, bonnes ambiances, etc… Pour Craig Anderson, le souvenir n’est pas du tout le même. Il s’est confessé à Hoyshow, à Newcastle avec Ryan Callinan. On le reprend pour vous :

Craig Anderson a écrit: Il ne m’a même pas parler en anglais, il m’a juste frappé. Mais ça ne m’a pas fait mal, il a taper comme une chochotte. Peu importe, je rentrais le lendemain, merci la France.


Et oui Craig en France les gens parlent Francais ... Sinon je rejoint Prunel sur la generalite a partir d'un evenement, surtout que son explication est tres vaseuse.

Pour ce qui est de l'acceuil des Francais je trouve qu'il n'est pas meilleur ou pire qu'ailleurs. Si tu tombe sur le con de service tu va avoir une mauvaise impression mais c'est partout pareil. Je peux vous dire que le localisme en Californie du sud est vraiment present et que les mecs sont tres loin de l'image cool qu'on a d'eux vu de l'hexagone. Donc ce genre de cliches sur les francais ca me gave un peu.
Avatar de l’utilisateur
coxos
 
Messages: 708
Enregistré le: Mar Déc 11, 2007 15:15

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le site surfrepotes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités